ECRITUREJ’avais prévu un article mais une question déposée dans ma boîte mail me fait changer de sujet. Et comme souvent, je réponds par un article afin que chacun profite de la réponse.

 

Cette question était la suivante :

Quelles sont les caractéristiques d’une nouvelle littéraire ?

J’ai identifié 8 points essentiels :

1) La nouvelle littéraire est un récit. Elle représente donc un texte narratif, une histoire que l’on raconte.

2) Elle est une œuvre de l’imagination. Elle n’est pas la narration fidèle d’un événement comme pourrait l’être un reportage. Lorsque les nouvellistes s’inspirent d’un fait réel, ils reconstruisent toujours l’histoire à leur manière. Elle devient alors fiction.

3) La nouvelle est littéraire. On emploie des figures de style, on choisit une formule narrative, on exploite les ressources de la langue pour créer des effets, captiver le lecteur, susciter en lui des émotions et des réflexions.

4) Elle est brève et peut généralement être lue en une seule séance de lecture. Le lecteur n’a pas à s’interrompre comme avec un roman. Tout est saisi dans un temps limité et l’univers présenté est extrêmement concentré.

La nouvelle se fonde sur la concision : peu de personnages, d’événements et de lieux. Tout doit être ramassé et réduit.

5) À l’opposé du roman, la nouvelle se concentre sur une action unique. Les nouvellistes ne cherchent donc pas à multiplier les intrigues ou les péripéties, au contraire.

L’action est souvent réduite à un seul événement. Il se passe donc peu de choses entre la situation initiale et la situation finale. Attention, cela ne signifie pas que ce qui se passe n’a pas d’importance, loin de là.

Schéma narratif de la nouvelle littéraire : 

Situation initiale :

présentation du personnage principal, lieu, époque, décor, etc.

Élément déclencheur ou perturbateur :

modification de la situation initiale, l’événement duquel découle la suite de la nouvelle (temps surtout au passé simple).

Péripéties :

actions faites par le personnage principal et par les personnages secondaires (temps au passé simple) qui vont permettre l’évolution psychologique du personnage principal.

Dénouement ou résolution ou chute :

met un terme aux actions et surprend généralement le lecteur.

Situation finale :

résultat, fin du récit.

*****

6) Entre le début et la fin de la nouvelle littéraire, une transformation psychologique s’est opérée chez le personnage principal.

C’est cette concentration qui explique la grande tension dramatique présente dans de nombreuses nouvelles.

7) La concentration de l’action impose un nombre limité de personnages. Notez que la plupart du temps, la nouvelle en présente un seul.

La description physique et psychologique de ce personnage est réduite au maximum. Il arrive même qu’on ignore son identité. Le personnage n’a alors ni nom, ni âge, ni statut civil. Il est juste une personne grammaticale, il , elle ou je , sans plus.

Lorsqu’un personnage central est décrit, son physique reflète parfaitement ce qu’il est. Le personnage devient alors un type humain très précis. Quant à la psychologie du personnage, elle sera dévoilée par son comportement. Les autres personnages, ceux qui gravitent parfois autour du héros, sont traités de façon encore plus succincte.

8) Les lieux dépeints dans la nouvelle littéraire sont en général peu nombreux et esquissés seulement. Ils ont cependant une grande importance. Chaque élément devient significatif. Bref, La nouvelle présente un univers concentré, qui se caractérise par une grande unité.

L’écriture de nouvelle n’est pas un exercice facile. Certains auteurs – même connus – de romans n’excellent pas forcément dans le genre. Personnellement j’aime écrire des nouvelles. J’ai un peu abandonné le genre mais il fut un temps, j’en ai beaucoup écrit car je participais à de nombreux concours d’écriture. Parfois, il m’arrivait de participer à deux ou trois concours par mois. C’était une façon de m’obliger à écrire et de travailler davantage.

C’est assez intéressant de participer à des concours. Et c’est chaque fois un challenge de réussir à écrire une nouvelle, d’autant que les organisateurs y ajoutent des contraintes d’écriture.

Concours de nouvelles

Si cela vous tente, cliquez ici, vous trouverez un calendrier des concours de nouvelles (et autres genres) de 2013 et déjà 2014 !

Maintenant que vous en savez davantage sur la nouvelle littéraire, lancez-vous dans un concours.  Vous verrez on y prend vite goût !

À vos succès d’écriture…

Share This