Aider avec des mots…

Aider avec des mots…

Comme vous, je suis confinée et un peu plus disponible que d’ordinaire.

Comme vous je remercie les soignants et tous ceux qui se battent pour nous en dépit du danger.

 

A part rester chez moi, je suis impuissante face au fléau qui s’est abattu sur nous tous.

Depuis quelques jours, je cherche comment être utile et hier, j’ai reçu un mail de Christine qui m’a touchée.

 

Armés de notre seule passion, nous pouvons agir ! 

 

Je vous laisse découvrir son appel à l’aide. Je vous sais réactifs. Merci par avance.

 

***

Chers abonnés au blog A propos d’écriture,

 

Ce message est un appel à l’aide et en même temps une perche tendue pour que vous puissiez vous aussi aider ceux qui en ont le plus besoin en ce moment.

 

Je fais de la recherche médicale sur le site d’un grand hôpital parisien où l’on soigne des enfants. Avant l’arrivée de ce virus tueur, en plus de mes activités de recherche, je me battais pour essayer d’ouvrir des perspectives d’avenir à ces enfants malades ainsi qu’à leurs frères et sœurs. Comme l’adversité stimule la créativité, j’étais persuadée que parmi eux il y aurait de futurs grands écrivains. Quand on est enfermé et quand on se bat pour sa survie, écrire permet de se sentir plus vivant.

 

Mais aujourd’hui, je ne suis plus sûre de rien et je ne reconnais plus mon hôpital dans lequel j’évolue pourtant depuis le milieu des années 90.

En l’espace de quelques jours tout a changé. Cet hôpital est devenu un champ de bataille où l’on se bat nuit et jour pour essayer de sauver de plus en plus de gens. Aujourd’hui sur le front, mes collègues médecins et soignants sont désemparés. Il y a trop de morts et ils ont besoin de réconfort.

 

Comme je ne pouvais pas rester sans rien faire alors que mes compagnons de route risquent leur vie pour sauver celle des autres, je me suis lancée moi aussi dans la bataille avec mes armes : mon stylo, mon téléphone, mon ordinateur, ma tête et tout mon cœur.

 

Depuis mon canapé, je me suis engagée pour aider à faire des essais cliniques destinés à trouver au plus vite de nouvelles armes pour affaiblir puis éliminer cet ennemi invisible.Par ailleurs, je recherche des solutions pour réconforter tous ceux qui souffrent particulièrement en ce moment.

 

Mais je ne peux pas y arriver seule. J’ai besoin de votre aide.
Parmi vous, y aurait-il des volontaires pour écrire des lettres de soutien à ces soignants inconnus ?
Je suis persuadée que vos lettres d’encouragements leur feront le plus grand bien.
Tant que j’y suis à écrire la lettre de mes envies, j’aurais besoin aussi d’histoires écrites à destination des
enfants hospitalisés (dont la plupart ne peuvent plus voir leur maman pendant cette période de confinement).
Il y a aussi des adolescents hospitalisés et des adultes qui ont besoin de nous pour les distraire un peu.

 

J’aurais besoin aussi de volontaires pour écrire des lettres aux personnes âgées qui vivent chez elles ou en EHPAD.

 

Je me chargerai de modérer le courrier et de l’acheminer numériquement à bon port grâce à mes différents contacts dans le milieu associatif.

Ça sera un peu comme un don d’organe. Chaque personne volontaire qui enverra une lettre ou une histoire saura vers quel endroit a été acheminé son courrier, mais pas à qui précisément il a été donné.

 

Alors que la peur pousse certaines personnes à commettre toute une série d’incivilités, être soutenu par des inconnus fera très plaisir à toutes ces personnes (soignants sur le terrain, personnes âgées isolées ou en EHPAD, enfants, adolescents et adultes hospitalisés, malades du Covid-19 confinés chez eux ou hospitalisés…).

 

Vos mots seront un baume au cœur et ils auront beaucoup de lecteurs.

 

Même si nous devons rester confinés, nous ne sommes pas obligés de nous replier sur nous-même. Nous pouvons nous aussi aider avec les armes simples mais efficaces dont nous disposons.

 

Nous pouvons nous battre avec des mots pour plus de solidarité et d’humanité !

Alors à vos stylos et à vos ordinateurs !

 

Envoyez vos lettres, textes, poèmes, dessins, histoires, contes… à l’adresse :

 

christine.bolefeysot25@gmail.com

objet de votre mail : Ecriture solidaire

Merci d’avoir pris le temps de me lire,

Mille mercis par avance à toutes celles et ceux qui accepteront de participer à ce mouvement d’écriture solidaire

Bien à vous,

Christine

***

 

Je complète l’appel de Christine…

Pour adoucir le contexte inédit
Des comiques mettent des vidéos sur Youtube,
Des chanteurs organisent des concerts en ligne,
Des sportifs proposent des séances de sport,
Des cuisiniers “reçoivent” ans leur cuisine pour concocter de bonnes recettes..
Et des écrivains peuvent écrire ! 
…Un joli mouvement d’Écriture Solidaire est en train de naître. Merci à tous
De quoi s’occuper agréablement…

De quoi s’occuper agréablement…

Bonjour à tous, comme la plupart d’entre vous, je me retrouve chez moi. Mais pas question de ne rien faire, je tente de me remettre à jour dans mon travail et autres et cette pause obligatoire va m’aider à reprendre les choses en main. Mieux vaut voir du positif dans ce qui est assurément pour tous assez contraignant, n’est-ce pas ? Soyons civiques pour le bien individuel et collectif. Et occupons-nous intelligemment (il y a toujours tellement de choses à faire !)…

(suite…)