Écrire au stylo ou au clavier

Partager :

Écrire au stylo

J’animais récemment une formation à l’écriture et je me suis étonnée de voir un stagiaire sur deux rédiger au stylo. Quand j’ai posé la question, tous m’ont répondu qu’ils jetaient d’abord leurs idées au stylo et taperaient ensuite le texte pour le travailler à l’écran.

Cela m’a replongée une douzaine d’années plus tôt. A l’époque, je ne concevais pas d’écrire au clavier. Pourtant je participais à de nombreux concours de nouvelles et j’écrivais énormément. Combien de feuilles griffonnées, de stylos qui fuient, ou qui n’écrivent pas comme il faut. Combien de frustration à la relecture, de sentiment d’impuissance et de désespoir en revisitant des plans incompréhensibles ou des mots illisibles.

Un jour, j’en ai eu marre. Je ne supportais plus de relire mes feuilles toutes raturées, de réécrire mes textes. J’ai immédiatement pensé au clavier et à taper à dix doigts sans le regarder, consciente du temps considérable que j’allais gagner d’écrire aussi vite que ma pensée.

Écrire au clavier

La barre était haute ! Mais si on ne se lance pas des défis personnels, si l’on renonce avant même d’avoir essayé, on se limite. Tenter d’aller au-delà de ses limites permet d’évoluer. Et dès qu’on ose franchir ses limites, on accroît la confiance en soi. Cette force-là, il faudrait la conserver car écrire nécessite souvent de se dépasser. On y reviendra…

Donc, j’ai commencé à fouiller le web. J’ai écarté les logiciels payants et trouvé plusieurs sites dont http://www.dactylocours.com/ (aujourd’hui, je crois que la formation devient payante au bout d’un certain temps) pour m’aider. Je dois avouer que j’ai mis plusieurs mois à taper sans regarder le clavier. Mais franchement, je ne regrette pas. J’économise une énergie et un temps qui étaient, autrefois, inexorablement dilapidés. Je me fatigue moins, j’ai moins mal au cou, au dos et aux mains.

Devant mon clavier, je ne me sens pas « moins écrivain » qu’un autre qui utiliserait le stylo. J’improvise, j’invente, je me balade… Je peux passer d’un texte au suivant sans difficulté, je peux retrouver des compositions inachevées, oubliées, en scrutant mes disques durs, je peux récupérer une page ou un paragraphe pour l’intégrer à un texte auquel il manque quelque chose.

L’ordinateur n’est pas un obstacle dressé devant l’écriture. Il devient ma salle de simulation, la bibliothèque de mes ébauches oubliées ; un formidable outil de travail, de partage et de mémoire.

Ainsi le meilleur des conseils que je puisse donner serait d’apprendre au plus vite à écrire des dix doigts sans regarder le clavier. Le gain de temps est considérable. Essayez, vous verrez !

Stylo ou clavier ? Dans votre commentaire, dites-moi quelle est votre habitude.

35 commentaires

  1. Laetitia dit :

    Bonjour,

    Je découvre votre blog plein de petites astuces.
    Pour ma part je fais la majorité de mes fictions au stylo.
    Résumé de l’intrigue, plan, puis histoire que je recopie sur l’ordinateur chapitre par chapitre en les modifiants quelques peu, en enlevant des scènes ou en rajoutant.
    Pour le peu que j’imprime ce chapitre pour le relire, me voilà encore à le travailler et à en modifier le contenu.
    L’avantage du stylo, je trouve, c’est que où que l’on soit, l’on peut laisser son imagination divaguer sur papier. (Je me promène toujours avec ma fiction en-cours.)
    Encore bravo et merci pour votre blog.
    Laetitia.

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour Laetitia

      Ravie de vous accueillir sur ce blog et contente de voir que vous y trouvez intérêt.
      Pour ma part, j’ai longtemps cru impossible de créer et d’écrire sur ordinateur. Je faisais comme vous. Aujourd’hui, grâce aux smartphones, aux tablettes et autres… j’ai toujours un clavier avec moi ! Pour moi, l’inconvénient majeur du papier, ce sont les multiples ratures qui deviennent vite gênantes et finissent par m’empêcher d’écrire.

      Enfin, chacun sa technique, toutes sont respectables et ce blog sert à échanger nos techniques, nos points de vue, nos échecs et nos succès d’écriture.

      Revenez quand vous voulez. Commentez. Et si ce blog vous plait, diffusez largement son adresse.

      À bientôt

  2. MarineRêve dit :

    Pour l’instant, j’écris uniquement sur papier. Crayon de mine étant l’outil que j’apprécie le plus, car il peut se gommer. Moins de ratures… ^^
    Mais je pense que je préfèrerais largement écrire sur ordinateur. C’est ce que je fais sur mon blog, et, étant à l’aise avec un clavier, je me sens attirée par cet outil d’écriture.

    Reste à trouver un ordinateur portable pour me libérer de la contrainte du lieu. En effet, je ne me sens pas concentrée dans le salon, là où se trouve notre ordinateur de bureau.

    Un micro PC fera l’affaire je pense. =)

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Pour mon activité de biographe, j’ai acquis un netbook Asus. Un de ces petits ordinateurs avec un écran 10 pouces. C’est suffisant et c’est un bon complément aux autres ordinateurs de la maison. Celui-là, je le trimbale partout. Comme de temps en temps, j’aime bien changer d’endroit pour écrire, il voyage de la cuisine au salon, de mon lit parfois au jardin l’été. Le coût reste raisonnable et suffisant pour écrire confortablement.

      Revenez quand vous voulez sur le blog. Cordialement

  3. Eric dit :

    Bonjour
    je fouille depuis peu tout ce qui concerne l’écriture et tous ses Passionnés, histoire de m’aider dans ma passion d’écrire. Je commence à écrire des textes de plus en plus finis en m’apercevant que je passe autant de temps en écrivant au stylo (le fait d’écrire manuellement agit de façon plus efficace sur mon imaginaire) qu’au clavier (une fois satisfait, je passe au clavier et en mode relecture jusqu’à modifier de nouveau plus facilement )
    Je vous remercie pour vos conseils et vous souhaite un bel avenir !

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour Eric et Bienvenue

      Merci pour votre commentaire.
      Revenez souvent sur Aproposdecriture.
      N’hésitez pas à intervenir, à commenter. C’est une bonne chose d’échanger sur nos difficultés, nos réussites, nos doutes.
      Ravie que mes conseils vous servent.

      À très vite

  4. Noémie dit :

    Bonjour,
    Depuis toute petite j’écris tous mes textes à la main. Le mouvement du poignet et le bruit de la plume qui gratte le papier m’apaisent. C’est une manière pour moi de me couper du monde et d’avoir un accès direct à mon imagination.
    Je retape certains de mes textes sur ordinateur, mais c’est juste pour avoir un dernier jet propre (les feuilles sont remplies de ratures), et de pouvoir apporter les petites touchent manquantes.
    Cordialement

    NB: Je tenais à vous dire que, parmi les différents sites que j’ai exploré sur le thème de l’écriture, le vôtre est agréable à découvrir, bourré de petites astuces et conseils. Merci

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour et bienvenue sur Aproposdecriture

      C’est vrai qu’écrire à la main garde un côté plaisant. Personnellement, je ne supporte pas les ratures dès qu’elles envahissent trop ma feuille, je n’arrive plus à écrire. L’ordinateur a épargné les copies de copies !

      Je vous remercie. Si vous préférez Aproposdecriture, tant mieux. J’essaye de faire de mon mieux pour le rendre agréable, intéressant et varié. Il y a tant à dire sur l’écriture. N’hésitez pas à revenir souvent, à intervenir dans les commentaires. À bientôt

  5. Cassandra dit :

    Bonjour,
    J’ai commencé par écrire au crayon a papier, ce qui me permettais de gommé et réécrire avec un minimum de rature… et d’ensuite saisir mes écrits sur mon PC… et au final par juste écrire directement sur mon pc… Je continu quand même a écrire de temps en temps sur papier, après m’être rendu compte que « je ne savais plus écrire ». Sans compté qu’avec mon emplois de secrétaire je passe plusieurs heures a travaillé sur un écran, écrire sur un cahier me permet de décroché » un peu des écrans. Je reconnais qu’écrire directement sur mon PC me fait gagné un temps énorme.

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour Cassandra

      Après plusieurs heures d’écran, je comprends votre besoin de changer de support d’écriture.
      Cependant, comme vous le dites, écrire directement sur le PC fait gagner beaucoup de temps.
      Et du temps pour écrire nous n’en avons pas toujours.
      Enfin si vous êtes passionnée, papier ou écran, l’essentiel reste d’écrire !

      Cordialement

  6. Régine dit :

    Bonjour,
    Personnellement, tout ce que j’écris prend vie sur un clavier: je suis plutôt désordonnée et les feuilles volantes, les cahiers, les carnets, il faut les stoker, les ranger, les classer…

    J’ai moi aussi du mal avec les ratures, j’ai le sentiment que cela m’occupe l’esprit inutilement, et la copie me semble une perte de temps considérable. Et puis c’est tellement facile de modifier un texte sur ordinateur ! Ce qui ne m’empêche pas d’avoir toujours avec moi un unique carnet pour y coucher des idées à tout moment mais sur lequel je ne rédige jamais.

    J’ai 59 ans et ne suis donc pas née avec les outils informatiques, mais pour ma part le clavier est un moyen génial pour tout ce qui touche à l’écriture ! Il est vrai aussi que je ne travaille pas sur ordinateur, sinon, peut-être que comme Cassandra, je ressentirais le besoin de m’en éloigner un peu, qui sait… J’utilise encore le papier pour des échanges épistolaires… mais il y a peu de gens avec qui c’est possible.

    Marie-Adrienne, merci pour votre blog vraiment intéressant ! Actuellement, afin d’améliorer ma vitesse d’écriture, je mets à profit votre conseil, et me suis mise au cours de dactylographie sur le site que vous proposez !

    Bonne continuation à vous, à toutes et à tous.
    Régine

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour Régine

      Contente que vous trouviez Aproposdecriture intéressant.

      Si vous vous tenez aux exercices et à l’entrainement, vous réussirez à augmenter considérablement votre vitesse de frappe. Je dois vous dire que dans mes rendez-vous écoute de biographe, je fais de la saisie de texte direct. Autrement dit, le raconteur parle et je tape ce qu’il me dit. Ce n’était même pas imaginable, il y a deux ou trois ans. Comme quoi !

      Augmenter sa vitesse de frappe constitue un gain de temps considérable, dans mon activité mais pas seulement. Faire un courrier, un mail ou autres ne prend que quelques minutes. Il faut juste veiller à corriger les fautes avant d’envoyer, sinon, ça fait désordre !

      À vos succès d’écriture.

      PS : n’hésitez pas à intervenir, à commenter les articles et à nous faire part de vos expériences d’écriture. À bientôt

  7. Jean-Luc dit :

    J’aime autant les deux. Le contact stylo papier est (je trouve) relaxant et lorsque j’écris sur ordinateur je ne suis pas moins inspiré, seulement c’est plus pratique et rapide. Puis lorsqu’un de mes amis lecteurs souhaite me lire il n’y a plus qu’à (^^)

    J’apprécie beaucoup votre blog, il y a des articles très intéressants pour m’aider à m’améliorer.

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour Jean-Luc

      Contente de lire votre intérêt pour le blog. Revenez autant de fois que vous le souhaitez. Vous êtes le bienvenu.
      Pensez à commenter, évoquer vos difficultés, vos réussites, vos doutes.
      Bien à vous

  8. Lucie dit :

    Écrire en ne regardant pas le clavier est un jeu d’enfant pour moi, étant donné que j’ai suivi une formation en secrétariat, on nous apprend à faire ainsi pour aller plus vite.

    En tout cas, félicitation à toi, pour ce magnifique blog. Je m’étais laissée emportée pour la première idée avec mes personnages et en lisant tes articles, j’ai eu envie de tout reprendre à zéro. Bonne continuation à toi !

  9. hassane dit :

    moi je serai ravie de faire partie de votre groupe

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour

      Abonnez-vous au blog et vous recevrez chaque nouvel article directement dans votre boîte mail dès sa parution.

      Bien à vous

  10. H. Gerard dit :

    Bonjour,
    pour ma part j’ai commencé avec des cahiers pendant l’enfance puis j’ai acquis un ordinateur portable vers la fin de l’adolescence et j’ai voulu tout retaper, (y compris des choses que je ne comptais pas relire, je ne vous raconte pas …) j’apprécie donc les deux supports mais avoir mes fichiers permet notamment d’avoir une copie sur mon pc et une autre sur disque dur externe voire sur clé usb.

    J’ai une question : je commence un travail d’écriture que je destine a la publication, dois-je nécessairement le présenter sous forme de manuscrit aux éditeurs? Merci d’avance.

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour

      Aujourd’hui, les éditeurs attendent soit un manuscrit papier (votre manuscrit imprimé) soit un fichier informatique. En général, ils indiquent leurs préférences sur leur site internet. Pour impression papier, ils précisent souvent la police, la valeur des marges et celle de l’interlignage. Pour les fichiers informatiques, vous trouverez quelques précisions. Ces valeurs peuvent différées selon les éditeurs. Mieux vaut se renseigner et les respecter pour mettre toutes les chances de votre côté.

      Bien à vous

  11. nahounou edwige dit :

    bonjour, est-ce que c’est pas dangereux d’ecrire au clavier si on ne laisse pas de manuscrit comme preuve face au cas de plagiat dans un conflit.

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour

      Comment ça ? Vous vous demandez si le fait d’écrire au clavier prive de preuve en cas de plagiat ?
      Si c’est cela… Non pas du tout, quand vous envoyez votre manuscrit papier ou numérique à un éditeur, vous le « protégez ». Soit vous vous l’envoyez en papier par la poste (le cachet faisant foi) Soit vous le dupliquez et l’archivez sur une clé USB ou un système de stockage… votre fichier a une date d’existence.
      Bien à vous

  12. Anis Hsn dit :

    Bonjour !
    Ça fait toujours plaisir de vouloir partager et d’en trouver un endroit pour ça ! Stylo,papier,ou PC moi je dis que c’est du pareil au même vu que l’amour de l’écrit est bien plus important ! Cordialement !!

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour

      N’hésitez pas à partager, à commenter… Le blog a aussi cette vocation. On peut apprendre de tous
      A très vite

  13. Hélène dit :

    Bonjour,
    Je me régale à découvrir vos articles petit à petit. Pour moi c’est clavier depuis mon adolescence. Au début de l’informatique familiale, mon père avait un jeu pour apprendre à utiliser le clavier sans regarder ses doigts, il fallait cliquer sur les lettres avant qu’elles ne touchent le sol 😆 Apprendre en s’amusant il n’y a rien de mieux 🙂
    Et comme j’écris très mal, je me suis vite fait au clavier 🙂
    Merci pour votre blog.

  14. Babacar dit :

    Bonjour. Je suis sénégalais et j’ai entamé un roman sans savoir si je réussirais à le terminer. Vos articles sont instructifs. Je pense la même chose que vous sur le caractère plus pratique du clavier. Avoir la possibilité de modifier à sa guise un paragraphe sans être obligé de le réécrire, c’est bien plus efficace. Merci.

  15. Samael dit :

    J’ai commencé à écrire sur Word, mais j’ai plus d’une fois perdu mon travail. Donc pendant un long laps de temps j’ai griffonné sur des feuilles lignées mes histoires de capes et d’épées. Jusqu’au jour où j’ai découvert Scrivener, qui est le logiciel par excellence pour les écrivains. Je vous le recommande tous, vous ne serez pas déçus!

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour

      Merci pour l’info sur Scrivener.
      Je vous recommande de sauvegarder tout travail d’écriture. Même avec Scrivener. Une sauvegarde interne est certainement prévue mais si vous avez le moindre souci avec votre ordinateur, vous n’êtes pas sur de tout récupérer.

  16. Nadine dit :

    Bonjour,

    J’aime écrire au clavier…avec mes 10 doigts, car j’ai de la chance, j’ai appris !

    Malgré tout, j’adore écrire au brouillon, mais avec le crayon, ce qui me ramène au dessin, « c’est grave docteur » ?

    Cependant, j’ai maintenant un problème, je n’arrive plus à faire la liaison entre mes écrits au crayon (souvent réalisés à l’extérieur, d’ailleurs) et mes pages sur Word.

    Avez-vous un conseil pour relier les deux ?

    Merci d’avance

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour Nadine

      Je ne comprends pas bien… Vous peinez à illustrer vos écrits. Ou vous écrivez et vous peinez à illustrer ?
      Parce que les mots et le dessin peuvent être deux moyens différents de s’exprimer.

      Maintenant si vous devez lier les deux peut-être faut-il s’imposer un thème. Le même pour l’écriture et le dessin. Peut-être une façon de relier les deux…

      Je ne sais pas si j’ai répondu à votre question.
      Bien à vous

      • Nadine dit :

        Re bonjour,

        En fait, pour moi, tout est presque toujours dessin, illustration, toutes mes idées sont des films et j’ai du mal à les transformer en mots, pour écrire ce que je « vois » dans ma tête.
        Pour tout dire, je suis enseignante et mes cours sont très théoriques, avec un rythme bien particulier (I, puis II, puis III, vous voyez le genre ?!), mais surtout pas d’images. J’ai donc du mal à sortir de ce genre d’écriture.

        En tout cas, merci pour votre réponse rapide et j’aime beaucoup vos conseils !

        Nadine

        • Marie-Adrienne Carrara dit :

          Bonjour Nadine

          Excusez-moi mais… pourquoi tenez-vous absolument à écrire. Après tout, votre mode d’expression idéal est peut-être tout simplement le dessin, l’illustration. Pourquoi ne pas développer davantage cet atout qui semble plus vous convenir ? Un dessin peut en dire autant qu’un texte, non ? Le texte vient alors juste souligner. Qu’en dites-vous ?
          Bien à vous

  17. Florence Delporte dit :

    Personnellement quand je n’ai pas de clavier sous la main (même mon téléphone portable tactile me sert de carnet de note à idées) je me sers d’un cahier. Mais dans ce cahier ou les notes de mon gsm, je ne note que les schémas narratives ou les idées de dernières minutes ou encore des fiches de personnages, du vocabulaire etc. En gros, je ne fais que tater le terrain sur papier pour finalement écrire de réelles phrases, de vrais jets sur mon ordinateur dans le logiciel de traitement de texte. Quitte à, au final, créer au moins 3 fichiers pour 3 jets ou un pour les fiches perso/schéma narratif etc.

  18. Lauren dit :

    Cet article est vraiment très intéressant. Je suis bel et bien d’accord avec vous sur un point : écrire à la main, mais aussi à l’ordinateur donne des maux de dos si l’on est mal assis. Par ailleurs, je trouve que l’écriture dactylographiée permet à l’auteur d’écrire au rythme de sa pensée : c’est-à-dire vite !
    Le dernier article de Lauren : Comment trouver une idée de roman et commencer à l’écrire ?My Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez pour afficher un lien vers votre dernier article