Comment construire ses personnages de roman

Partager :

1/ Personnages : les éléments essentiels d’un roman

Il y a peu, j’ai reçu un mail me demandant quelle méthode appliquer pour construire les personnages d’un roman. À ce propos, continuez de me poser vos questions, j’y répondrai au fur et à mesure par des articles plutôt que par mails car les réponses concernent et intéressent tous les lecteurs de ce blog. D’ailleurs, j’en profite pour remercier ceux qui m’en posent. Je vous demande juste d’être patients. Je répondrai à toutes les questions. Promis !

Avant de poursuivre, je dis et redis, chaque auteur doit mettre au point sa propre méthode, c’est-à-dire ce qui marche pour lui. Ne pas avoir de méthode, c’est risquer de connaître l’angoisse de la page blanche. Pire, c’est se mettre en danger et risquer de transformer le plaisir de l’écriture en calvaire.

Sans méthode, je serai paralysée et je préfère de loin approcher l’écriture avec impatience et m’en faire une joie à l’avance. Seulement, je ne veux pas vous imposer ma méthode. Je vais me contenter de vous la livrer, de donner mes convictions et comment elle fonctionne pour moi. À vous de découvrir votre propre méthode par approches successives,  en essayant différentes choses jusqu’à ce que vous sentiez ce qui vous convient.

2/ Méthode pour construire ses personnages de roman

Pour commencer une histoire, j’attends d’avoir eu une idée. Cette dernière n’est pas une vague inspiration qui risque de s’évaporer. Non, pour moi, l’idée est une pensée complète renfermant l’un des 3 éléments suivants :

  1. L’événement déclencheur qui mettra l’histoire en mouvement
  2. L’intrigue contenant le début, le milieu et la fin
  3. Une situation énigmatique qui suggère aussitôt un éventail de personnages en conflit.

Il me suffit d’avoir un de ces trois éléments pour avoir de quoi commencer. Toutes sont cependant des étapes essentielles que j’ai mises au point après des années d’écriture.

Aujourd’hui, je vais m’occuper des personnages. Pour les construire et analyser chacun d’eux, j’utilise des fiches personnage que je trouve vraiment utiles. Elles constituent des aide-mémoire que vous pourrez adopter si cela vous convient. Vous en trouverez le détail dans la 3e partie de l’article.

Ces fiches personnage font office de guide et de pense-bête. Je les laisse bien apparentes sur mon bureau, à côté de l’ordinateur et y jette un coup d’œil de temps en temps en écrivant tout ce qui me passe par la tête au sujet du personnage.

Attention, je ne remplis pas ma fiche. Cet aide mémoire me sert simplement de fil conducteur pour construire mon personnage, juste un truc pour me permettre d’avancer dans l’analyse rapide et spontanée du personnage dont je deviens : la biographe, l’analyste, le psychanalyste…

Point de vue personnel : au moment de créer votre personnage, accordez-vous la liberté d’écrire comme ça vous vient. Il m’arrive de rédiger plusieurs pages sur chacun sans pour autant utiliser l’intégralité de ma liste. Pour vous aider, ne boudez pas les ressources banales, du genre pages jaunes de l’annuaire, catalogues et autres magazines.

De temps en temps, relisez la fiche personnage mais laissez à vos personnages une chance de vous dire quel rôle ils vont jouer dans votre roman… Et je vous garantis qu’ils le feront !

3/ La Fiche Personnage :

Nom & Prénom :
Âge :
Poids – constitution physique :
Lieu de naissance :
Couleur des cheveux/yeux :
Particularités physiques :
Niveau d’études :
Métier et lieu de travail :
Sexualité :
Meilleur ami :
Ennemis :
Famille (père mère frères et sœurs):
Besoin central :
Démarche pathologique :
Ambition dans la vie :
Gestuelle & expression :
Allure, démarche :
Plus fort trait de caractère :
Défaut de caractère :
Indifférent à :
Philosophie :
Tendances politiques :
Hobbies :
Ce que les autres remarquent en premier à son sujet :
Le personnage a-t-il une activité annexe ? Laquelle ?
Ce que le personnage fait quand il est seul :
Le lecteur aimera-t-il ou détestera-t-il ce personnage ?
Changera-t-il (elle) au cours de l’histoire ? Comment ?
Événement significatif ayant formé le personnage :
Événement significatif illustrant sa personnalité :

Voilà la méthode qui me sert à construire mes personnages. Comme vous le constatez, c’est très complet. Vous pouvez la copier et l’utiliser. Une fois que vous aurez rédigé quelques feuillets sur chaque personnage, ils n’auront plus aucun secret pour vous !

Si vous débutez en écriture, cette méthode vous aidera certainement à élaborer la vôtre.

Si vous êtes en cours d’écriture d’un roman, quelle méthode avez-vous utilisé pour construire vos personnages ? A-t-elle évolué avec l’expérience ?

Dites-le dans les commentaires, je suis curieuse de découvrir vos méthodes.

À bientôt

Cet article vous a plu ?
Merci de le partager avec vos amis sur Facebook ou Twitter en cliquant sur les boutons du blog

45 commentaires

  1. ARNAUD dit :

    merci beaucoup, je vais proposer cette fiche pour mes élèves apprentis écrivains ! votre blog est une mine de réflexions pour le prof de français que je suis, qui bien entendu écrit à ses heures perdues ! « mais ai-je perdu mon temps » etc, comme dit Montaigne !
    Longue vie aux écrivains, écrivants et écrivaillons !

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonsoir Arnaud

      Je suis contente de découvrir l’intérêt que vous portez au blog.
      En tant que prof de français, votre rôle est important. Transmettez votre passion des mots, de la lecture et de l’écriture.
      Revenez quand vous voulez sur Aproposdecriture.

      Bien à vous

  2. Par rapport à ce que j’écris actuellement, je n’ai pas utilisé de méthode aussi précise pour mes personnages. Loin de là.

    Tout simplement parcequ’à la base mon histoire n’a pas vraiment de personnage principal, pas de héros.
    J’ai démarré sur un personnage très important dans l’univers de mes textes dans l’amorce de l’histoire.
    Puis ensuite, je navigue dans ce même roman entre plusieurs personnages. Ils ont bien un nom, mais je l’invente au moment où le personnage apparaît pour la première fois. Un caractère? Je n’en ai qu’une vague idée, qui s’affine au fil de l’écriture.
    Pour moi, je met un personnage dans le décor et j’avis au fil de l’histoire sur quelles seront ses réactions, ses interactions avec les autres, etc etc.

    C’est un choix.

    Pour ce qui est de l’expérience, au départ je faisais des fiches de personnages, mais en fait au fil de l’écriture les personnages évoluaient tant qu’au final ils n’avaient plus grand rapport avec ladite fiche… Je suis sont venu à une méthode un peu plus « freestyle » comme disent les djeun’s.

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Personnellement j’aime bien pousser loin mes fiches personnages car en même temps que je les rédige, je construis mon histoire, mon intrigue et j’arrive à ouvrir des voies que je ne soupçonnais pas au départ et que j’utilise souvent pour des intrigues secondaires.

      Cordialement

  3. Nally dit :

    Merci pour cette fiche idée qui va m’être très utile même si de mon point de vue je pense plutôt qu’il faut crée son personnage au fur et à mesure de l’histoire. En temps qu’adolescente je n’ai pas trop le temps d’écrire chez moi à part pendant les vacances mais ce qui me gène le plus est que je trouve toujours de meilleurs idées à chaque fois, ce qui fait que j’en arrive à toujours être à la 2eme page…

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour

      Créer un personnage au fur et à mesure de l’histoire… c’est risqué Le portrait du personnage peut s’affiner mais le créer au fil des pages mènent droit à une perte de contrôle. C’est peut-être ce qui explique votre difficulté à passer le cap de la 2e page. Le personnage et son évolution, les décors, les gros points de l’intrigue et son évolution… tout doit être créer avant d’écrire. Sinon, c’est comme si vous commenciez à construire une maison avec votre tas de briques à disposition sans savoir où les poser. Vous parviendrez certainement à un résultat mais je ne suis pas convaincue de la solidité de l’ensemble.

      Bien à vous

  4. Julie dit :

    Bonjour,
    J’ai crée une fiche de personnage bien plus complète et je me suis aperçu qu’elle l’était trop, pénible à remplir alors que je connaissais déjà mon personnage. Mes personnages arrivent avec leur physique et leur psychologie, parfois leur nom et bien sûr leur famille et amis. Je note votre fiche qui peut me permettre de faire le point et de voir les blancs à combler.
    Merci pour vos articles très intéressants, je procrastine depuis ce matin sur votre blog au lieu de continuer mon premier jet, pourtant je n’ai pas l’impression d’avoir perdu mon temps bien au contraire.

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour Julie

      Bienvenue sur Aproposdecriture.
      Vous n’avez certainement pas perdu de temps ce matin. Au fil des articles, il y a toujours à découvrir, à conforter. Il y a aussi des certitudes à bousculer. Des solutions à trouver. Revenez quand vous voulez.
      Bien à vous

  5. MALICK Michel dit :

    Depuis quelques moments je recherche une aide sur le web pour peaufiner mon autobiographie que je voudrais transformer en y mélangeant mon propre vécu à des passages « romancés ». Votre fiche personnage très détaillée va beaucoup m’inspirer. Merci de votre aide.

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Contente qu’Aproposdecriture vous aide.
      Pour info, je ne sais pas si vous avez vu dans ma présentation en rubrique A Propos, j’exerce le métier d’écrivain biographe. Donc si vous avez des questions en lien avec la biographie, n’hésitez pas.

      Bon courage

  6. NellyParker dit :

    Bonjour,
    Personnellement, ce sont mes personnages qui m’ont aidé à construire les bases de mon intrigue. Au départ, j’avais juste une vague idée du décor, aucune situation de départ et pas d’intrigue, en fait, je voulais simplement écrire pour le plaisir de construire quelque chose sans savoir quoi exactement. J’avais 11 ans à l’époque, et je savais très bien que ce que je faisais n’était pas définitif étant donné mon manque d’expérience et de maturité. Voyant tout de même très vite que je n’irais pas bien loin, j’ai décidé de commencer par l’élaboration des personnages. C’était il y a environ trois ans.
    Ayant toujours eu une passion pour les univers fantaisistes, j’ai décidé d’analyser les comportements de mes personnages de séries préférés, comprendre comment ils évoluent, je me suis détachée de mes lectures pour avoir un œil plus critique, je me suis même inspirée d’univers de jeu vidéo pour les apparences. Ensuite, j’ai collé les morceaux ensembles pour former des personnages de départ destinés à évoluer.
    J’ai commencé à écrire en mettant ces personnages dans différentes situations afin de laisser leurs caractères s’exprimer. Tout d’abord je les ai fait évoluer seuls, puis lorsque j’ai eu une idée assez concrète du genre de personnes qu’ils pouvaient être et que mon style commençait à prendre forme, je les ai faits interagir entre eux. C’est à ce moment là que les premières pistes pour l’intrigue ont commencé à apparaître au fur et à mesure que les personnages se forgeaient une identité. Cette période a duré deux ans avant d’avoir enfin une intrigue qui tienne la route et des personnages avec une vrai histoire derrière eux.
    Tout cela a été extrêmement laborieux et je me suis souvent égarée car je suis asperger et j’ai d’énormes difficultés à comprendre les interactions qui peuvent exister entre les gens. Le principe même de chercher à interagir est resté un mystère inintéressant à mes yeux pendant des années. Mais au final, le fait d’avoir créé et analysé des personnages m’a également aidé à m’intégrer dans la vie quotidienne.
    Aujourd’hui, chaque personnage fait parti de moi et je sais exactement comment ils réagiraient face à n’importe quelle situation, quels sont leurs goûts, leurs intérêts, leurs défauts…

    Malgré mes méthodes pour le moins désordonnées, j’ai souvent songé à faire des fiches personnages afin de m’y retrouver, mais au final je n’en ai pas fait car j’ai une excellente mémoire et je n’en avais donc pas besoin (mais surtout je n’étais pas assez organisée !). Cependant, je pense que si j’avais eu vos fiches personnages entre les mains, j’aurais été beaucoup plus efficace ! Je trouve qu’elles sont très complètes bien pensées, il n’y a pas d’informations superflues… On sent vraiment les années d’expérience dans votre travail et c’est vraiment merveilleux que vous mettiez votre savoir à notre disposition à travers ce blog.

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour

      Quel commentaire ! Merci.
      Moi ce que je vois, c’est quand même un super boulot. Avoir l’idée de décortiquer ses personnages de séries préférées. C’est astucieux. Quand j’ai démarré, assez vite je me suis dit qu’il y avait certainement quelque chose à retirer de mes lectures préférées. Aussi, j’ai décortiqué des livres entiers. Personnages, intrigues, décors, descriptions et j’ai beaucoup appris.

      L’écriture c’est vrai nécessite de la méthode, de l’organisation. Tout ce que vous avez entrepris n’est pas perdu. Car vous avez beaucoup appris. Certes il a fallu du temps. Moi aussi j’ai perdu du temps. Beaucoup. Mais au final, je ne regrette rien.

      Je suis contente que les fiches personnages vous plaisent. C’est effectivement un bon support. Un outil très utile.
      N’hésitez pas à revenir sur le blog. On apprend aussi beaucoup en échangeant. En lisant les autres façons de faire.

      À bientôt

  7. Marion dit :

    J’ai donc lu votre article très intéressant. En réalité je voudrais me créer un personnage pour la vie de tous les jours, un personnage qui ferait parti de mes pages écrites.. Problème : l’imagination… :/

    Je veux que ce personnage soit gai, heureux.
    Concernant la méthode, j’aime beaucoup, ça aide vraiment 😉
    Merci

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour

      Je ne comprends pas bien,
      vous dites : « En réalité je voudrais me créer un personnage pour la vie de tous les jours, un personnage qui ferait parti de mes pages écrites ».
      Vous pouvez m’éclairer ? Car je peine à vous répondre.

  8. bourneuf dit :

    Bonjour,
    Merci pour votre blog, réelle mine d’or et me lançant contre peurs et flegme avec des conseils d’organisation et de rédaction en poche.
    Qu’entendez-vous précisément par démarche pathologique et besoin central ?
    Merci d’avance pour votre précieuse réponse ?
    Fanny Bourneuf.

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour Fanny

      Quand je parle de besoin central, je pense à la pyramide de Maslow. Jetez un oeil sur ce lien http://semioscope.free.fr/article.php3?id_article=8. L’idée c’est de s’interroger sur le besoin du personnage. Où il en est dans cette pyramide.

      Réfléchir à la démarche pathologique pousse à s’interroger sur le comportement anormal ou étrange du raisonnement ou de la façon de penser du personnage.

      En fait cette fiche personnage pousse le travail de fond sur le personnage. Fouiller et réfléchir tous les aspects de cette fiche permet de connaitre parfaitement le personnage et ouvre de nouveaux horizons, de nouvelles pistes pour les intrigues principale et secondaire.

      J’espère avoir répondu à vos questions.

      À vos succès d’écriture

  9. Belysis dit :

    Super article ! Merci beaucoup beaucoup beaucoup, cette fiche de personnage est une super invention !

  10. bapple dit :

    Bonjour ! Vos fiches sont vraiment géniale ! Je me suis mise a faire des fiches pour les perso. important de mon livre. Mais il y a un champs que je ne comprend pas , pourriez- vous m’éclairer ? Il s’agit du champs « démarche pathologique  » .
    J’attend avec impatience votre réponse
    Bonne journée

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour
      Excusez ma reponse tardive, j étais en vacances et le reseau faisait défaut. Par « démarche pathologique » je cherche à fouiller les raisons qui sont à l origine du comportement du ppersonnage, de son attitude et ce qui le pousse à agir comme il le fait. Les recoupements de la fiche personnage sont nombreux mais étudier le personnage sous divers aspects permet souvent d’ouvrir de nouvelles pistes et de complexifier l’intrigue.
      J espère avoir répondu à votre question.
      Bien à vous… à vos succès d écriture

  11. Bribignac dit :

    Bonjour,

    concernant mes personnages (principaux comme secondaires), laisser faire mon imagination n’est pas la meilleure solution : j’ai tendance à m’inspirer de personnages fictifs ou réels et je tombe trop facilement dans la copie.

    C’est pourquoi j’ai créé un certain nombre de tables de choix aléatoires. Exemple je réalise un tableau 20×20 que je remplie (exemple traits de caractères) puis je lance des dés afin de déterminer les 3 ou 4 traits de caractères principaux du personnage. Je fais la même chose pour le style vestimentaire, le physique et ainsi de suite pour toute les caractéristiques de mon personnage.

    Cette méthode à l’intérêt d’éveiller bien d’avantage mon imagination. Je considère que le personnage a donc évolué sans moi, qu’il n’a pas eu besoin de moi pour se construire. Je le considère donc comme une entité pensante individuelle et autonome.

    Le gros avantage de cette méthode est de fournir facilement un personnage à incorporer dans une histoire. Le côté aléatoire le rend plus intéressant car ne sortant pas directement de notre imagination on aura de cesse de se poser la question sur les réactions que les évènements le pousseront à avoir.

    De même j’utilise aussi des fiches de personnage. Étant un ancien rôliste, l’exercice n’est pas bien compliqué.

    • Bribignac dit :

      de même, je pense important de préciser que les personnage doivent avoir des défauts, des points faibles. C’est ce qui les rendent intéressant pour le lecteur, et pour l’écrivain.

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour

      Excellente cette construction aléatoire. J’aime bien l’idée de lier le hasard et l’écriture.
      Merci pour cette contribution.

      A vos succès d’écriture

  12. Maylis dit :

    Je pense qu’il serait bien de mettre plus de détail à votre fiche personnage, par exemple: sa religion, ses vêtements, sa coiffure. Moi, ce que j’aime décrire chez mes personnages de romans, c’est le physique. Ah oui! J’oubliais, j’écris un livre en ce moment, mais je n’arrive pas à le commencer. J’aimerai vous en parler en priver (pour ne pas que quelqu’un me vole l’idée). Avez-vous skype?
    C’es la seule application que je possède. Mon pseudo est may.166
    Aidez moi, merci
    Maylis

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour Maylis

      Mon planning est très très tendu en ce moment.
      Alors si tu veux tu peux passer par le formulaire de contact pour me parler de ton projet. C’est mieux car je manque vraiment de temps. J’essayerai de trouver un moment pour te répondre et t’aider à démarrer ton roman.
      A bientôt

  13. jennifer dit :

    Personnellement, j’utilise la désignation du prénom pour créer la fiche personnage. Sinon, il y a aussi l’astrologie qui aide à définir le caractère de la personne. c’est intéressant.
    donc, pour le premier, il faut d’abord choisir un prénom, c’est assez facile.
    Pour le second, il faut choisir un signe astrologique.

  14. Camille dit :

    Bonjour !! Je débute l’écriture de mon premier roman et vos fiches personnage me sont très utiles. Pour créer mon personnage je pense d’abord à son passé et à l’objectif qu’il va avoir dans le livre. Au fil des pages, j’imagine ses réactions et ses pensées lors des actions dans lequel je vais le placer, avec en tête une vague idée de son caractère et il va se préciser tout seul au cours de l’histoire.
    Mais vos fiches m’aide à ne pas me contre dire avec certains aspect de mon personnage et à exploiter au maximum ses défauts et ses qualités. Car j’ai tendance à les faire sans trop de défauts mais du coup le lecteur se sent moins proche du personnage et ne peut pas s’identifier à lui.
    Je voudrais savoir s’il est possible de connaitre votre méthode pour construire une bonne histoire qui tient en halène du début à la fin.
    J’ai 15 ans et les conseils et l’expérience des auteurs me sont très utiles.
    MERCI !!!

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour Camille

      Je suis toujours heureuse de lire que des ado pensent à écrire.
      Je me réjouis et je me dis que vous avez de la chance. Non que je veuille me lancer des fleurs, mais si à 15 ans, j’avais pu avoir accès à un blog comme Aproposdecriture, j’aurais gagner un temps considérable. Alors mon conseil si je peux me permettre. Apprenez, travaillez, lisez, écrivez et recommencez !

      Quant à la méthode pour construire une bonne histoire qui captive… j’y travaille très sérieusement. Mais un article et même plusieurs ne suffiraient pas. J’espère dévoiler très vite ma méthode et emporter avec moi les personnes qui voudront me suivre. Mais chut ! Pour l’instant je n’en dis pas plus.

      A vos succès d’écriture

  15. Lelong dit :

    Bonjour, Je n’ai pas utilisé cette méthode pour mon premier livre mais commence à l’utiliser pour le second. Par contre je me pose certaines questions je ne sais pas si vous pouvez m’aider. Je souhaiterai savoir ce que l’on entend par :
    Besoin central et Ambition dans la vie : ce n’est pas la même chose ?

    Qu’est ce que la Démarche pathologique ?
    Pareil pour Événement qui illustre sa personnalité ?

    Mon premier roman concernait des lycans mais dans un univers familier (notre monde) je l’ai fait imprimer je vais le chercher ce soir :p.
    Le second comprend un monde totalement créé et des peuples totalement inventé. Plus de boulot donc pour créer des personnages et leur donner une consistance.

    En tout cas merci d’avance pour vos réponses et bonne continuation 🙂

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour Charlotte

      Besoin central et Ambition… ce n’est pas pareil. Je vais prendre un exemple aberrant pour faire comprendre la différence. Vous pouvez avoir besoin d’argent mais ne pas ambitionner de devenir riche !

      Quant à la démarche pathologique. j’ai déjà répondu dans un des commentaires. Un lien envoie sur la pyramide de Maslow.

      Pour l’événement qui illustre sa personnalité… si vous construisez un personnage timide par exemple… comment se manifeste cette timidité ?

      Tout dans cette fiche pousse à s’interroger beaucoup sur son personnage. Du moins les plus importants du roman. Parfois les questions se recoupent mais prennent un angle un peu différent qui permet de pousser plus loin la construction du personnage.

      J’espère avoir répondu à vos questions.

      À vos succès d’écriture

  16. PiiXxY dit :

    Bonjour je vous remercie pour cette fiche détaillée, qui va beaucoup m’aider pour la créations de mes personnages.
    je suis contente d’être tombée sur votre site, cela fait des années que j’essaie d’écrire mais je me mets toujours des barrières, j’ai trop d’idée en même temps et du coup je mélange tout et tout se brouille et quand je décide d’enlever du superflu. Au final, j’enlève tout. J’espère que les conseils que vous nous avez donnés me permettront enfin de réussir à écrire mon roman.

    Cordialement

  17. Baldé dit :

    Merci vraiment pour toutes ces informations. En fait mon rêve, c’est d’écrire. Depuis plusieurs mois, je ne fais que chercher comment commencer. L’histoire que je veux raconter est réelle mais je me demande comment commencer et faire évoluer mes personnages ? Aidez-moi s’il vous plait. Merci

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour

      Si l’histoire est réelle, vous savez comment ont évolué les personnages, non ?
      Sinon, parcourez le blog, de nombreux articles vous aideront à démarrer votre histoire.

      Bien à vous et bon courage

  18. apprentie écrivain :) dit :

    Bonjour,
    J’ai 14 ans et je suis en train d’écrire un livre. Je sais que la plupart des gens ne me prennent pas au sérieux quand ils l’apprennent ; ils pensent que ce n’est qu’un hobby passager. Mais j’aime vraiment écrire et je pense avoir besoin d’un petit conseil. 🙂
    J’ai déjà essayé de faire une fiche technique pour mes personnages. Elle est beaucoup moins complète que la votre, mais j’apportais plus de précisions sur le physique et le caractère, afin de donner plus d’informations au lecteur et lui faire partager ma vision.
    En tout cas, je me posais une question : est-ce nécessaire de faire une fiche technique pour tous les personnages, même secondaires ? Personnellement, je n’en ai fait que pour mon héroïne et quelques autres personnages importants.
    Merci.

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour

      Primo n’ecoute pas ceux qui ne te prennent pas au sérieux. Laisse-les dire ! Et fais comme toi tu as envie. Alors bien sûr c est un peu difficile de ne pas se sentir soutenue mais peu
      importe.

      Secundo pour tes fiches c est à toi de voir. Perso, j aime bien préparer mon travail d écriture. Faire des fiches des uns et des autres, de décor, d’intrigue m obligent à réfléchir beaucoup à mon histoire. Une fois que tout est prêt, je me lance en me concentrant uniquement sur l’écriture. Mais ça, c est ma façon de faire. L’ écriture, c est comme un voyage. Partir en ayant quantité d,infos sans s’ interdire de rester ouvert aux imprevus une fois sur place. Et de décider de changer de programme si le jeu en vaut la chandelle !

      À tes succès d écriture. Fonce, lis, écris et travaille. C est ainsi que tu feras taire les incrédules !

  19. Hélène dit :

    Bonjour
    j’ai décidé de me lancer dans l’écriture d’un roman. Cela faisait déjà bien longtemps que l’envie me travaillait alors j’ai pris mon courage à 2 mains et j’ai entrepris des recherches sur les différentes méthodologies que les écrivains (vous tous sur ce blog) appliquent. Ce travail de recherches me fait découvrir les expériences personnelles de chacun et m’aide beaucoup ! Merci pour votre fiche personnage très complète. Même si je n’arrive pas à la remplir entièrement je pense que l’écriture m’aidera à combler certains blancs. En outre mon plan est encore lacunaire. J’ai l’idée mais des zones d’ombre planent toujours. J’écris des paragraphes au fil des envies. Je couche sur le papier les mots puis les relie entre eux. Je ne me censure pas. Je décortique aussi beaucoup les romans d’un même auteur pour valider sa démarche / construction. Qu’elle est sa recette du succès ou tout du moins celle qui lui permet de finir son roman ! Et la clé tient essentiellement en ses personnages. Le mieux ils sont travaillés, poussés, le mieux le lecteur plonge dans l’intrigue et s’identifie. ..
    j’espère revenir sur votre blog avec d’autres commentaires témoignant de mon avancée !
    Bon courage à tous et bel été

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour Helene

      Il n’et pas nécessaire de remplir toute la fiche personnage. Elle est très complète, c’est vrai mais le vrai but est surtout de réfléchir à son personnage par diverses voies. Et donc d’ouvrir des intrigues secondaires pour complexifier son intrigue principale.
      A vos succès d’écriture

  20. Clémence dit :

    Bonsoir,

    Cela fait une bonne heure que je passe d’articles en articles sur votre blog, et je dois dire que cela m’a beaucoup aidée.
    On ressent bien l’exemple concret derrière les paroles, on image facilement ce que vous partagez, et c’est important.
    J’ai navigué sans vraiment savoir quoi chercher, car au final, je cherche absolument tout.

    Etant sur plusieurs projets de romans, je ne sais jamais par lequel commencer, et lorsque je me fixe sur l’un, c’est pour changer d’avis quelques semaines après. Je sais que je me dois de faire des fiches détaillées de mes personnages, et cela ne me dérange pas, c’est même le contraire, seulement je me pose beaucoup de questions et me mets beaucoup d’obstacles, dont celui de ne pas tomber dans le vu et le revu, le personnage « type » du roman fantastique ou médiéval.

    Ensuite je ne sais pas non plus réellement comment commencer mon roman, ce qui est un problème de taille…

    Bref, je suis complètement perdue, et mon année de BAC ne me laisse que peu de temps pour trouver le chemin malheureusement.

    En tout cas, j’ai vu dans vos articles comme dans les commentaires, des échos à ce que je peux vivre actuellement, mais aussi des conseils et des techniques auxquelles je n’avais pas forcément pensé, et que je vais tenter de mettre en oeuvre.

    Je vous remercie pour le temps que vous prenez à partager ce savoir, car l’écriture, si elle vraiment plaisante, est aussi un casse-tête ! Surtout lorsque l’on passe de l’écriture personnelle, à une écriture qui se veut viser un autre public que soi.

    Cordialement,
    Bonne nuit ?

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour

      L’année du bac, c’est sûr, les occupations ne manquent pas. Mais rien n’empêche d’écrire un peu.
      Dans le blog, vous trouverez des techniques, des astuces et des pistes pour démarrer votre projet d’écriture ou pour le continuer.
      Revenez autant de fois qu’il vous plaira.

      Bien à vous… et bon courage pour cette année de bac

  21. Dorian dit :

    bonsoir, j’ai vu votre article sur les personnages et les étapes d’écriture du roman, soucis j’ai un peu commencé par l’univers (lois, paysages, coutumes) au début(avant d’écrire les personnages), est ce grave ?
    ensuite pour la rédaction des persos, on peut indiquer leur histoire par exemple il va faire ceci et il meurt après la bataille de… ?
    je vous remercie d’avance 🙂

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour Dorian

      Bien sûr vous pouvez commencer par ce qui vous parle le plus. Si vous écrivez de la fantasy, les lois, paysages et coutumes, autrement dit le monde que vous créez à toute son importance. Et certainement autant que les personnages.
      A vos succès d’écriture

      • Dorian dit :

        Ok je vous en remercie, mais je ressens comme un vide comme si je manquais quelque chose et j’ai remarqué que c’est justement les persos car j’aurais pu definir un semblant d’histoire, donc du coup je dois surement revoir ma methode ^^ mais je vous en remercie et j’espere rencontrer le succes, c’est un rêve qui me tient à coeur 🙂

        • Marie-Adrienne Carrara dit :

          Bonjour

          Pour ma part, j’aime bien commencer par les personnages. D’eux partent les pistes de l’intrigue principale et des intrigues secondaires. Cela me facilite l’élaboration du plan.
          Bien à vous

          • Dorian dit :

            Et l’univers vous le faites apres? 🙂
            Et sinon pour la structure ou le plan, vous resumez toute l’histoire puis apres vous ecrivez le jet?
            Au juste est ce quevous faites toutes ces etapes en meme temps genre elaboration de l’univers, ca bloque tiens j’avance dans mes personnages etc ou vous faites etape par etape separement?

          • Marie-Adrienne Carrara dit :

            Bonsoir Dorian
            Excusez ma réponse tardive, une grosse angine m’a obligée au repos…
            Je réponds enfin à vos questions
            Et l’univers vous le faites après ? En fait tout dépend de l’origine de mon idée. Si c’est un personnage qui est à l’origine… je pars de lui. Je construis son portrait. Je lui invente un passé. Un présent et un futur. De là je crée mon intrigue principale puis mes intrigues secondaires en parallèle avec le reste de personnages. En même temps, je crée mon univers.
            Si mon idée est très générale. Du genre, c’est l’histoire d’un homme qui se bat pour préserver le domaine familial contre la spéculation immobilière. La fin… admettons c’est la réussite du projet de cet homme. Donc je remonte le fil de mon histoire à l’envers. Je me dis contre quoi cet homme a-t-il du se battre pour atteindre son objectif. Je crée des situations, des personnages qui vont avec et tout mon univers…. En gros je fais tout à l’envers.

            J’aime bien travailler sur tous les paramètres en même temps. Quand j’ai suffisamment de paramètres, je construis mon plan le plus minutieusement possible. Quand je passe à l’écriture, je ne m’occupe plus que de l’écriture ! Mes paramètres personnages, décors et autres peuvent se compléter mais je ne les crée pas au moment où j’en ai besoin. Moi j’aime bien construire et me libérer de tout. Écrire sans entrave et faire le focus sur l’écriture

            J’espère avoir répondu à vos questions
            Bien à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez pour afficher un lien vers votre dernier article