Si vous lisez régulièrement ce blog, vous savez que je cherche toujours une nouvelle façon de stimuler ma créativité. Aujourd’hui, découvrez celle-ci…

 

 

 

 

Chaque auteur a sa recette pour favoriser une ambiance propice au flux de mots.

Certains écoutent de la musique, d’autres écrivent avec leur stylo magique, vous savez celui qui contient des quantités de mots ne demandant qu’à être libérés !

D’autres encore marchent avant d’écrire, écoutent de la musique, s’installent dans le lit ou se calent confortablement dans le canapé avant de laisser jaillir les mots.

Au hasard de mes lectures, j’ai retenu également que certains auteurs buvaient du thé ou mangeaient du chocolat avant de se lancer dans leur travail d’écriture.

J’ai testé beaucoup de méthodes mais je suis toujours en quête d’un nouveau moyen de stimuler ma créativité. Non qu’elle tarisse, mais j’aime bien varier les techniques pour obtenir les meilleurs résultats.

Pour trouver ces différents procédés, j’utilise les cinq sens. J’ai déjà exploité la vue, le goût, le toucher, l’ouïe, seul l’odorat restait à exploiter… C’est ainsi que j’ai pensé parfumer mon espace de travail, mais pas n’importe comment.

Donner du sens à l’odorat

 

Si l’odorat est l’un de nos sens les plus primaires, il n’en reste pas moins le plus psychotrope. Et pourtant nous ignorons souvent ses capacités pour nous concentrer sur les autres sens.

Alors la question demeure, l’odorat serait-il une clé à la créativité ?

Oui !

Un peu de science…

Prenons un exemple. Quand vous sentez une rose, les molécules odorantes qu’elle contient se propagent au fond du nez, dans les fosses nasales.

Les fosses nasales sont recouvertes d’une membrane particulière, qui contient 10 millions de récepteurs spécialisés dans l’odorat qui vont capter les molécules odorantes.

L’odeur est captée par les cellules de la muqueuse nasale. Chaque cellule de l’odorat ne possède qu’un seul récepteur qui ne peut lui-même reconnaître qu’un nombre limité d’odeurs. L’information est transmise au cerveau, jusqu’au bulbe olfactif, puis au cortex. Le cerveau reconnaît alors l’odeur de la rose.

Lors de cette traduction, l’odeur affecte votre système limbique, qui a une influence directe et indirecte sur un très grand nombre des systèmes de notre organisme, comme la résistance à l’effort, la régulation du stress, le comportement et la motivation.

Ainsi, certaines odeurs peuvent affecter votre état et votre niveau de motivation, réduire votre stress voire débloquer des idées étonnantes enfouies dans votre tête.

Quand j’ai compris le fonctionnement de l’odorat, j’ai aussitôt pensé que les huiles essentielles pouvaient certainement m’aider à mieux créer… Depuis j’adore mon diffuseur Yun et mes huiles !

5 parfums pour stimuler votre créativité  :

 

1. Laissez venir les mots avec la lavande

 

Si vous éprouvez des difficultés à trouver vos mots, la lavande est la reine des huiles car elle est celle de la communication. La diffuser vous permettra d’ouvrir votre capacité à sortir les mots, ainsi qu’à diminuer le stress qui vous empêche d’écrire.

La lavande aide à libérer vos pensées et vos sentiments les plus intimes, ce qui permet de vous connecter à votre véritable « moi ».

 

2. Adoptez l’esprit citron

 

L’huile de citron est l’huile de mise au point. Si vous rencontrez des difficultés à vous asseoir et à écrire, si vous avez une date-butoir à respecter, ou si vous peinez à démarrer, l’huile de citron est celle qu’il vous faut.

Le citron atténuera les jugements négatifs sur vous-même qui empêchent souvent d’écrire et de révéler votre vrai potentiel d’écriture.

Le citron contribue également à réduire la fatigue mentale et à restaurer l’énergie. À diffuser sans modération !

 

3. Croyez en vous avec la bergamote

 

Si vous avez tendance à trop juger votre écriture ou douter de votre capacité d’écriture, vous avez besoin d’huile de bergamote. La bergamote est l’huile d’acceptation de soi.

Elle va réveiller vos émotions de l’espoir, l’amour, et aider à trouver confiance en vous.

 

4. Maintenez l’énergie avec la menthe poivrée

 

Comme la bergamote, l’huile de menthe poivrée aidera à vous dépasser. Cette huile apporte de la joie et de la lumière au cœur et à l’âme.

Elle a le pouvoir de tonifier, stimuler et vous aidera à rester éveillé !

Si vous avez besoin d’un remontant pour continuer à écrire, la menthe poivrée est votre huile !

C’est aussi l’huile à diffuser pendant les séances de recherches d’idées, car elle active les méninges !

 

5. Profitez de la force de l’orange

 

Dernier choix et non des moindres, car cette huile est l’une de mes favorites. J’écris cet article tandis que son parfum subtil se répand dans mon bureau. L’orange est l’huile de l’abondance.

Si vous avez besoin de stimuler votre créativité et que vous souhaitez de la spontanéité, du plaisir et de la joie, diffusez de l’huile d’orange. Elle facilitera l’inspiration et permettra de résoudre les problèmes d’écriture, comme la façon de démarrer un chapitre ou de trouver la meilleure fin.

L’huile d’orange vous donne la confiance. Elle vous permet de trouver la réponse qui est en vous et ne demande qu’à sortir.

 ***

Chaque fois que vous vous sentez bloqué ou que vous n’avez pas la forme suffisante pour écrire, utilisez ces parfums, ils vous aideront !

 

Avez-vous déjà utilisé des huiles essentielles ? Quelle a été votre expérience ?

Si non, quel parfum vous intéresserait-il d’essayer ?

 

À vos succès d’écriture…

Si vous avez aimé cet article, s’il vous plaît, partagez-le sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter ou autre. Je vous en serais reconnaissante.