La façon la plus efficace que je connaisse pour combattre la page blanche et améliorer son écriture est de faire régulièrement –  au moins trois fois par semaine – des exercices freewriting. Découvrez la technique…

*************************************************************************************************************************

Participez au 1er concours d’écriture du blog Aproposdecriture.
Pour en savoir davantage, cliquez ici

 

************************************************************************************************************************

J’ai découvert cette technique du freewriting qui se traduit par « écriture libre », il y a plusieurs années de cela.  Un jour, au hasard d’une librairie, un étalage complet de livres d’occasion et un titre qui accroche immédiatement mon regard : « Writing without teachers » de Peter Elbow. J’ai hésité, le livre était en anglais et mon  anglais scolaire était certainement insuffisant pour dévorer le livre entier. Et puis cet auteur, Peter Elbow, je ne connaissais pas du tout.

Finalement, j’ai craqué en me disant que je ne risquais pas grand-chose à l’acheter et à tenter de le lire. Eh bien, vous voulez que je vous dise… je n’ai jamais regretté mon achat ! Mieux, ce livre est à l’origine d’une révolution personnelle car après l’avoir lu, ma façon d’écrire a complètement changé. Mes progrès ont été considérables. J’ai gagné en aisance d’écriture et acquis plus de confiance en moi.

 

Peter Elbow et le freewriting

 

 

Peter Elbow est professeur d’anglais à l’Université du Massachusetts Amherst où il a également dirigé les cours d’écriture de 1996 à 2000. Il est l’auteur d’une dizaine de livres et de nombreux articles qui traitent principalement de théorie et de pratique d’écriture.

Paru en 1973,  Writing without teachers est son premier livre. Elbow y développe sa technique du freewriting. Dans l’introduction de deuxième édition, Elbow affirme que son intérêt pour les pratiques d’écriture est venu de sa propre difficulté avec l’écriture.

 

Le freewriting ou l’écriture libre en 8 étapes

 

1 / Utilisez l’horloge sur l’écran de votre ordinateur ou mieux, réglez une minuterie. Vous pouvez en trouver une ici.

Programmez 10 à 15 minutes.

2 / Sélectionnez un thème pour votre séance de freewriting. Écrivez ce sujet en haut de votre page.

Vous pouvez aussi décider d’écrire sans sujet. Vous serez d’ailleurs surpris de voir ce que vous écrirez, même les jours où vous commencez avec simplement “Je ne sais même pas par quoi écrire”

3 / Lancez votre minuterie.

4 / Notez aussitôt tout ce qui vient à l’esprit. Ce peut être en rapport avec votre sujet si vous en avez choisi un. L’idée est d’écrire chacun de vos pensées aussi rapidement que possible.

5 /  Continuez d’écrire jusqu’à la sonnerie de la minuterie. Le but est de ne jamais s’arrêter.

    • Ne faites pas attention à la grammaire ou aux fautes de frappe.
    • S’il y a des phrases incomplètes ou des mots mal orthographiés, ne vous inquiétez pas. Continuez
    • Si vous avez un trou de mémoire ou vous vous trouvez dans une impasse ,continuez d’écrire le même mot ou la même phrase jusqu’à ce que quelque chose vienne  à l’esprit. Une idée est de jeter un rapide coup d’œil autour de la salle et de choisir un objet à décrire.
    • Lorsque le temps est écoulé, regardez ce que vous avez écrit et encerclez ou soulignez les idées que vous aimez ou qui peuvent être utiles à votre projet.

6 / Groupez vos idées ou expressions et décidez de les intégrer ou non dans votre projet d’écriture (roman, nouvelle…)

7 / Renouvelez cette freewrite trois fois par semaine.

Gardez précieusement les écrits de vos freewrite.

8 / Lancez-vous dans votre projet si vous avez assez pour commencer

Si vous n’avez pas assez d’idées, essayez une autre technique d’invention informelle comme le mind mapping dont je parlerai dans un autre article.

 

Quelques points supplémentaires :

 

  • Certains prétendent que la freewrite fonctionne mieux pour eux s’ils utilisent un carnet et un stylo, même si pour leur travail d’écriture habituel, ils utilisent un ordinateur pour écrire.
  • Si vous pratiquez toujours le freewriting avec une idée ou un sujet, vous n’éprouverez jamais que la griserie de l’écriture libre. N’hésitez donc pas à alterner les freewrite avec et sans thème.
  • Un compte à rebours avec alarme est préférable à une horloge que vous serez tenté à un moment ou un autre de regarder pour connaitre le temps restant.
  • Ne vous inquiétez pas. Personne n’est jamais resté longtemps bloqué avec le freewriting. Vous constaterez d’ailleurs que votre meilleure écriture sortira de ces séances d’écriture libre;
  • Essayez d’écrire quelque chose, n’importe quoi, mais tous les jours. Les progrès apparaitront vite.
  • Si vous êtes vraiment bloqué, gribouillez «Je ne sais pas quoi écrire». Répétez encore et encore. Votre esprit qui finira par se lasser de cette situation arrivera à sortir quelque chose !

 

Le freewriting ne fonctionne pas pour tout le monde. Mais quand le principe marche, je vous garantis que vous constaterez très vite des résultats et n’aurez plus aucune difficulté à écrire.

Je construis mes personnages, mes décors et autres avec cette méthode et la technique fonctionne très bien. Si vous ne pratiquez pas déjà le freewriting, essayez-le et venez raconter votre expérience en commentaire.

 

 

Share This