Bonjour à tous, comme la plupart d’entre vous, je me retrouve chez moi. Mais pas question de ne rien faire, je tente de me remettre à jour dans mon travail et autres et cette pause obligatoire va m’aider à reprendre les choses en main. Mieux vaut voir du positif dans ce qui est assurément pour tous assez contraignant, n’est-ce pas ? Soyons civiques pour le bien individuel et collectif. Et occupons-nous intelligemment (il y a toujours tellement de choses à faire !)…

 

 

 

 

Je me suis demandé quel genre d’article j’allais écrire dans la situation que nous vivons tous et j’ai eu l’idée de vous dresser une playlist des films d’écrivain :

 

Voici  donc ma sélection (non exhaustive, bien entendu) :

 

The Hours de Stephen Daldry (2002)

 

Nicole Kidman joue Virginia Woolf au moment où elle écrit son chef-d’œuvre, Mrs Dalloway, et bascule dans la névrose. L’originalité du film consiste à déployer deux autres volets qui montrent les effets du livre de Woolf sur les lectrices des générations futures, Laura Brown et Clarissa Vaughn, vivant chacune à des périodes différentes du XXe siècle.

 

 

 

Louis-Ferdinand Céline de Emmanuel Bourdieu (2016)

 

Le film relate la courte relation entre l’écrivain (génie littéraire et pourriture antisémite) et son biographe américain, Milton Hindus, par ailleurs juif, en 1948, lors de l’exil de l’auteur au Danemark.

 

 

 

 

Sagan de Diane Kurys (2008)

 

Saint-Tropez, les sixties, les décapotables, la gloire, puis la vieillesse, la solitude, la pauvreté… La vie de Sagan était un vrai roman !

 

 

 

Truman Capote de Bennett Miller (2005)

 

Miller met en scène Truman Capote au moment de l’écriture de son bouquin le plus célèbre, De Sang froid, sur un quadruple meurtre dans le Kansas. Le scénario est habile. Il mêle suspens policier, réflexion sur l’écriture et la nature d’un roman. La mise en scène est au cordeau. L’interprétation magistrale de Philip Seymour Hoffman jouant le rôle de Capote concourt à faire de ce film un des sommets du genre.

 

<iframe width=”560″ height=”315″ src=”https://www.youtube.com/embed/ePWSNRUpO5Y?start=2″ frameborder=”0″ allow=”accelerometer; autoplay; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture” allowfullscreen></iframe>

 

 

 

 

Les sœurs Brontë de André Téchiné (1979)

 

Parmi les trois sœurs, deux devinrent écrivaines. Téchiné leur consacre ce film surtout axé sur leurs vies, leurs amours, leurs échecs. Dans son film, le cinéaste réunit trois stars féminines : Isabelle Adjani dans le rôle d’Emily Brontë, Marie-France Pisier dans celui de Charlotte et Isabelle Huppert dans celui d’Anne.

 

Colette de Wash Westmoreland (2019)

 

1893 – Malgré leurs quatorze ans d’écart, Gabrielle Sidonie Colette, jeune fille à l’esprit rebelle, épouse Willy, écrivain aussi égocentrique que séducteur. Grâce à ses relations, elle découvre le milieu artistique parisien qui stimule sa propre créativité. Sachant repérer les talents mieux que quiconque, Willy autorise Colette à écrire – à condition qu’il signe ses romans à sa place. Suite au triomphe de la série des Claudine, il ne tarde d’ailleurs pas à devenir célèbre. Pourtant, tandis que les infidélités de Willy pèsent sur le couple, Colette souffre de plus en plus de ne pas être reconnue pour son œuvre…

 

 

La promesse de l’aube de Eric Barbier (2017)

 

De son enfance difficile en Pologne en passant par son adolescence sous le soleil de Nice, jusqu’à ses exploits d’aviateur en Afrique pendant la Seconde Guerre mondiale, Romain Gary a vécu une vie extraordinaire. Il doit à sa mère cet acharnement à vivre 1000 vies, à devenir un grand homme et un écrivain célèbre. L’amour fou de cette mère attachante et excentrique fera de lui un des romanciers majeurs du XXe siècle mais cet amour maternel sera aussi son fardeau pour la vie.

 

 

 

…et deux autres films que j’ai adorés qui relatent des histoires d’écrivain

 

Un homme idéal de Yann Gozlan (2015)

 

Mathieu, 25 ans, aspire depuis toujours à devenir un auteur reconnu. Un rêve inaccessible car malgré tous ses efforts, il n’a jamais réussi à être édité. En attendant, il gagne sa vie en travaillant chez son oncle dans une société de déménagement…

 

Son destin bascule le jour où il tombe par hasard sur le manuscrit d’un vieil homme solitaire qui vient de décéder. Mathieu hésite avant finalement de s’en emparer, et de signer le texte de son nom…

 

Devenu le nouvel espoir le plus en vue de la littérature française, et alors que l’attente autour de son second roman devient chaque jour plus pressante, Mathieu va plonger dans une spirale mensongère et criminelle pour préserver coûte que coûte son secret…

 

 

 

 

Le scaphandre et le papillon Julian Schnabel (2007)

 

Le 8 décembre 1995, un accident vasculaire brutal a plongé Jean-Dominique Bauby, journaliste et père de deux enfants, dans un coma profond. Quand il en sortit, toutes ses fonctions motrices étaient détériorées. Atteint de ce que la médecine appelle le “locked-in syndrome”, il ne pouvait plus bouger, parler ni même respirer sans assistance. Dans ce corps inerte, seul un oeil bouge. Cet oeil, devient son lien avec le monde, avec les autres, avec la vie. Il cligne une fois pour dire “oui”, deux fois pour dire “non”.

 

Avec son oeil, il arrête l’attention de son visiteur sur les lettres de l’alphabet qu’on lui dicte et forme des mots, des phrases, des pages entières… Avec son oeil, il écrit ce livre, Le Scaphandre et le papillon, dont chaque matin pendant des semaines, il a mémorisé les phrases avant de les dicter…

 

 

 

J’espère que cette liste vous plaira…

Avec peut-être un peu plus de temps que d’ordinaire, vous pourrez écrire davantage, alors…

 

À vous succès d’écriture…

 

Share This