Dans ce nouvel épisode de la série « L’Alchimie du roman », Jean-Philippe Depotte décortique “le Père Goriot”, d’Honoré de Balzac

 

 

 

 

 

 

 

Le père Goriot d’Honoré de Balzac 

 

 

À propos d’Honoré de Balzac

 

 

Honoré de Balzac est né à Tours dans une famille bourgeoise le 20 mai 1799.

Sa famille s’installe à Paris en 1814 où il poursuit ses études. Il entre ensuite en droit, et travaille, en plus de ses études, chez un avoué, ami de la famille. En 1818, alors qu’il exerce le métier de clerc de notaire, il renonce à sa carrière pour devenir écrivain.

Cromwell est son premier essai mais cette tragédie reçoit peu d’encouragements. C’est pourquoi Balzac produit ses premières œuvres en partenariat avec d’autres auteurs et sous un pseudonyme.

 

En 1826, Balzac se fait éditeur puis imprimeur et contracte un grand nombre de dettes. Pour les rembourser, il devient journaliste à La Silhouette, La Caricature mais aussi La Chronique de Paris en 1836. A partir de cette date, la plupart des romans de Balzac sont publiés en feuilleton avant d’être édités en volume. A cette période, Balzac ne vit que pour la littérature et à un rythme effréné.

 

Le Dernier Chouan ou La Bretagne en 1800 est le premier roman que Balzac signe de son vrai nom, en 1829. C’est un échec commercial mais il persévère avec La Maison du chat qui pelote. Cet ouvrage constitue le premier tome de Scènes de la vie privée.  En mai 1832, Balzac écrit le second tome. De l’ensemble se détachent surtout deux romans : Le Colonel Chabert et Le Curé de Tours.

 

En 1832, l’auteur écrit Eugénie Grandet. A la même époque, il s’éprend d’Eve Hanska. Leur correspondance fournit de précieux renseignements sur l’élaboration de La Comédie Humaine, titre sous lequel Balzac regroupe un ensemble de plus de quatre-vingt-dix ouvrages de — romans, nouvelles, contes et essais — genres réaliste, romantique, fantastique ou philosophique.

 

En 1845, Balzac cherche à donner une structure plus ferme à La Comédie Humaine et décide que l’œuvre complète comprendrait cent trente-sept romans, qu’il groupe en trois parties, “étude de mœurs “, “études philosophiques” et “études analytiques”.

 

Les études de mœurs constituent en quelque sorte un miroir de la vie humaine. Elles sont  composées de six groupes : les scènes de la vie privée, les scènes de la vie de province, les scènes de la vie parisienne, les scènes de la vie politique, les scènes de la vie de la vie militaire et enfin les scènes de la vie de campagne.

Dans la partie études philosophiques, Balzac évoque le spiritisme, la magie, le fantastique, qui le fascinent.

Dans les études analytiques se limitent à deux ouvrages ayant le mariage pour sujet.

 

Atteint de crises cardiaques successives, d’étouffements et de bronchites, Balzac meurt le 18 août 1850, peu de temps après avoir épousé Eve Hanska.

 

 

À propos du roman “le Père Goriot”

 

Honoré de Balzac, commence la rédaction de son roman Le Père Goriot à Saché en 1834. D’abord publié la publication dans la Revue de Paris, le roman paraît en librairie en 1842.

 

Le Père Goriot établit les bases de ce qui deviendra un véritable édifice : La Comédie humaine, construction littéraire unique en son genre, avec des liens entre les volumes, des passerelles, des références.

 

***

 

Comme à son habitude, Jean-Philippe Depotte analyse le roman selon quatre éléments :
• L’Eau, c’est le Style.
C’est la plume de l’écrivain, la poésie, la beauté du langage et le simple plaisir de lire de belles phrases.
• L’Air, c’est la Fiction.
C’est l’invention, qui prend deux formes, en général : l’intrigue (l’histoire que l’on raconte) et les personnages.
• La Terre, c’est le Milieu que décrit le roman.
C’est une époque ou c’est un lieu. C’est ce qu’apprend le lecteur sur la réalité que décrit le roman.
• Enfin le Feu, c’est le Message.
C’est la raison pour laquelle l’auteur a écrit son roman. C’est le message qu’il a voulu transmettre à son lecteur. Une philosophie, une morale ou, simplement, un sentiment, une impression.

 

***

 

Découvrez la vidéo (13’11) :

 

 

 

 

Merci à Jean-Philippe Depotte pour cette nouvelle explication.

Cette vidéo vous poussera peut-être à relire Balzac, un des auteurs des années lycée.

 

À vous succès d’écriture…
Share This