Si vous cherchez un moyen d’améliorer votre histoire, vous disposez du dialogue comme outil infaillible et rapide.

 

 

 

 

 

 

 

En effet, le dialogue constitue bien plus que des mots prononcés par vos personnages. À l’écran et sur scène, l’acteur insuffle du sens et de l’émotion à ses répliques. Sur la page, c’est vous. ! Et le dialogue est un dispositif puissant et dynamique.

 

Mais pour être efficace, un dialogue doit s’inscrire dans l’action, faire office de langage corporel, informer sur les pensées, les opinions et les émotions des personnages qui parlent. Bien mené, il captivera vos lecteurs et les ancrera à votre histoire. Alors ne le négligez pas.

 

 

 

5 fonctions du dialogue  

 

Dans un roman, il n’y a pas de place pour des bavardages inutiles et ennuyeux. Et le dialogue n’a pas fonction de décoration. Il a sa place dans une histoire mais il doit cependant remplir plusieurs fonctions cruciales.

 

Voilà donc les cinq rôles importants du dialogue.

 

 1 / Caractériser les personnages

 

Le dialogue est un excellent révélateur des personnages grâce aux mots qu’ils utilisent et la façon dont ils le font.

 

A ce propos, assurez-vous de rester cohérent pour chaque personnage. Lorsque votre personnage  parle, ses pensées, ses émotions et ses opinions doivent avoir la même saveur que ses mots, sinon, expliquez au lecteur pourquoi elles ne l’ont pas.

 

Regardez ces trois répliques. Grâce à ces trois façons de s’exprimer, je peux révéler des personnages totalement différents.

 

« Un sandwich, s’il vous plait. »

« Magne-toi et file-moi ce sandwich. »

« Je mangerai bien ce sandwich. Personne ne le fait mieux que toi.  ”

 

2 / Créer du suspense

 

Le dialogue est un excellent moyen de construire son suspense et d’anticiper sur la suite. Vos personnages peuvent par exemple annoncer des événements futurs et donner de petits indices qui inciteront le lecteur à s’interroger, à deviner et à s’inquiéter d’un danger ou d’un conflit à venir. Un bon moyen d’accrocher votre lecteur et de l’inciter à poursuivre sa lecture. Utilisez cette technique dans un moment de calme relatif de votre roman et construisez la suite, mais ne l’utilisez pas pour des événements mineurs.

 

3 / Avancer dans l’intrigue

 

En lien avec ce qui précède, un passage de dialogue doit donner une impression de mouvement. Et la meilleure façon de le faire, c’est d’éloigner ou de rapprocher vos personnages de leurs objectifs respectifs. C’est rendu possible quand des informations révélées modifient la dynamique du récit.

 

Dans cet exemple ci-après, un personnage a désespérément besoin d’un hélicoptère et d’un pilote. Ce morceau de dialogue fait avancer l’intrigue en la l’éloignant de l’objectif en augmentant de surcroît la tension :

 

—Il m’a dit que si quelqu’un pouvait m’y amener, c’était bien Charles, et il m’a donné votre adresse. J’espère que cela ne vous dérange pas. J’ai bien peur que ce Charles soit mon dernier espoir !

Il finit sa phrase et posa son verre vide sur la table. Le silence s’installa quelques secondes dans la pièce. Avant de répondre, Margy fit tourbillonner son thé, en regardant le fond de son mug, puis elle planta son regard dans celui de cet homme désespéré.

—Vous voilà devant une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne, c’est que contre toutes attentes… je suis Charles. Ça vous étonne peut-être, une femme pilote, mais c’est comme ça ! La mauvaise, c’est que dans le genre d’opération que vous évoquez, hormis le grand danger, on risque la rupture d’un moteur, fatale à l’hélicoptère. Et je peux vous dire que personne ne soumettrait son oiseau à un tel risque.

 

4 / Renforcez l’atmosphère et créez une ambiance

 

Pour ce faire, faites dire à vos personnages des mots qui donnent un ton à votre histoire. Et dans chacune  de leur réplique, émettre des jugements qui donneront une ambiance et engendrera une image dans l’esprit du lecteur.

 

5 / Fournir des informations générales

 

Pour cela, n’arrêtez pas l’action. Gardez les personnages en mouvement et intégrez les informations à l’action. Sachez que pour un écrivain, il n’y a rien de pire que des personnages statiques. Alors facilitez-vous la tâche et celle du lecteur en donnant à vos personnages quelque chose à faire. Si vous choisissez bien l’activité, elle peut même en révéler davantage sur eux.

 

Assurez-vous d’inclure des détails sensoriels via vos personnages.

 

Introduisez de l’émotion, des réactions et des opinions. Attention cependant ne chargez pas votre dialogue d’informations déjà connues. Pensez à vos lecteurs !

 

L’importance du dialogue

 

J’adore écrire des dialogues. Je trouve cela plutôt amusant. Et vous ?

Le dialogue est un vrai bonus dans notre caisse à outils d’écrivain. En plus, les dialogues et les paragraphes plus courts attirent le regard de lecteurs. Et ils adorent particulièrement ces changements de rythme dans l’histoire. Alors ouvrez des livres, repérez les dialogues, étudiez-les. Identifiez les techniques utilisées et mettez-les en pratique dans vos textes ?

Puis allumez votre ordi et insérez des dialogues percutants et intéressants dans votre histoire !

 

Voyez-vous d’autres rôles importants que les dialogues pourraient jouer dans une histoire ? Dites-le dans les commentaires

 

À vos succès d’écriture…

 

 

 

 

Share This