Traquez les répétitions !

Partager :

La répétition peut être un procédé littéraire utilisé par l’auteur dans l’intention de créer un effet sur le lecteur. En reprenant plusieurs fois un mot ou une expression, l’auteur cherche à renforcer l’affirmation, à mettre en évidence les faits ou les sentiments exprimés.

 

 

******************************************************************

Il reste 2 jours pour participer au 1er concours d’écriture du blog Aproposdecriture.

Pour en savoir davantage, cliquez ici

 

Rappel : clôture du concours le 30 août 2013 minuit !

***********************************************************************************************************************

Mais les répétitions peuvent aussi être induites par erreur ou manque de vocabulaire. Si c’est une tendance dans vos textes, sachez les repérer et adoptez vite de bons réflexes.

Quand on écrit, il n’est pas toujours facile de prendre du recul avec son texte.

Alors, comment traquer facilement ces erreurs ?

Les répétitions peuvent facilement se détecter en lisant votre texte à haute voix ; votre oreille les détectera plus facilement. Si le même verbe apparaît deux fois dans la même page, ce n’est pas dramatique. On parle de répétition quand des mots ou des mots de racine commune (réveil, réveiller) sont tous concentrés au même endroit.

Quels sont les autres moyens ?

1 / S’aider d’un logiciel

 

Antidote est excellent correcteur qui détectera vos répétitions et bien d’autres fautes ! Son seul inconvénient : il est payant.

 Avec mon métier, je n’ai pas hésité à l’acquérir. J’en suis ravie !

 

2 / Utiliser un programme en ligne : le Répétoscope

 

Mais si l’on se limite aux seules répétions, il existe un petit programme gratuit et en ligne, le
« Répétoscope », accessible sur le site belge de Babelweb, en cliquant ici.

Le principe est très simple. Vous collez votre texte dans la zone adéquate et vous cliquez sur le bouton « Analyser ». Vous pouvez analyser un texte de 20 000 caractères maximum.

La page du résultat relève le hit-parade des mots les plus utilisés avec le nombre d’occurrences dans l’ordre décroissant (du plus au moins fréquent).

Les mots sont surlignés dans des couleurs distinctes dans le tableau de synthèse, mais aussi dans votre texte reproduit plus bas, afin de repérer facilement leur emplacement.

Remarque : vous pouvez paramétrer le formulaire d’analyse selon vos besoins. Essayez, c’est assez pratique.

 

3 / Gommer les « mauvaises » habitudes

 

Une fois vos erreurs mises en évidence, prenez-les en compte.

Essayez aussi de comprendre votre façon de vous exprimer à l’écrit. Traquez vos « tics » d’écriture : un mot, un verbe ou un adjectif qui revient trop souvent. Obligez-vous à ne pas y recourir systématiquement, même si vous les appréciez particulièrement.

 

4 / Recourir aux synonymes.

 

Identifier les répétitions, c’est bien, mais il faut pouvoir remplacer un mot par un autre ! Si vous ne parvenez pas à le trouver, consultez un dictionnaire de synonymes. J’utilise beaucoup :

http://www.lexilogos.com/francais_langue_dictionnaires.htm

 

Vous verrez, il y a de quoi faire. Soyez précis, la langue française offre quantité de mots.

Il est très difficile de compter le nombre de mots dans une langue car celle-ci évolue en permanence. Le français usuel comprend environ 30 000 mots, mais on en trouve entre
60 000 et 100 000 dans les dictionnaires.

Il est également difficile de savoir combien de mots connaît une seule personne, car cela dépend de son niveau d’éducation. Un adulte cultivé en maîtriserait 30 000. On utiliserait chaque jour entre 300 et 3000 mots, selon les individus… Quand je vous disais qu’il y a de quoi faire !

 

Quelle méthode utilisez-vous pour traquer vos répétitions ?

 

À vos succès d’écriture

 

2 commentaires

  1. Jeannot dit :

    En ce qui me concerne, j’utilise un outil un peu voisin du Repetoscope mais bien plus puissant et efficace, et qui ne nécessite pas de connexion : je l’ai téléchargé et installé directement sur mon PC et il me donne entière satisfaction : Repetition Detector

    http://www.repetition-detector.com/fr
    Une nouvelle version Repetition Detector 2 est sortie, avec plus de foncitons et de paramètres réglables : je ne pourrais déjà plus m’en passer même si le vieux Repetoscope était très sympa à utiliser.

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour

      Comme je le dis dans l’article, je n’utilise pas Repetition Delector 2 mais Antidote dont je ne pourrais me passer.
      Mais je vous remercie pour cette précision. C’est bien d’avoir un éventail d’outil auquel chacun peut recourir selon ses besoins et ses préférences.

      A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez pour afficher un lien vers votre dernier article