Souriez, c’est la rentrée !

Partager :

Ravie de vous retrouver ! Me revoilà, reposée et bronzée.

 

 

 

 

 

 

J’espère que vous avez tous passé un bel été.

Pour ma part, j’ai bien… bullé ! Je suis arrivée en vacances épuisée. La première semaine, j’étais même incapable de lire. Au bout de la troisième ligne, tout se brouillait.

Bref, au fil des jours, j’ai fini par admettre que j’avais trop tiré sur la corde. Donc je me suis écoutée et je n’ai RIEN fait !

Le blog, lui, est resté actif. Disons plutôt que vous avez été nombreux à vous abonner. Alors, bienvenue aux nouveaux. N’hésitez pas à poser vos questions ou à intervenir dans les commentaires. Aproposdecriture reste un terrain d’échanges. Un blog de passionnés d’écriture.

À propos de questions, mille excuses si mes réponses ont parfois tardé, au cours de mes vacances, je n’ai pas toujours bénéficié d’une bonne connexion internet. Dans l’ensemble, j’ai quand même esayé de répondre dans un délai correct.

Dès aujourd’hui, je reprends le rythme de parution, soit un article par semaine. Pour le reste, hormis les belles aventures qui s’annoncent dans mon activité de biographe, j’ai de nombreux projets en tête, toujours liés à l’écriture, bien sûr. J’en parlerai davantage dans les semaines qui viennent.

De votre côté, j’espère que vous allez tous bien. Et que chacun a pu profiter un peu de l’été…

Avez-vous lu ? Écrit ?
Dites tout cela dans les commentaires

 

 

Septembre, c’est aussi la rentrée… littéraire !

 

J’adore cette période de l’année. Déjà enfant, j’aimais l’idée de la rentrée. Chaque année, je me demandais quels nouveaux profs j’allais avoir. Si de nouveaux élèves allaient modifier l’effectif et la bande de copains ? Quelles nouvelles découvertes j’allais faire ?

… Bref, j’aimais le jour de la rentrée. C’était grisant.

Depuis, j’ai gardé le même enthousiasme pour cette période. Maintenant, je ne me préoccupe plus des profs ni des nouveaux camarades mais de la rentrée littéraire. Dès le retour de vacances, je me demande quelle histoire va m’éblouir, me scotcher.

J’ai commencé à fouiller à droite et à gauche sur le net, dans les magazines…

581, c’est le nombre de romans qui paraîtront de mi-août à fin-octobre 2017. Un peu plus qu’en 2016 (560).

Cette rentrée littéraire 2017 fait la part belle aux romans français (390 contre 363 l’an dernier). Bien sûr, on retrouve les valeurs sûres : Erik Orsenna, Marie Darrieussecq, Amélie Nothomb, Jean-Philippe Toussaint, Sorj Chalandon, Eric Reinhardt, Chantal Thomas, Eric-Emmanuel Schmitt et Philippe Besson, Lola Lafon, Michel Le Bris ou Patrick Deville…

Mais réjouissons-nous, une belle cuvée aussi de premiers romans (81, contre 66 en 2016) !

Côté étranger, on retrouve Don DeLillo, Ron Rash, Juan Gabriel Vasquez, Orham Pamuk ou Joyce Carol Oates…

Si vous avez déjà lu ou repéré des romans de cette nouvelle rentrée littéraire, partagez vos découvertes et vos impressions…

 

À vos succès d’écriture…

 

 

35 commentaires

  1. Pas d’écriture au cours de l’été, mais la publication du livre sur notre voyage (en autoédition). Quelle excitation de tenir LE livre dans mes mains après tant d’effort! J’ai autant aimé les relectures que la mise en page (avec de nombreuses photos) que la rédaction. Il ne me reste plus qu’à trouver un sujet pour un nouveau livre…

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Félicitation Raphaëlle ! Tenir SON livre en main donne toujours de l’émotion.
      J’ai cru comprendre qu’il avait été écrit à plusieurs. Quelles difficultés cela a-t-il engagé ?

      A votre succès d’écriture

  2. Lamy dit :

    Bonjour…

    Je démarre un nouveau roman.
    Comment mettez-vous en place la trame ainsi que les chapitres. En un mot, pouvez-vous nous décrire VOS ÉTAPES, VOS EXIGENCES qui, d’une idée, en fera un livre ?
    Sincèrement,

    Eric Lamy

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour

      Impossible de répondre en quelques lignes. Néanmoins en fouillant le blog vous trouverez réponses à vos questions
      Bon courage. A vos succès d’écriture

  3. Marité dit :

    bonjour Marie – Adrienne
    Contente de vous savoir reposée. Pour ma part, je me suis lancée dans l’écriture. à 6 heures tous les matins.
    J’ai été très touchée par le fait que l’une de vos abonnées (Valérie) ait voulu prendre contact avec moi. Je vous ai envoyé à ce propos un de ses mails avec ses corrections pour la nouvelle Bérangère. Pouvez-vous m’en dire plus. Elle avait été gênée par le flash-back utilisé au présent et par la fin qu’elle avait trouvé superflue.
    Bonne rentrée
    Marité

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour Marité

      J’ai découvert votre mail d’août hier. pour une raison que j’ignore il est allé se nicher dans les spams.
      J’y réponds dès que j’ai un moment

      Bien à vous

      Bon courage pour l’écriture

  4. Zanni Lina dit :

    Bullé certes, je suis sure cependant , que la tête est toujours restée en mouvement pour de nouveaux projets d’écriture !!
    Bonne rentrée!
    Amicalement

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour Lina

      Ne pas écrire ou lire n’empêche pas de penser ! D’ailleurs quand on fait le lézard au soleil… les neurones turbinent sérieusement.
      Alors des projets, oui… je n’en manque pas. A très vite

  5. Aimé dit :

    Bonne rentrée, Marie-Adrienne !

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Merci Aimé. Ça faisait un moment.
      L’écriture d’un roman ?

      • Aimé dit :

        Effectivement Marie-Adrienne, mon premier jet (celui que vous avez lu) a été accepté par un éditeur régional moyennant un travail de réécriture. Le roman a donc doublé de volume et une intrigue plus complexe avec des rebondissements et de nouveaux personnages est venue modifier la structure de l’histoire. Pour le moment, le manuscrit est en relecture chez l’éditeur et j’attends son verdict. Ce qui est important pour moi, c’est que le livre sera publié á compte d’éditeur qui est, en somme, une forme de reconnaissance.
        Du coup, j’ai été moins présent sur le Web et les réseaux sociaux d’écriture. J’ai quand même, pour décompresser, écrit quelques nouvelles que j’ai posté sur Atramenta.

        Amicalement
        Aimé

  6. Baills dit :

    hello, hello,
    alors j’ai lu, beaucoup, comme d’habitude. Je prends mes livres à la bibliothèque (mon KG depuis toute petite)ou dans les boîtes à livres (livres mis à disposition, n’importe où dans la ville, près de chez moi dans d’anciennes cabines téléphoniques) bref, j’ai trouvé une petite pépite : John meurt à la fin (david wong), j’ai découvert Amélie Nothomb (je suis plutôt genre SF ou fantastique, c’est pour ca), 24 heures de la vie d’une femme (grâce à vous),j’ai lu le troisième tome de la cinquième vague, la vie secrète des arbres et j’ai écrit pour des nouvelles (j’ai bien retenu la leçon : écrire beaucoup) et comme je suis une fille pas très organisée (je note tout dans ma tête et je n’ai aucun carnet), j’ai découvert le BuJo pour éviter de buller(d’ailleurs cela ferait un bon sujet d’article), donc voilou.
    Bonne rentrée :0))

  7. Vidoni dit :

    Hello Marie-Adrienne

    Bravo d’avoir réussi à couper un bon moment et de revenir en force.

    En Aout je n’ai pas chômé (bien que je sois au chômage et fin de droits depuis le 11) j’ai réussi à faire 4 séances de dédicaces pour mon tome 1 et 2.
    – Je donne un tuyau à ceux qui veulent vendre leurs œuvres : les boulangeries ça marche!!! J’ai fait les 2 du village de ma mère (2000habitants) J’ai eu le même rendement que dans un hyper marché : 10 ventes en moins de 4 heures le dimanche matin (en général une vingtaine par jour en hyper) donc essayez aussi!
    – les ventes du tome 2 paru en aout : 2 jours de dédicaces en vacances sur Bordeaux : un vendredi et un samedi dans des Leclerc : mêmes ventes 20 et 22.
    Pour ceux qui aiment les stat : 15 à 20% des gens achètent les 2 tomes en même temps alors qu’ils n’ont pas lu le 1 et qu’ils ne me connaissent pas (bravo pour le risque) et 80 à 90% de mes lecteurs sont des … lectrices.

    581 romans pour la rentrée, ça me semble peu si plusieurs dizaines de milliers paraissent annuellement.
    Et je suis sur que mon tome 2 sorti en aout n’est pas dedans, il doit y avoir des tas de parutions non comptabilisées.

    Voila, bonne rentrée à tous, et au boulot !!
    J’attaque le tome 3 de ma trilogie dès la semaine prochaine.

    Eric (dit Rick de Valavergny)

  8. Bonjour et bon retour ! J’ai commencé à songer (c’est déjà un début !) à écrire des nouvelles …
    Un pari que je me donne.

  9. nilse dit :

    Bonjour,

    Je ne suis pas allé en vacances car ma vie sont les vacances ! J’écris toujours et encore et toujours.
    J’ai acheté chez Amazon un livre « papiété » par leurs soins, je n’ai pas été enthousiasmée, je pense assez souvent à devenir ma propre maison d’édition, différente.
    Ce livre était le dernier de ma prof de l’ebook académie : Marie Noël Damas, « la Havane, mes amours », bravo, un bon livre, bien écrit que l’on est content d’avoir rencontré.
    Bonne journée

  10. PLUME5508 dit :

    bonjour Marie-Adrienne,
    j’adore lire vos articles et je vous assure que vous m’avez manqué. bonne rentrée et merci pour tout ce que vous partagez avec nous.

  11. Jonas Sangilwa Ngabo, dit :

    Bonjour Marie-Adrienne ! Pendant mes vacances dans un village au fond de la forêt équatoriale, j’ai dû écrire un recueil des contes que je voudrais publier dans une maison d’édition européenne. Comment puis-je y parvenir ?
    Jonas Sangilwa Ngabo. RDC

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour

      Contes pour enfants ou pour adultes ?
      La première des choses est de répertorier (sur le net) les éditeurs proposant des contes (nouvelles) dans leur ligne éditoriale. Voir aussi s’ils éditent de nouveaux auteurs.
      Bon courage

  12. Sidy BARRY dit :

    Bon retour des vacances bien méritées, Mme Carrara… avec vos nouveaux projets que nous avons hâte de découvrir.
    Pour ma part, j’ai beaucoup lu ; pas des romans, mais des articles sur la spiritualité.

  13. Amir dit :

    Bonjour! Bon retour parmi nous après ces vacances méritées à l’issue d’une période très active et très épuisante. Je pense que vous êtes d’attaque pour me donner quelques conseils sur la marche à suivre pour sortir de l’impasse dans laquelle je me trouve. En effet, j’ai commencé l’écriture d’un essai depuis quelques mois déjà et arrivé à hauteur de quelques 53 000 mots environ, c’est un mur infranchissable qui me bouche l-horizon. Est-ce l’épuisement du sujet ou le tarissement des idées de l’écrivain? Je n’arrive pas à trouver la solution adéquate pour un nouveau départ. Beaucoup d’hésitation et surtout un enthousiasme qui s’estompe tout d’un coup alors que tout l’intérêt de la démarche initiale vous échappe de plus en plus. Bref! C’est la démotivation suivie de l’immobilisme et ce depuis au moins un bon mois alors même que je dispose du temps suffisant pour m’adonner à cette tâche qui reste importante à mes yeux.

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour Amir

      D’abord pas de panique ! Le blocage arrive à tout le monde.
      Maintenant il s’agit d’identifier la cause pour mieux contourner l’obstacle. Normalement vous devez avoir un plan… donc le tarrisement des idées… je n’y crois pas. Pour un essai, en général on sait ce que l’on veut dire. Je me trompe ?
      Essayez d’analyser la situation. Peut-etre votre sujet ne nécessite au fond pas plus de 53000 mots ! Parfois des auteurs se fixent arbitrairement 100 000 mots ou 150 pages… avant même d’avoir écrit un mot et ils s’étonnent ensuite de ne pas parvenir à les atteindre.

      Fouillez et ne vous découragez pas. De toute façon, ça n’arrangera pas votre situation. Ce sujet vous plait, non ?
      Alors, relevez les manches et analysez. Bon courage à vous
      Allez Amir accrochez vous !

  14. Leclercq Nicole dit :

    La rentrée sonne comme douceur(s) de fin d’été.
    Comme les Inattendues à Tournai (week-end Philosophie(s) et Musique(s),projets, regards, ateliers d’écriture,échanges.
    Comme le plaisir de vous retrouver.
    Nicole L.

  15. Célyne dit :

    Merci Marie-Adrienne.
    Même si je laisse rarement des commentaires, je vous suis reconnaissante de tout ce que vous m’apportez. Sans vous, juste cet été, je ne me serai pas remise à la lecture des Musso, Kennedy, Gounelle, Levy… et je ne me saurai pas remise à mon blog et sans votre article sur l’édition par Amazon, je n’aurai pas publié mon troisième roman. Pour vous dire, que vous faites partie de mes réalisations littéraires. Merci et bonne continuité.

  16. Luisin Monique dit :

    Bonjour Marie -Adrienne
    Merci pour vos compétences et vos motivations.Depuis quelque mois me cherchant au niveau de l’écriture… a ce jour je suis dans mon élément en écrivant des poèmes, acrostiches, des nouvelles concernant la nature et la faune et carnets de voyages inspirés par la lecture de Mme Alexandra David-Neel(voyageuse,écrivaine,et orientaliste)dans les années 1900
    bonne journée , amicalement

  17. Johnathane Anger dit :

    Bon retour Marie-Adrienne !

    Ne rien faire est souvent le mieux à faire pendant les vacances.
    Je ne me suis pas encore intéressé à la rentré littéraire tellement mon étagère déborde de livres qui attendent d’être dévoré ! Si ce n’est le nom d’Amélie Nothomb que j’ai bien envie de découvrir.

    Côté lecture l’été a été dans la fantaisy pour moi ! Je me suis lancé dans la Saga du Sorceleur d’Andrzej Sapkowski et Merlin de T.A Barron. Cette semaine je suis retourné chez Stephen King avec Brume et j’enchaînerais avec le Hobbit de Tolkien. De quoi bien finir l’été. Après ça retour en France avec Maxime Chattam, plusieurs de ses livres m’attendent encore. Entre la lecture et l’écriture, ça m’a bien occupé !

    Bonne lecture à tous 🙂

  18. Dominique Godart dit :

    Bonjour, j ai co sacré mon été essentiellement à la paresse, à la rêverie, à l ecriture et à la lecture.
    Je me permets de vous conseiller deux romans : la chute du cafard de Denis Zott un fameux thriller et l arbre de Johanne de Karine Carville un roman où l histoire nous tient en haleine jusqu au bout.
    J ai écrit de nombreuses nouvelles.
    J ai entamé ma biographie par fragments plutôt que par un récit.
    Et la reprise est vite arrivée.
    Des projets remplissent ma tête comme éditer un livre de nouvelles et écrire un roman aventure pour enfants.
    Et là !a mon grand désespoir je n ai plus d inspiration.
    A bientôt ici pour partager le bonheur des mots.

  19. Bonjour Madame,

    Ravie de voir que vous avez passé de bonnes vacances. J’ai sorti deux romans, PLONGEE EN EAUX PROFONDES et HANTISE.
    Mon adresse mail a changé, je l’indique dans le cadre à cet effet.
    Bon dimanche
    Cordialement
    Béatrice ORTEGA – ANSAUD

  20. Johnathane Anger dit :

    Félicitation à celles et ceux qui ont eu un ouvrage de publié pendant l’été ! C’est plaisant de voir les gens réussir ! J’ai hâte de tous vous lire 🙂

  21. Agur dit :

    bonjour,
    je suis tombé tout à fait par hasard sur votre blog. Je ne me suis pas encore mis à l’ouvrage pour raconter ce qui m’anime depuis un bon bout de temps, mais je me rends compte que tout ce que j’ai écrit par ailleurs, essentiellement scientifique n’arrive plus à remplir un vide qui ne cesse de se creuser. Je me réjouis de voir qu’il y a une communauté qui s’entraide et qui donne de bons conseils. Si je peux tout à fait accessoirement recommander un roman qui a changé mon existence j’en donnerais deux : Martin Eden de Jack London et Voyage vers l’an Mil d’Avraham B. Yehoshua. Les deux répondent à bon nombre de question ici posées. Le premier raconte l’histoire d’un romancier qui vient à la littérature pour/par l’amour d’une femme et déroule les difficultés du métier d’écrivain. Le second quant à lui répondra à une question soulevée ici sur les romans historiques. Ce dernier est à mon sens le meilleur roman historique qui m’ait été donné de lire. Encore bravo pour ce que vous faites et certainement à très bientôt.

  22. Rose Sullivan dit :

    Bonjour!Je viens moi aussi de découvrir votre blog, à la recherche d’autres personnes projetant d’écrire ou de conseils, motivations… J’ai entamé un projet il y a un mois pour ma part et ça avance bien, semi drôle, semi dramatique, l’histoire d’une lutte intérieure difficile mais sur fond d’humour. C’est mon deuxième dans le genre et dans mon cas ce n’est pas tant l’écriture que la distribution qui cause problème. J’écris vite et bien quand j’ai trouvé mon fil mais je n’ai jamais été acceptée par les maisons d’éditions malgré un talent qu’elles même reconnaissent, aussi je finis avec un livre sur internet et je décroche quand vient l’heure de l’enregistrer et de subir les procédures administratives. J’espère que celui là plaira davantage aux maisons d’éditions et je félicite ceux et celles publiées cette été! Je suis bien contente d’avoir déniché votre blog qui me semble très intéressant et pertinent!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez pour afficher un lien vers votre dernier article