Marcel Proust : une vie d’écrivain (2)

Voici la deuxième vidéo de la série dédiée à Marcel Proust.

À lire vos commentaires et vos mails, il semble que l’idée de découvrir la vie d’un écrivain fasse l’unanimité. Je vous remercie pour vos retours positifs. Cela conforte mon idée : l’écriture peut aussi s’apprendre en s’approchant au plus près d’un écrivain.

Ce deuxième volet – qui vous passionnera autant que le premier – nous entraine toujours plus dans la vie de Marcel Proust et de sa création littéraire.

Je vous laisse le découvrir :

N’hésitez pas à commenter cette vidéo et son contenu. À bientôt…

Posez vos questions !
Vous avez besoin de conseils ou d’idées sur un thème bien précis ?
Je vous propose de rédiger des articles sur demande, sur des thèmes qui vous intéressent et qui n’ont pas encore été abordés dans ce blog. Contactez-moi dès maintenant et expliquez-moi de la façon la plus claire possible ce que vous aimeriez lire prochainement. Cliquez ici pour vous rendre sur la page Contact

Rapports humains – 234 techniques pour décupler votre impact sur les autres : Le livre

En juillet, Yvon Cavelier du blog, Copywriting Pratique lançait son 3ème évènement inter-blogueurs intitulé “Rapports Humains”. Yvon nous proposait le thème suivant :

« Dans votre spécialité, proposez les techniques, les clés ou les outils pratiques qui peuvent favoriser, améliorer voire révolutionner les relations humaines. »

Une bonne idée, non ? (ça, c’est une des secrets d’Yvon… il a souvent de bonnes idées !)

Quand j’ai lu le thème, il a aussitôt fait écho en moi. Mon blog existait depuis un mois mais je me lançais dans l’aventure avec – je dois le confier – un peu d’appréhension. C’était ma première participation à un événement ! Écrire n’était pas le problème, mais le reste demeurait vraiment nébuleux. Enfin, comme je n’avais rien à perdre, j’ai commencé à plancher sur le sujet comme 34 autres blogueurs.

Aujourd’hui, le livre récapitulatif est disponible. Il est énorme (202 pages).

Lire plus

Marcel Proust : une vie d’écrivain

Cette semaine, en rangeant ma bibliothèque, je suis tombée sur le livre Un été d’écrivains de la collection Librio. Il s’agit d’une compilation d’entretiens d’écrivains réalisés par Brigitte Kernel à Radio France. Debout devant ma bibliothèque, j’ai dévoré le recueil et en le fermant, j’ai pensé au blog et à ce que je pourrai partager avec vous.

Ainsi s’ouvre Vie d’écrivains, une rubrique qui présente un auteur, sa vie, son œuvre, sa façon de travailler, ce qu’il l’a inspiré… Une autre façon d’entrer dans le monde de l’écriture, de découvrir ou redécouvrir un auteur. J’espère que vous apprécierez.

Pour commencer, j’ai choisi Marcel Proust (1871-1922). Pourquoi ? Parce que je suis une admiratrice de l’auteur et de son œuvre.

À la recherche du temps perdu, ce sont 7 volumes, des milliers de pages, deux cents personnes, qui reviennent d’un livre à l’autre. Une suite romanesque dont les héros sont le temps et la mémoire. Mais Proust, c’est surtout un style composé de phrases souvent longues, pareilles à une respiration dans laquelle on « s’embarque » pour ne jamais sortir.

Voilà le premier volet d’une série de quatre vidéo :

J’espère que vous avez apprécié… À bientôt pour le deuxième volet
Dites-moi si cette vidéo vous a plu dans les commentaires.

Comment trouver des idées de romans ?

boite à idéesÉcrire un roman nécessite beaucoup de temps et d’efforts. Vous allez vivre avec les personnages et le monde que vous créez pendant une longue période. Alors ne choisissez pas une idée avec laquelle vous vous ennuierez ou que vous détesterez au bout d’un certain temps.

Lire plus

Pourquoi écrivez-vous ?

…Cette question, le magazine Libération l’avait posée à 400 écrivains du monde entier pour leur numéro spécial Salon du Livre en 1985.

Voilà un florilège des réponses d’auteurs glanées ça et là :

Samuel Beckett, « Bon qu’à ça. »

Blaise Cendras : « Parce que. »

Max Jacob, « Pour mieux écrire. »

Charles Bukowski, « Si je savais pourquoi j’écris, je n’en serais sûrement plus capable. »

Alberto Moravia, « J’écris pour savoir pourquoi j’écris. »

Georges Simenon, « j’écris parce que j’ai dès mon enfance éprouvé le besoin de m’exprimer et que je ressens un malaise quand je ne le fais pas. »

Frédéric Vitoux, « Peut-être pour être aimé. On écrit pour soi et si on décide de publier, de livrer ce qu’on écrit aux autres, c’est au fond pour trahir ce besoin de dire « aimez-moi. »

Lire plus