Mieux goûter pour bien écrire – le vocabulaire du goût

Partager :

Le goût en perdition

Au fil du temps, nos gouts se sont endormis et nos papilles ont été pasteurisées par les années. Le goût a son histoire et si cela vous intéresse, je vous recommande la lecture du petit document ici de Jean-Louis Flandrin, historien français, qui s’est, entre autres, intéressé à l’histoire de l’alimentation et donc du goût.

Aujourd’hui pour décrire un met qu’on a apprécié, on se contente souvent de dire qu’il était délicieux et les plus jeunes, qu’il était « trop bon ! ». Mais l’un ou l’autre n’apporte aucune information et encore moins de sensation.

Transmettre les effets d’un aliment dans la bouche ou l’excitation sur les papilles, ou bien encore l’odeur qui en émane, renseigne davantage sur la saveur, le plaisir. Le cas échéant ouvrira davantage l’appétit de l’interlocuteur ou du lecteur. Il n’y a pas meilleur qu’un sommelier pour donner envie de goûter à son vin. Son vocabulaire est riche, imagé, fleuri, poétique… Il recourt à toutes les sensations pour restituer au mieux le goût de son nectar ! « Vin caressant comme du velours, fin et moelleux »… après une telle description, n’avez-vous pas envie de goûter ce vin ?

Noms, adjectifs et verbes du goût

Ainsi pour varier les plaisirs du goût, les préciser et faire saliver les lecteurs Recourons donc à la richesse de notre langue. Voilà un échantillon du vocabulaire du goût : noms, adjectifs et verbes de ne manquent pas.

Les noms : acidité, âcreté amertume, âpreté, arôme, assaisonnement, bouffée, bouquet, dégustation, (un) effluve, émanation, essence, exhalaison, fumet, flagrance, infection,  insipidité, parfum, pestilence, puanteur, relent, remugle, , saveur, senteur,

Les adjectifs :  acerbe acidulé, âcre, agréable, agressif, aigre, amer, âpre, aromatique, astringent, buccal, capiteux, délectable, délicat, délicieux, désagréable, douceâtre, doux, écœurant, épicé, exécrable, exquis, fade, fétide, fort, fugace, fade, faisandé, grossier, gustatif, incomparable, pestilentiel(le), pimenté, piquant, poivré, moelleux, musqué, rance, relevé, saumâtre, savoureux,  suave, succulent, sucré, suffocant, sur, suret, répugnant, terreux, velouté, vineux…

Les verbes : avaler, boire, bouffer, croquer, déguster, dévorer, ingurgiter, savourer, se délecter, se rassasier, siroter…

N’hésitez pas à enrichir cette liste dans les commentaires.

4 commentaires

  1. bridji gustave dit :

    le conseil en vin très délicat pour un vendeur au restaurant alors quels sont les vocabulaires pour mieux vendre son vin

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour

      il existe un vocabulaire très spécifique au monde du vin. Il faut le travailler un peu et y mettre éventuellement sa touche personnelle une fois qu’on maitrise bien son sujet.
      Je vous envoie un petit document PDF que vous trouverez certainement intéressant

      Bien à vous

  2. Véronique dit :

    Bonjour Madame,
    je suis enseignante du français à l’étranger et c’est en cherchant du vocabulaire dans le domaine du goût que je suis arrivée sur votre blog dont je vous félicite chaleureusement!
    Avez-vous un conseil pour trouver quelques inspirations dans le domaine de la description d’aliments et boissons?
    Merci pour le reste de votre blog que je ne vais pas manquer de revisiter à une occasion plus adéquate!

    biennavouzossi

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Contente de lire votre intérêt pour le blog.
      Par rapport à votre question, je crains de ne pas avoir de piste à vous soumettre.
      Désolée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez pour afficher un lien vers votre dernier article