Écrire un premier jet en 30 jours (1)

Partager :

Dans le dernier article, je vous informais d’un concours littéraire et de sa date de clôture le 30 janvier 2014. Certains lecteurs ont dit être intéressés même si le délai peut paraître court.

J’ai pensé qu’en agissant avec méthode et autodiscipline, ce défi n’était au fond peut-être pas si fou. Découvrez une méthode efficace d’y arriver…

 

 

Karen Wiesner, auteur américain, a publié  90 livres au cours des 14 dernières années, et a maintes fois été récompensée. Elle a écrit First Draft in 30 Days: A Novel Writer’s System for Building a Complete and Cohesive Manuscript, un best-seller dans lequel elle expose sa méthode en 6 étapes pour rédiger un premier jet en 30 jours.

 

 

Étape 1 : la préparation du roman

Jours 1- 6 : Création de votre première esquisse, des personnages, du cadre et de l’intrigue

 

Cette première étape vise à créer une première ébauche qui servira de tremplin à votre histoire et à la construction de votre plan. En premier lieu, il s’agit de déterminer les caractères des personnages, de poser les premières bases de l’intrigue, les premières scènes importantes, et diverses notes et précisions par exemple comment vous imaginez le milieu ou la fin de l’histoire.

Ce que vous créez au cours de ces six jours sera très utile à votre plan, comme vous le verrez à l’étape 5.

Pour créer une esquisse préliminaire, il est nécessaire de faire un peu de préparation. La première chose à faire, bien sûr, est de choisir quelle histoire vous allez travailler. Si vous avez une idée, commencez par vous demander si elle est prête à être transformée en une histoire complète.

Une fois que vous vous êtes décidé… mettez-vous au travail !

La première étape s’étale sur 6 jours.

L’objectif est de développer et de construire les bases de votre  plan et de rédiger des fiches.

 

Jour 1 :

Le 1er jour est consacré aux personnages. Le but est d’établir des fiches pour chacun des personnages du roman. Vous trouverez comme les établir en lisant l’article ici.

N’oubliez pas de donner des conflits internes et externes aux personnages. Cela les rendra plus vrais et surtout sera le prétexte à votre histoire.

 

Jour 2 :

En ce 2e jour, il s’agit cette fois de rédiger des fiches pour définir le décor, les lieux de l’action, l’époque.

 

Jour 3 :

Le 3e jour  sera consacré à la construction des intrigues principale et secondaires.

Votre plan comprendra les sujets suivants :

• but de l’histoire (ou thème)

• Intrigue principale et Intrigues secondaires

• Climax

• Résolution

C’est un premier travail car l’intrigue sera affinée dans l’étape 4, après avoir débroussaillé l’évolution de l’histoire à la 3e étape :

À ce stade, vous ne serez probablement pas en mesure de constituer complètement l’ensemble de chacune des parties, mais il est toujours important de commencer à y penser.

But de l’histoire

Le but de l’histoire est l’idée centrale d’un roman. C’est la raison pour laquelle les personnages sont là, la raison pour laquelle l’histoire évolue, et le lecteur ouvre le livre, commence et continue à lire. Tous les autres éléments et les personnages sont essentiels et nécessaires au but de l’histoire.

Les Intrigues, principale et secondaires

Quelques points importants :

Le suspense est indispensable quel que soit le genre de roman. Une histoire sans suspense ennuie le lecteur et le laisse sans émotion. Le suspense est difficile à obtenir et surtout à maintenir. Vous devez amener les lecteurs au point de rupture et leur donner ensuite et temporairement ce qu’ils veulent.  Ne leur donnez pas trop tôt ce qu’ils attendent, obligez-les à tourner les pages.

Intrigues secondaires fonctionnent parallèlement à l’intrigue principale. Elles consistent en grande partie à fournir un changement de scène, d’émotion ou de ton. Elles doivent être développées efficacement pour servir les personnages et l’intrigue.

Plus vous incluez d’intrigues secondaires, plus vous augmentez la complexité et la longueur de votre roman.

Climax

Le climax est communément désigné comme le point culminant de l’histoire.

Résolution

La résolution – ou dénouement – d’une histoire vient après l’apogée, lorsque les principaux problèmes de l’histoire ont été résolus. C’est le moment de boucler toutes les intrigues secondaires.


Toutes les fiches resteront bien sûr à compléter au fur et à mesure des recherches.

 

Jours 4 et 5 :

Les jours 4 et 5, vous êtes en mesure d’écrire une synthèse de votre histoire en quelques pages. Une esquisse préliminaire dans laquelle vous décrivez les images et les détails spécifiques que vous avez déjà en tête.

Commencez à écrire la scène d’ouverture de votre livre, puis celles que vous avez déjà en tête. Pour l’instant, essayer de construire et de dérouler votre histoire de façon linéaire (chronologique) sans vous soucier des scènes du milieu ou de fin de livre. Commencez juste à y penser car vous jetterez vos idées et diverses notes sur ces scènes le 6e jour.

N’imaginez pas que votre résumé sera entièrement cohérent. Il se peut que vous ne soyez pas sûr de ce que vous avez écrit ni même d’avoir notion du bon enchaînement des scènes à inclure dans votre plan. Vous pouvez même douter qu’une scène incluse soit la bonne. Peu importe.

À la fin de la 5e journée, votre plan est certainement bien avancé. N’oubliez pas de continuer à compléter à vos fiches, au besoin, et de souvent passer en revue ce que vous avez accompli pour fixer l’histoire dans votre esprit et encourager une nouvelle réflexion qui peut enrichir et renforcer l’histoire.

 

Jour 6 :

Le 6e jour : commencez à mettre des notes ou des réflexions sur les scènes d’ouverture et de fermeture de chaque partie. À ce stade, chaque histoire semblera un peu étrange ou décousue. N’oubliez pas que ce travail d’ébauche va évoluer au cours de la préparation de votre roman.

******

 

Voilà un bon guide pour avancer dans le projet… La suite, dans le prochain article !

À vos succès d’écriture…

 

PS : j’ai finalement renoncé à participer au concours « Les bleuets ». À regret, je l’avoue car ce sujet était pour moi ! D’abord le Nord (ma région) puis la Grande Guerre, une période de l’histoire qui me passionne. Mais, il n’est pas raisonnable de s’engager sur ce projet. Même si l’idée ne cesse de me démanger.

Je dois vous dire que ce matin mes doigts étaient encore prêts à se jeter sur le clavier. Mais c’est vraiment impossible. Non que ce projet me paraisse irréalisable. J’aime les challenges et avec la feuille de route proposée dans cet article et ceux qui suivront, vous constatez par vous-même qu’il est possible d’atteindre l’objectif. Certes, il faut s’engager à travailler quotidiennement et mettre beaucoup de choses de côté jusqu’à la clôture, mais c’est aussi ce qui met du piquant !

Je renonce, car j’ai des projets pour le blog et pour vous tous qui souhaitez aller plus loin dans l’écriture.Je travaille déjà beaucoup sur ces projets et ne vois pas comment dégager encore le temps nécessaire et raisonnable à la réalisation de ce concours.

Je souhaite donc bon courage à toute personne qui se lance dans cette belle aventure du concours. Si vousavez besoin d’aide, n’hésitez pas, je vous aiderais au mieux !

 

 

 

5 commentaires

  1. Jean-Patrick dit :

    Merci Marie-Adrienne de donner un itinéraire de progression.
    Le programme en 30 jours est intéressant [du moins pour la 1e semaine 😉 ], en sachant que ce sont surtout 30 étapes, 30 pense-bête, etc.

    En cas de panne sèche, ce mémo est indispensable ; de là, à écrire tous les livres en 30 jours ou un livre tous les 30 jours, les éditeurs vont crouler sous les manuscrits.
    Amicalement

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour Jean Patrick

      Il y a méprise, il ne s’agit pas d’écrire un livre en 30 jours mais un premier jet !

      Je pense néanmoins qu’en ayant un guide ou un pense bête, on sait mieux ce qu’il y a à faire et comment le faire. Une feuille de route c’est une garantie d’atteindre son but : finir d’écrire son roman.

      L’erreur fréquente, c’est d’avoir une idée et de se jeter immédiatement dans l’écriture. Le problème, c’est que faute de préparation, on tourne en rond ! Et les problèmes arrivent vite. Et le découragement arrive vite aussi.

      Bien à vous

  2. Sylvie dit :

    Bonjour et merci pour tous ces conseils. J’avais vraiment besoin de trouver une chronologie dans le déroulement du processus d’écriture.
    J’apprécie beaucoup votre blog et le travail que vous effectuez. Merci pour votre disponibilité.
    Bonne continuation
    Sylvie

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Pas de quoi Sylvie.

      L’écriture est une passion et parler d’écriture… c’est passionnant !

      Revenez souvent, commentez. Donnez votre avis. Exprimez vos difficultés d’écriture.

  3. Poppi dit :

    Merci infiniment pour cette methode !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez pour afficher un lien vers votre dernier article