Échauffez votre cerveau avec des exercices d’écriture

Partager :

importance-echauffementAvant une séance de sport, on conseille toujours un petit échauffement. Course, étirements, mouvements… Même courte, cette préparation est essentielle. Elle permet d’augmenter les performances musculaires, de réduire le risque de blessures, d’entrer dans l’activité sportive, de mieux se concentrer, etc.

 

 

 

Eh bien, c’est la même chose pour l’écriture !

Malheureusement, les sportifs occasionnels négligent trop souvent cet échauffement, qu’ils considèrent comme une perte de temps et d’énergie. Ils choisissent de démarrer leur séance à froid et s’étonnent ensuite des conséquences.

Eh bien, c’est la même chose pour l’écriture !

Des exercices d’écriture pour échauffer le cerveau

 

Pour profiter pleinement d’une séance d’écriture, rien ne vaut un petit échauffement. Surtout si vous éprouvez des difficultés à vous mettre au travail. On dit souvent, l’écriture engendre l’écriture. Autrement dit, plus vous écrivez, plus vous aurez envie d’écrire.

Un exercice d’écriture pour s’échauffer peut être extrêmement utile. La technique est surtout simple et très efficace. Rien de tel pour préparer vos méninges à un travail plus long.

D’ailleurs, beaucoup d’écrivains commencent leurs journées d’écriture par un court exercice de cinq ou dix minutes.

Alors, voici mes cinq exercices d’écriture préférés :

  • Choisissez cinq personnes que vous connaissez et écrivez une courte description de chacun d’eux.
  • Prenez le journal du jour. Trouvez un titre (s) qui vous intéresse et écrivez une histoire.
  • Écrivez une autre fin à l’un de vos livres préférés
  • Prenez votre personnage de fiction préféré, ou l’un des personnages que vous avez créés et mettez-les dans un autre monde, dans d’autres circonstances. Écrivez ce qu’il se passe.
  • Dans un café, un bus, un train, métro, écoutez les gens autour de vous. Notez des bribes de conversation dans votre carnet. Créez une histoire à partir de ce que vous avez entendu.

Ce sont quelques exemples, mais il y a beaucoup d’exercices à faire.

Si vous manquez d’idées, achetez vite :

Ecrire, un plaisir à la portée de tous : 350 techniques d’écriture créative

 

Ce sera un bon investissement. Ce livre deviendra votre meilleur compagnon, la base de votre échauffement. J’en ai déjà parlé, mais j’y reviens parce que je suis convaincue que, comme beaucoup de sportifs, vous négligez cette préparation qui doit faire partie intégrante de votre séance d’écriture.

Cet échauffement vous mettra dans un état propice à l’écriture. Il agira comme un démarreur d’idées, mais aussi comme un agitateur de créativité. Il vous rendra surtout plus productif ! Dix minutes suffisent.

Ensuite, le cerveau bien « chaud », attaquez-vous à votre projet !

 

Quels exercices faites-vous avant d’écrire ? Quels résultats obtenez-vous ?

 

À vos succès d’écriture…

5 commentaires

  1. Magali dit :

    Chère Marie-Adrienne,

    Oui tu avais déjà parlé de cet exercice…Merci pour cette piqûre de rappel…elle tombe à point nommé.
    Je pense que je vais m’y atteler car, comme toi, je suis passionnée par l’écriture, c’est ma raison d’être et pourtant, à la différence de toi, je n’écris pas tous les jours…Je me laisse happée par un manque de confiance et des pensées limitantes…et pourtant au final j’y arrive.
    Tes précieux conseils…sont comme une ordonnance…on a envie de guérir et on pense à la suivre à la lettre, on le fait et à un moment on arrête alors que ça nous rend mieux…Il faut poursuivre un certain temps je pense?
    Merci pour tout.
    Belle journée inspirante et inspirée.
    A tout bientôt.

    M.
    Le dernier article de Magali : Les sorties culturelles : ces leçons de choses naturelles qui s’imposentMy Profile

  2. Camille dit :

    Bonjour,
    Merci pour cet article. C’est vrai que l’échauffement est primordial en matière d’écriture comme dans le sport. J’ai remarqué aussi qu’un roman est une sculpture. D’abord on ébauche, puis on affine et enfin on poli. J’ai trouvé un exercice d’écriture qui consiste à se plonger dans l’ambiance. Par exemple, la lecture de billets comme celui-ci et d’autres encore qui m’ouvre à l’action d’écrire. Après, c’est plus facile.
    A très bientôt
    Camille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez pour afficher un lien vers votre dernier article