Distributeur d’Histoires Courtes

Partager :

histoire-courteAprès les friandises, les sodas, le pain ou les légumes, voilà les histoires ! Short Édition (éditeur communautaire de littérature courte) né en 2011, a imaginé un distributeur d’histoires courtes.

 

 

Short Édition a inventé le distributeur d’histoires courtes !

 

La borne sans écran connectée à la plate-forme Short Édition offre 600 textes aléatoirement, sous forme de papyrus, des poèmes et des nouvelles — à lire d’un trait — en 1, 3 ou 5 minutes.

Ces histoires courtes sont écrites par des auteurs de la communauté de Short Édition (pas moins de 10 000).

Le premier distributeur a été installé, en pilote, par la ville de Grenoble dans différents lieux d’accueil du public. Dès son lancement, il a reçu un accueil enthousiaste des utilisateurs qui lisent pour patienter et des médias du monde entier (Le New Yorker, Le Times, la BBC, CBS News, Europe 1, Télérama, France 2, France 3…)

 

 

Distributeur_dhistoires

 

Quel est le but de Short Édition ?

 

Le but est double :

  • promouvoir la lecture et l’écriture
  • faire connaître les auteurs (pour info, les auteurs touchent un pourcentage sur les droits d’exploitation des contenus)

 

Le concept français (Short Édition est une start-up iséroise) est génial et idéal pour les longues files d’attente : gares, aéroports, centres commerciaux, administration… Un peu de lecture pour patienter et occuper son temps intelligemment !

Le distributeur d’histoires courtes était présent au Salon du livre de Paris 2016

Je vous laisse découvrir une courte vidéo (1’33)

 

 

À vos succès d’écriture…

 

Que pensez-vous de ce distributeur ?
Aimeriez-vous trouver ce genre de distributeur ?

 

Laissez vos commentaires.

 

13 commentaires

  1. Eric S. dit :

    En voila une idée qu’elle est bonne et plein d’espoir pour tenter de distiller par tous les moyens un brin de rêve, un frisson d’émotion, puis un peu de couleur dans ce paysage, pourtant surréaliste d’un quai de gare, où nous nous croisons sans nous voir. Puisse cette graine germer et donner l’envie d’avoir envie aux gens de lire, aux auteurs de continuer, aux débutants de s’essayer, aux mots de nous sauver et aux gens de se parler…

  2. Sidy Mohamed BARRY dit :

    Merci Marie-Adrienne
    Géniale cette short Édition d’histoires courtes ! Cela m’a donné une idée, l’appliquer aux œuvres des écrivains (tous genres confondus) en présentant le contenu de la 4è de couverture et un extrait des premières pages (à concurrence du nombre de pages de la short Édition). Faire figurer bien entendu le titre de l’œuvre,le nom de l’auteur et celui de l’éditeur.
    Ces bornes de la Short Édition représenteront des supports d’extension de Promotion des œuvres littéraires.
    Si ce n’est pas trop compliqué techniquement, faire figurer la couverture en médaillon.
    Qu’en pensez-vous ?

  3. Aimé dit :

    Pourquoi pas ?

    J’ai pris le train pendant des années pour aller au boulot et j’étais bien content d’avoir à ma disposition, dans les gares, des journaux en distribution libre. Mais ça restait de l’information très terre à terre.

    Après, on peut dire : oui, littérature kleenex, littérature poubelle. Quid du papier jeté aux ordures ?
    N’est-ce pas déjà le cas avec la politique commerciale de certains éditeurs ?

    Donner la possibilité aux gens de lire autre chose que du quotidien : rien que pour cela, ça en vaut la peine.

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour Aimé

      L’important c’est de redonner le goût de la lecture. Et tout est bon pour cela. Parfois, les gens ne lisent pas simplement parce qu’ils ne savent pas quoi lire.

      Littérature poubelle… je ne le vois de cette façon. Le monde évolue et les lecteurs aussi. Il faut s’adapter, être créatif. Mettre la technologie au service. Il y a quelques années, je ne me voyais pas lire sur tablette. Aujourd’hui, je trouve cela vraiment pratique. Cela ne m’empêche pas d’aimer les livres papiers mais la tablette m’offre des possibilités que le livre papier ne permet pas. Et puis, les histoires courtes, ce n’est vraiment pas nouveau. C’est juste la façon de les diffuser qui est différente..

      Bien à vous

      • Aimé dit :

        Je suis à 100 % pour la diffusion des œuvres sur tablette.
        Si Internet avait existé depuis l’antiquité, combien d’œuvres auraient pu être sauvées !
        Imaginez la bibliothèque d’Alexandrie sauvegardée sur le Cloud.
        Et puis, quel pied de nez aux censeurs et aux empêcheurs de lire en rond !
        Bon, maintenant, si on coupe le courant, c’est une autre histoire…

  4. Hamid ALILOUCH dit :

    Très très bonne idée, ça aide les gens à lire davantage, à aimer la lecture. Bravo l’inventeur!

  5. Maud dit :

    Bonjour Marie-Adrienne,

    Quel article fort sympathique ! Je découvre avec bonheur cette invention vraiment intéressante et prometteuse. Pour moi, l’idée est excellente, je pense que même les plus réfractaires à la lecture voyant les autres absorbés par leur « ticket de lecture » souhaiteront tenter le coup « juste pour voir ». Une belle invitation à la lecture.

    J’aimerais effectivement trouver ce genre de borne, dans des lieux même divers et variés ! Tels que les marchés, les gars, les aéroports, la poste, à l’hôpital aussi ça serait bien, etc …
    Si ça venait à se développer j’aimerais lire des histoires, mais pourquoi pas en écrire aussi ! 😉
    Est ce que tout le monde peut envoyer une histoire et qu’elle est soumise à un jury ? Comment cela se passe t’il ?
    Votre article m’a donné envie d’en savoir plus ! Merci merci ! 😀

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour

      Rendez vous sur le site de Short Édition. Vous trouverez les réponses à vos questions sur la façon de soumette une oeuvre.
      Bien à vous

  6. Exellente trouvaille ! Nous lisons, nous levons la tête et sourions à l’entour …..et echangeons nos surprises si nous avons apprecié ce moment de lecture .. En italie, j’ai eu la surprise de voir dans une longue file d’attente en gare..de nombreuses et x, livre en main..et moi, sottement,je trouvais le temps trop long ..sans lecture!

    Bon voyage .

  7. Elisa Tixen dit :

    Une super idée ! De la lecture accessible facilement, en petite quantité, à lire partout… Particulièrement précieux dans les lieux où nous sommes contraints d’attendre et que notre livre est resté sur notre chevet 🙂 Je partage 🙂
    Le dernier article de Elisa Tixen : La relativité de la connerieMy Profile

  8. Isabelle Lord dit :

    C’est une excellente idée. On en veut au Québec.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez pour afficher un lien vers votre dernier article