Comment remplacer les adverbes ?

Partager :

adverbesLes adverbes foisonnent dans les textes d’aujourd’hui. Des auteurs très populaires Nothomb, Gavalda, Levy aux plus grands auteurs, c’est parfois une déferlante.  Voici quelques pistes pour se passer de ces mots qui détruisent le rythme, entravent la fluidité des phrases et coupent les jeux sonores.

 

 

 

Les adverbes sont des mots invariables. La plupart d’entre eux servent à préciser ou à modifier le sens d’un verbe, d’un adjectif, d’un autre adverbe ou de toute une proposition.

Exemples :

– Cet enfant pleure facilement. -> L’adverbe facilement modifie le verbe pleure.
Pierre joue bien sagement. -> L’adverbe bien modifie l’adverbe sagement.
Ton idée est très intéressante. -> L’adverbe très modifie l’adjectif intéressante.
Eléonore est très souvent en colère. -> L’adverbe très modifie l’adverbe souvent.
Évidemment, Jeanne est la plus gentille. -> L’adverbe évidemment modifie toute la proposition.

 

La forme des adverbes

 

Beaucoup d’adverbes sont des :

  •  mots simples : bien, hier, ici, là, loin, mal, mieux, près, plus, tard, tôt, très, après, avant, beaucoup, bientôt, etc.
  • expressions formées à partir d’adverbes simples : à côté, au-dessus, après-demain, avant-hier, en bas, peu à peu, tout à fait, etc.
  • adjectifs employés avec un verbe dans une expression invariable : parler bas, chanter faux, sentir bon, rire jaune, etc.
  • une locution adverbiale : ne… pas, au fur et à mesure, tout à coup…
  • un mot terminé par -ment : calmement, bruyamment, prudemment…

 

Les différents adverbes

 

On distingue plusieurs types d’adverbes selon leur sens :

1 / Adverbes de manière : bien, mieux, vite, mal, debout, plutôt, aussi, ainsi, comme, ensemble, mieux, comment, exprès, rapidement, lentement, etc.

2 / Adverbes de quantité (d’intensité) : assez, autant, aussi, beaucoup, moins, peu, très, fort, si, tant, combien, davantage, environ, plus, tellement, trop, etc.

3 / Adverbes de temps : avant-hier, hier, aujourd’hui, alors, déjà, après, quand, jamais, toujours, enfin, soudain, depuis, demain, dorénavant, longtemps, maintenant, toujours, etc.

4 / Adverbes de lieu : ailleurs, ici, là, autour, au-dehors, dehors, dedans, devant, derrière, dessus, où, dessous, partout, etc.

5 / Adverbes d’affirmation : oui, si, soit, volontiers, assurément, aussi, absolument, certainement, vraiment, etc.

6/ Adverbes de négation : non, ne (aucun, guère, jamais, rien…).

7/ Adverbes de doute : peut-être, probablement, sans doute, apparemment, vraisemblablement.

 

Beaucoup d’adverbes peuvent avoir des sens différents et appartenir, selon leur utilisation, à plusieurs de ces catégories.

On distingue également parmi les adverbes ceux de circonstances : temps, lieu, manière, quantité et intensité et les locutions latines ou italiennes : a priori, secundo…qui donnent des indications concernant le sens du verbe et ceux d’opinion : doute, négation, affirmation qui ajoutent la nuance de certitude, de doute ou de négation.

 

C’était un bref rappel mais si vous souhaitez davantage de précision, plongez dans un bon vieux livre de grammaire.

Car l’objet de cet article n’est pas l’adverbe en lui-même mais les solutions pour le remplacer. En effet, si l’on n’y prend pas garde, les adverbes pullulent dans les textes.

 

Comment remplacer les adverbes ?

 

Les solutions ne manquent pas. Voici quelques suggestions pour éviter les adverbes

 

a / Les adverbes de manière

 

1/ remplacer un verbe accompagné d’un adverbe se terminant par –ment par un autre verbe donnera la même idée

 

exemple :

– Le poulain avançait rapidement à petits pas

– Le poulain trottait.

 

2 / remplacer l’adverbe par un adjectif à condition que le verbe modifié par l’adverbe puisse être changé en nom

 

exemple :

– Après avoir vigoureusement nettoyé les boxes, le lad s’occupa des rations des chevaux.

– Après un vigoureux nettoyage des boxes, le lad s’occupa des rations des chevaux.

 

3 / remplacer un verbe accompagné d’un adverbe se terminant par « –ment » par deux autres verbes qui exprimeront la même idée 

 

exemple :

Vraisemblablement, ce coureur manque de souffle.

– Ce coureur semble manquer de souffle.

 

4 / substituer au verbe modifié par un adverbe un nouveau verbe suivi d’un complément

 

exemple :

– Il sourit inopinément à sa voisine d’en face.

– Il lança un sourire inopiné à sa voisine d’en face.

 

5 / utiliser un nom correspondant à l’adverbe (avec ou sans préposition)

 

exemple :

– Il buvait lentement son verre de bière.

– Il buvait son verre de bière avec lenteur.

 

6 / utiliser un nom et un adjectif correspondant à l’adverbe

 

exemple :

– Cet enfant réagit bizarrement.

– Cet enfant réagit de manière bizarre.

 

b / Les adverbes de quantité

 

Ces adverbes peuvent être remplacés par :

a) un nom :

exemple :

– Je me demande combien coûte cette robe.

– Je me demande le prix de cette robe.

 

b) un adjectif

exemple :

– Voilà un enfant qui fait beaucoup de gaffes.

– Voilà un enfant maladroit.

 

Dans le cas d’adverbes marquant le superlatif, on peut changer l’adverbe pas un adjectif correspondant de même sens.

– Voilà une très belle fête.

– Voilà une fête réussie.

 

c ) un verbe

exemple :

– Je sais combien vous êtes compétent.

– Je sais votre compétence.

 

b / Les adverbes de négation

 

Lorsqu’une formulation positive est possible, sans changement de sens ou de nuance trop marqué, préférez  la tournure positive à la tournure négative.

exemple :

– Je ne supporte pas ce menteur.

– Je déteste ce menteur.

 

Attention ! La tournure négative a parfois valeur d’atténuation. Par exemple, « il n’est pas beau » n’a pas le même sens que « il est laid ». C’est à vous d’évaluer si le gain obtenu par la suppression de la forme négative compense la perte de sens qui en découle.

 

Si les adverbes sont impossibles à proscrire des textes, vous disposez désormais de quelques suggestions pour en remplacer quelques-uns. Cet article répond à la question d’une lectrice du blog.

Posez vos questions !
Vous avez besoin de conseils ou d’idées sur un thème bien précis ? Je vous propose de rédiger des articles sur demande, sur des thèmes qui vous intéressent et qui n’ont pas encore été abordés dans ce blog. Contactez-moi dès maintenant et expliquez-moi de la façon la plus claire possible ce que vous aimeriez lire prochainement. Cliquez ici pour vous rendre sur la page Contact

 

À vos succès d’écriture…

 

18 commentaires

  1. Audrey dit :

    Merci, merci, merci 🙂

    C’est un de mes gros défauts. Je vais m’appliquer à le corriger.

    Au plaisir de vous lire.

  2. Forepeek dit :

    Je viens d’ajouter le lien de cet article au mien qui parle de « la méthode d’écriture qui réveille l’inspiration du Blogueur ». Se priver d’adverbes, c’et un moyen de raccourcir ses phrases…

    Que l’on parle d’écriture persuasive ou du confort de lecture à l’écran, ça compte ! Pour ça et toutes les choses intéressantes du site,j’ai invité mes lecteurs à le découvrir.
    http://www.forepeek.com/press/referencement/ecrire-article-blog-en-quatre-etapes/

  3. Annick dit :

    Merci pour cet article. Les adverbes à outrance sont comme des cailloux dans une chaussure ! Ils empêchent de marcher aisément. Notre langue est suffisamment riche pour imager avec un seul mot ce que l’on souhaite décrire.

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonsoir Annick

      Parfaitement d’accord avec vous ! Des cailloux… mais certains persistent pourtant à trop les utiliser.

      Bien à vous

  4. Marie Thérèse dit :

    bonjour
    je viens de découvrir votre site ( bravo!!!). Il répond à des questions que je n’avais pas trouvées dans d’autres livres.J’ai imprimé la majeure partie de vos articles. J’ai tenté de télécharger le guide gratuit, mais ça a « beugué ».
    La rubrique  » les 8 étapes essentielles pour construire une intrigue  » est très intéressante . Il manque bien une fin à l’histoire que vous citez en exemple et vous dites qu’elle fera l’objet d’un prochain article . Pouvez vous me préciser dans quel article vous avez fait paraître la fameuse chute ?
    Mes remerciements les plus vifs pour votre collaboration et encore bravo pour votre travail.
    Marité

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour et bienvenue sur le blog

      Pour le guide gratuit… j’ai réglé le problème ! Il doit être dans votre boite mail.
      Pour la fin de l’article « les 8 étapes essentielles pour construire une intrigue »… c’est vrai il manque la fin de l’histoire que j’avais annoncée. Je vais m’en occuper. Mea culpa !

      Merci pour vos félicitations, ça fait chaud au coeur

      A très vite

  5. Jacques dit :

    Je suis ravi de vos solution sur les adverbes de doute.

  6. chevrier dit :

    Bravo pour votre site. Je garde l’URL, précieux pour beaucoup d’entre nous qui aimons l’excellence du verbe.
    Je le ferai suivre ayant de jeunes confrères qui ont besoin de votre aide

    Colette Chevrier

  7. HOUNKPE JOEL dit :

    Je viens à peine de découvrir votre blog et je j’en suis éperdument amoureux déjà. J’ai enfin découvert sur cette tribune des mots pour mes maux.
    Merci. Sincèrement.

  8. Marie dit :

    Bonjour,

    On m’a souvent dit d’éviter les adverbes, mais je ne comprends pourquoi. Je les trouve souvent plus joli que leur contrepartie nom commun ou verbe. Quelle en est la raison donc ?

    Merci !

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour

      Tout est question de longueur et donc de rythme.
      Testez par vous même. Écrivez un texte avec des adverbe comme vous le faites ordinairement. Réécrivez le même texte en ôtant les adverbes. Pas tous. Il n’est pas conseillé non plus de supprimer totalement les adverbes. Relisez les textes à voix haute… votre oreille vous fera comprendre la différence.
      A vos succès d’écriture

  9. Cet article est absolument fabuleux. Remplacer les adverbes finissant par -ant dans mes articles est compliquer pour moi: je me rends compte que je n’écris pas si bien que ça.
    En lisant votre article, quelque chose me dit que mon blog doit être peu agréable à parcourir.
    Je me relirai voix haute pour me défaire de cette mauvaise habitude même si cela me demande plus de temps, de travail et de concentration
    J’ai du pain sur la planche pour me défaire de ces automatismes: il m’a fallu 5 minutes pour rédiger ces quelques phrases…
    Mon objectif sera donc de trouver un juste milieu entre ces maudits adverbes et les alternatives que vous proposez ici et d’être attentive à mon orthographe.
    Un tout grand merci.
    Le dernier article de Beauté et Légèreté : Mascaras: lequel choisir? [PS…, H&M et Essence]My Profile

  10. Vincent Chrétien dit :

    Merci, c’est très exactement (oups!) ce que je cherchais. C’est claitr, court, concis, efficace. A moi de jouer désormais pour tenter de corriger ce vilain défaut… 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez pour afficher un lien vers votre dernier article