Comment devenir écrivain : 119 conseils utiles

Partager :

travail d'écritureVous vous demandez comment devenir écrivain ? Ces 119 conseils vous aideront certainement à savoir comment le devenir…

 

 

 

Il existe de nombreux obstacles qui peuvent vous empêcher d’être écrivain.

Peut-être que vous n’avez pas encore le bon état d’esprit, ou vous avez besoin de mettre en place de bonnes habitudes d’écriture. Peut-être avez-vous besoin de vous concentrer sur la technique littéraire ou la stimulation de votre créativité.

Je dois admettre que j’ai mis beaucoup de temps à me penser moi-même écrivain. Puis, un jour, j’ai trouvé une phrase simple qui m’a aidée à réaliser que j’étais déjà un écrivain :

« Un écrivain écrit »

Cela paraît simple, n’est-ce pas?

Lorsque des doutes sur l’écrivain que je suis commencent à m’envahir, je me répète cette petite phrase qui suffit à me remettre sur la bonne voie.

Les conseils qui suivent sont le fruit d’une longue réflexion personnelle sur mon parcours d’écrivain. Ils sont conçus pour vous aider à avancer sur votre propre chemin d’écriture et à réaliser que vous êtes déjà un écrivain.

Les conseils sont organisés en différentes catégories :

  • Comment avoir un état d’esprit nécessaire à l’écriture.
  • Comment développer votre art de l’écriture.
  • Comment mettre en place de bonnes habitudes d’écriture.
  • Comment devenir un meilleur écrivain.
  • Comment faire pour modifier ce que vous écrivez
  • Comment devenir plus créatif.

1 / Comment développer un état d’esprit pour devenir un bon écrivain

 

  1. Soyez ouvert, curieux et engagé.
  2. Acceptez toutes formes de critique et apprenez à grandir avec elles.
  3. Vivez avec passion.
  4. Dites à tout le monde : « Je suis un écrivain ».
  5. Identifiez vos peurs et surmontez-les.
  6. Vérifiez si la crédibilité de vos hypothèses.
  7. N’acceptez aucune excuse.
  8. Sortez de votre zone de confort.
  9. Approchez l’écrit avec gratitude.
  10. Prenez des risques. N’ayez pas peur de choquer.
  11. Pensez toujours à vos lecteurs.
  12. Apprenez à aimer l’écriture et la lecture.
  13. Écrivez comme vous êtes.
  14. Laissez les choses être ce qu’elles sont.
  15. Exposez-vous autant que possible à de nouvelles expériences.
  16. Aimez vos outils !
  17. Découvrez quels sont les traits et les caractéristiques que vous ne voulez pas exprimer.
  18. Écrivez pour agiter les esprits et les nerfs.
  19. Rappelez-vous : si vous n’êtes pas sûr, vous ne savez pas !
  20. Sachez quand vous retirer et quand revenir.
  21. Croyez à l’écrivain qui est en vous.
  22. Détruisez quelque chose régulièrement. Picasso a dit :  » Tout acte de création est d’abord un acte de destruction. »
  23. Ne prenez jamais une expérience banale pour acquis.
  24. Gardez la forme. Un corps en forme favorise la créativité.
  25. Soyez vous-même. Pas besoin d’être inspiré par quelqu’un d’autre.
  26. N’abandonnez jamais.

2 / Comment développer l’art d’écrire

 

Nous pensons parfois l’écriture comme un art, mais il est plus utile de penser que c’est un métier. Voici quelques conseils qui peuvent aider à développer votre écriture :

  1. Utilisez des phrases simples et déclaratives.
  2. Évitez la voix passive.
  3. Limitez votre consommation d’adjectifs et d’adverbes.
  4. Faites simple.
  5. N’abusez pas des descriptions (paysages, personnages, etc.)
  6. Réexaminez chaque mot de trois syllabes ou plus et voir si vous pouvez le remplacer par un mot plus simple.
  7. Si vous avez une idée de fin, commencez par là au lieu d’attendre de voir ce qui se passera jusque-là.
  8. Évitez les verbes faibles sauf si c’est absolument nécessaire
  9. Réglez une minuterie sur 1h et écrivez pendant 60 minutes sans vous arrêter.
  10. Travaillez vos titres.
  11. Commencez par écrire des métaphores et des histoires.
  12. Avant commencer votre séance de travail, écrivez la dernière phrase de votre dernière séance de travail d’écriture.
  13. Écrivez uniquement avec le cœur et évitez de copier les autres.
  14. Utilisez la « règle du minimum »: assurez-vous d’écrire suffisamment pour exprimer correctement votre idée, mais assez court pour maintenir l’intérêt.
  15. Écrire par petits paragraphes.
  16. Visualisez les personnes pour lesquelles vous écrivez : que reflètent leurs yeux quand ils lisent ? Quelle pourrait être la première réaction à leur lecture ?
  17. Identifiez ce qui fonctionne pour vous.
  18. Il faut toujours appeler un chat un chat. Autrement dit, écrivez précis !
  19. Écrivez sans vous soucier des erreurs.

3 / Comment établir de bonnes habitudes d’écriture

 

Si vous vous demandez comment être un écrivain, l’élément clé est de développer des habitudes qui vous aideront à vous améliorer en tant qu’écrivain.

  1. Exercez-vous à l’écriture.
  2. Établissez un programme d’écriture de votre projet et… s’y tenir !
  3. Notez vos idées de développement pour le lendemain avant de cesser d’écrire. Votre cerveau est encore chaud… profitez-en !
  4. Volez du temps pour écrire où et quand vous le pouvez.
  5. Tenez un journal spécifique à votre travail d’écriture pour analyser votre pratique d’écriture. Notez vos progrès.
  6. Écrivez même lorsque vous êtes fatigué.
  7. Réécrivez de mémoire une bonne histoire que vous avez lue, puis comparez les deux. Évaluez et apprenez des  différences.
  8. Pratiquez le « condensé ». Écrivez un synopsis de votre histoire puis le condenser. L’intérêt est d’aider à obtenir l’essentiel d’une histoire et de révéler ce qu’elle est vraiment.
  9. Faites de l’écriture une priorité de votre vie. Si vous dites que l’écriture est importante pour vous, alors vous saurez mieux trouver du temps pour écrire.
  10. Rédigez quand vous êtes inspiré.
  11. Au début, écrivez juste 15 minutes par jour. Puis augmentez le temps au fur et à mesure.
  12. Écrivez chaque jour sans vous laisser distraire : éteindre portable, radio, internet et messagerie… tout ce qui peut vous déconcentrer.
  13. Établissez une limite de temps pour chaque session d’écriture, avec l’objectif à atteindre selon votre projet.
  14. N’hésitez pas à utiliser le thésaurus pour trouver un mot qui conviendrait mieux à une phrase.
  15. Achetez un petit carnet et un stylo. Emportez-les partout.
  16. Lisez la grande littérature.
  17. Écrivez à l’aube.
  18. Lisez et écrivez régulièrement.
  19. Utilisez un enregistreur vocal (ou téléphone mobile) quand les bons mots viennent à vous – mais pas dans la douche !
  20. Écrivez avec un éditeur de texte.
  21. Relever les défis de votre histoire.
  22. Soignez votre hygiène de vie.
  23. Si vous écrivez avec un fond musical, choisissez des morceaux qui stimuleront votre créativité ou en lien avec la scène que vous aurez à écrire.

4 / Comment devenir un meilleur écrivain

 

Voici une sélection de quelques conseils simples qui vous montreront comment mieux écrire.

  1. Étudiez la structure du récit.
  2. Étudiez encore et toujours vos maîtres d’écriture.
  3. Écrivez les grandes lignes de votre histoire puis rédiger le plan.
  4. Apprenez un nouveau mot par jour.
  5. Dites ce que vous écrivez, écrivez ce que vous voulez dire.
  6. Écrivez sur ce que quelqu’un d’autre a écrit.
  7. Écrivez votre propre histoire.
  8. Dormez suffisamment la nuit.
  9. Profitez de la puissance de vos émotions.
  10. Écrivez dans différents genres: poèmes, nouvelles, essais, blogs.
  11. Lisez des livres de grammaire.
  12. Acceptez d’écrire un premier livre qui n’est pas parfait.
  13. Regardez attentivement comment les écrivains réussissent à faire des phrases.
  14. Écrivez ce que vous voulez écrire, non pas ce que vous savez.
  15. Regardez des films. Pouvez-vous améliorer l’histoire ?
  16. Écrivez dans un café bondé.
  17. Écoutez comment les gens parlent.
  18. Lisez beaucoup de livres. Les bons et les mauvais.
  19. Écoutez et lisez des conseils d’écriture.
  20. Laissez-vous inspirer par d’autres formes artistiques : musique, danse, sculpture, peinture.
  21. Lisez vos anciens écrits. Mesurez vos progrès et ce que vous devez améliorer.
  22. Lisez des œuvres de différentes cultures. Votre écriture sera moins fade.
  23. Écrivez durant vos heures les plus productives de la journée.
  24. Réservez du temps à vos recherches.
  25. Analysez les livres et les histoires qui vous plaisent.
  26. Trouvez votre voix unique.
  27. Racontez l’histoire qui vous avez adorée lire.
  28. Lisez tout ce qu’il est humainement possible.

 5 / Comment faire pour modifier ce que vous écrivez

 

  1. Lisez ce que vous avez écrit à plusieurs reprises jusqu’à ce que vous ne trouviez plus de problème.
  2. Ne faites jamais confiance à votre correcteur orthographique.
  3. Montrez ce que vous écrivez à un ami en qui vous avez confiance. Demandez-lui ce qu’il pense de vos écrits.
  4. Faites une pause entre l’écriture et l’envoi à un éditeur.
  5. Lisez à haute voix vos documents à tous ceux qui peuvent le supporter – y compris le chat !
  6. Rayez les phrases maladroites.
  7. Laissez vos écrits et relisez-les plus tard avec un œil neuf.
  8. N’ayez pas peur de rayer ou de réécrire une phrase qui semblait géniale quand vous l’avez écrite, mais qui se révèle finalement plutôt moyenne.
  9. Lisez vos écrits à haute voix.

6 / Comment devenir plus créatif

 

Rien n’est plus important que la créativité quand il s’agit de l’écriture. La sélection suivante de conseils va stimuler votre créativité.

  1. Prenez des notes : vos idées sont peut-être brillantes mais éphémères.
  2. Utilisez votre journal d’écriture pour trier vos pensées et vos sentiments.
  3. Observez les gens et le monde autour de vous
  4. Laissez votre esprit vagabonder.
  5. Tondez la pelouse, faites une promenade, allez courir, cuisinez… faites ce qui occupe l’esprit conscient afin de laisser le subconscient libre de créer.
  6. Imprimez cette liste et revenez-y quand vous avez besoin d’aide ou d’idées.
  7. Écrivez à l’aide d’un crayon au lieu d’un ordinateur portable pour plus de créativité.
  8. Essayez de nouvelles idées ou de nouveaux loisirs : la variété vous aidera à produire de meilleures idées sur la page.
  9. Prenez le temps de méditer.
  10. Changez de temps en temps d’endroit pour écrire.
  11. Recueillez les mots que vous aimez et utilisez-les dans vos écrits.
  12. Ne confiez pas d’idée à votre mémoire, surtout si elle survient la nuit. Si vous souhaitez la retrouver le lendemain matin, notez-la aussitôt.
  13. Lorsque vous vous sentez bloqué, faites une activité qui ne demande aucune réflexion : repassage, promenade, jardinage… de nouvelles idées jailliront plus facilement.
  14. N’attendez pas les idées. Vous pouvez en trouver partout.

Si vous trouvez ces conseils utiles, imprimez-les et mettez en évidence ceux qui vous parlent.J’espère qu’ils vous aideront à devenir l’écrivain que vous rêvez d’être.

Posez vos questions !
Vous avez besoin de conseils ou d’idées sur un thème bien précis ?Je vous propose de rédiger des articles sur demande, sur des thèmes qui vous intéressent et qui n’ont pas encore été abordés dans ce blog. Contactez-moi dès maintenant et expliquez-moi de la façon la plus claire possible ce que vous aimeriez lire prochainement.
Cliquez ici pour vous rendre sur la page Contact

21 commentaires

  1. Garance dit :

    Merci beaucoup ! Vos écrits sont très instructifs ! Et, malgré le fait que je ne les suivrai peut être pas tous à la lettre, ils m’aideront sûrement à l’écriture de mon roman !

  2. fatia dit :

    merci beaucoup , votre blog est une vrai pépite d’or , tous les jeunes
    écrivains trouveront des conseils très utiles pour s’améliorer , je fais partie d’eux d’ailleurs ! Bonne continuation !

  3. Bonjour,

    Toujours aussi intéressant ce blog.
    Je me retrouve dans certains exemples : écrire partout (avec un carnet quand les idées viennent, même la nuit)et faire la vaisselle m’aide à avoir des idées.
    Je cours aussi : un esprit sain dans un corps sain, dit-on.
    Mes idées de dialogues me viennent sous la douche : j’ai mis un carnet et un stylo dans mon armoire à serviettes… :p

  4. Ed dit :

    Article intéressant avec certains conseils indispensables que je vais suivre. Par exemple : régler une minuterie pour s’en tenir à une certaine durée et ne rien faire d’autre, se laisser inspirer par d’autres arts, observer le monde et écouter les gens parler ou encore écrire immédiatement ses idées quand elles nous viennent à l’esprit.

    En revanche, je suis en désaccord total avec certains conseils, dont : écrire à l’aube (pourquoi ? :)), ne pas s’attarder sur les descriptions (du moment que c’est bien fait et pas ennuyeux, c’est nécessaire).

    Bonne continuation en tout cas 🙂

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour

      Pourquoi écrire à l’aube ? Parce qu’après une nuit, le cerveau n’est pas fatigué ! Frais et dispo il peut se révéler d’une étonnante efficacité. Alors c’est vrai ça n’est pas facile. Je sais de quoi je parle, je suis plutôt du soir mais quand j’ai travaillé et écrit toute la journée (j’exerce le métier d’écrivain biographe) je vous garantis que ça se brouille dans ma tête. Et même avant, dans mon ancien métier, j’écrivais le soir après le travail parfois jusque tard dans la nuit. Même qu’une fois, tellement fatiguée, je me suis écroulée sur le clavier. Je vous assure que ce soir-là je n’ai pas écrit grand-chose. 8h de travail. Puis au retour, les enfants, la maison… et l’écriture. Autrement dit, les idées en vrac ! Rien de bon pour écrire.
      Essayez quelque temps et peut-être changerez-vous d’avis.

      Pour les descriptions. Je n’ai jamais dit d’en faire aucune. j’ai juste conseillé de ne pas s’attarder. Autrement dit de ne pas mettre un mot entouré de trois adjectifs par exemple. J’accompagne des personnes en écriture et je vous assure que les descriptions sont souvent trop chargées. Sinon, je suis d’accord avec vous… les descriptions sont nécessaires.

      À vos succès d’écriture

  5. Noémie dit :

    Bonjour Madame,

    Je tenais tout d’abord à vous remercier pour votre blog, que je trouve tout simplement merveilleux. En particulier cet article, que j’ai imprimé sitôt après l’avoir lu et accroché au dessus de mon bureau dans la foulée. J’ai quatorze ans, j’écris un « texte » (je n’ai pas vraiment la prétention de pouvoir appeler ça un livre, étant donné qu’il me reste énormément de travail !) depuis maintenant un moment et j’ai vraiment très peur de le montrer à d’autres personnes. Je ne suis pas de nature timide mais dès qu’il s’agit de choses que j’écris j’ai vraiment peur que les gens n’aiment pas, ou je ne sais quoi d’autre d’assez désagréable ! J’écris en général la nuit, (jusqu’à m’endormir sur mon ordinateur !) donc personne n’est au courant. Enfin bref, pensez-vous que je sois trop jeune pour écrire et que je doive acquérir une certaine maturité pour réellement pouvoir avancer dans mes écrits ?
    Merci d’avance,
    Noémie.

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour

      Primo, refuser de faire lire ses textes est assez courant. C’est une des peurs connues par la plupart des écrivains. Mais il faut surmonter cette peur, choisir ses lecteurs et rester à l’écoute de leurs critiques car elles vous permettront d’avancer. Certaines piqueront peut-être un peu mais il faut juste les prendre pour ce qu’elles sont : un moyen de progresser !

      Maintenant pour ce qui de votre âge, non, vous n’êtes pas trop jeune. Si je peux me permettre, hormis les cours, vous n avez pas d’autres préoccupations. Je veux dire par là que vous n’avez pas un job à gérer, pas les enfants à gérer, pas le quotidien à gérer… Donc une grande disponibilité et donc la possibilité de lire, d’écrire et d’apprendre. Donc profitez en, utilisez votre temps pour avancer plus vite en écriture. Bon courage

  6. Ger Banza dit :

    J’ai beaucoup apprécié votre blog,j’aimerai continué avec vous car mon désir le plus profond c’est d’arriver à travers l’encre exposer mes sentiments le plus sincère, merci.

  7. Diane MOUKAYI dit :

    Je suis ravie de vous lire ce soir vue mes aspirations àl’écriture votre blog me sera d’une grande aide vraiment merci pour tous ces conseils qui d’ailleurs m’ont permis d’écrire mes premièreslignes et pour cela je souhaite continuer avec vous car vous et votre blog vous êtes justes magiques merci

  8. SummerStreet dit :

    Salut madame. Merci beaucoup pour vos conseils, ils sont très utiles. Je voudrai vous demander s’il était préférable d’écrire dans un cahier ou dans l’ordinateur? car je suis étudiante et j’ai besoin de trimballer mon projet partout où je vais si j’ai une soudaine idée je pourrai sortir mon carnet et écrire un paragraphe. Excusez-moi pour le dérangement merci.

  9. chery daniel dit :

    merci beaucoup.

  10. Jean-Yves Nourdin dit :

    Bonsoir Marie Adrienne,

    Très bel article dans un blog très riche et … très passionnant !
    Je le découvre depuis une quinzaine de jours, et commence à prendre confiance en moi, et cesser de me juger, me sentir incapable ou sans idées.
    J’ai « couché » trois idées de petites nouvelles que je vais essayer d’écrire. J’utilise un ordinateur portable (tellement plus confortable sur les genoux, que de se casser le cou devant un PC de bureau) avec l’appli Scrivener (30 jours d’essai gratuit, c’est bien pour savoir si on accroche !). Et je vais me décider à trimballer avec un moi un carnet de notes, c’est vrai que comme comme vous le dites, on ne peut faire confiance à sa mémoire pour les idées « géniales » !
    Écrire au stylo, sur papier, cela m’a toujours fait peur, mais pourquoi pas, je tenterai le coup.

    Auriez-vous quelques recommandations à me faire pour les dictionnaires : synonymes, expressions, conjugaisons (le Bled est bien pour ça je pense). Connaissez vous l’appli Antidote, qui fait office de dictionnaire et bien plus encore ?

    Merci de votre attention, continuez à nous décomplexer et aider dans notre désir d’écrire !

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour

      Contente de lire votre intérêt pour le blog et l’aide qu’il peut vous apporter.
      Personnellement j’utilise beaucoup un site en ligne http://www.lexilogos, dictionnaire, synonymes, conjugaison… tout y est. Si vous en connaissez pas. Jetez un oeil. Le livre à posséder c’est Lexique des règles typographiques en usage à l’Imprimerie nationale. Quant à Antidote, moi je ne peux plus faire sans. Avec mon activité professionnelle, j’écris beaucoup et il m’est une aide vraiment précieuse. Je le recommande vivement.
      À vos succès d’écriture !

  11. luc blanchard dit :

    Depuis 1988 je m’adonne à écrire dans un journal intime,ces une thérapie solutions personnels, quand j’ai découvert votre onglet sur le …net… j ai donc réalisé, pas seulement financièrement parlant,mais bien en faire profiter aux autres, à long terme comme un artiste qui …troque…ces pinceaux pour une oeuvre peinte. C’est un monde fascinant que le pouvoir de l’écriture est le prolongement de l’intelligence humaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez pour afficher un lien vers votre dernier article