Analyse d’un roman (15e épisode)

Partager :

Voilà le 15e épisode de la série L’Alchimie du roman. Cette fois, Jean-Philippe Depotte décortique pour nous, Des Souris et des Hommes de John Steinbeck.

 

 

 

 

 

Des souris et des hommes

 

À propos de John Steinbeck

 

Né le 27 février 1902 à Salinas, John Ernest Steinbeck, Jr., écrivain américain, meurt d’une crise cardiaque, le 20 décembre 1968 à New York.

Il a reçu le prix Nobel de littérature en 1962 pour l’ensemble de son œuvre. Vous avez certainement lu Les raisins de la colère, Tortilla Flat, À l’est d’Eden, Rue de la sardine, La perle… De bons moments de lecture !

 

Des souris et des hommes, John Steinbeck

 

La publication, en 1937, du roman Des souris et des hommes est unanimement reconnue. On considère ce roman comme un œuvre parfaite, qui sera plus tard adaptée au théâtre

Jean-Philippe Depotte analyse une fois de plus le roman selon quatre éléments :

 

  • L’Eau, c’est le Style.

C’est la plume de l’écrivain, la poésie, la beauté du langage et le simple plaisir de lire de belles phrases.

 

  • L’Air, c’est la Fiction.

C’est l’invention, qui prend deux formes, en général : l’intrigue (l’histoire que l’on raconte) et les personnages.

 

  • La Terre, c’est le Milieu que décrit le roman.

C’est une époque ou c’est un lieu. C’est ce qu’apprend le lecteur sur la réalité que décrit le roman.

 

  • Enfin le Feu, c’est le Message.

C’est la raison pour laquelle l’auteur a écrit son roman. C’est le message qu’il a voulu transmettre à son lecteur. Une philosophie, une morale ou, simplement, un sentiment, une impression.

***

 

Je vous laisse découvrir cette nouvelle vidéo (Alchimie d’un Roman, épisode 15 – 8’43).
 

 

 

 

J’espère que cette fine analyse vous a donné envie de lire ou de relire ce roman.

 

À vos succès d’écriture…

3 commentaires

  1. VARLET dit :

    Un régal cette vidéo !

  2. Mensous dit :

    Séduit par votre blog, je ne trouve pas de mots pour le qualifier.
    votre abnégation à donner vie à l’écriture déjà vivante m’interpelle à plus d’un titre. Je ferai en sorte de passer vos articles dans mon entonnoir pas tout le temps disponible du fait de ruminer l’actualité.
    Merci et bon courage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez pour afficher un lien vers votre dernier article