À la découverte des écrivains américains contemporains (5)

Partager :

Poursuivons notre route à la découverte des écrivains américains contemporains.

Mettons le cap sur la Nouvelle-Angleterre, au Nord-Est des États-Unis où s’étendent collines et prairies, montagnes et lacs, forêts profondes et plages sauvages. C’est l’une des régions où débuta l’histoire de l’Amérique.

C’est également en Nouvelle-Angleterre que se sont installées les premières universités au XVIIe siècle. L’université de Harvard est créée en 1636, à Boston. Aujourd’hui, de nombreux écrivains habitent cette région et se sont penchés, depuis ces terres, sur l’évolution de la société américaine.

Nous arrivons à Sagaponack, sur l’île de Long Island, rendue mythique par le roman de Francis Scott Fitzgerald Gatsby le magnifique. Aujourd’hui cette ville est le lieu de vie de deux grands écrivains contemporains : Peter Matthiessen et James ­Salter.

1 / Quelques mots à propos de Peter Matthiessen

Peter Matthiessen est né le 22 mai 1927 à New York.

En 1953, il fonde avec quelques auteurs américains la revue littéraire Paris Review (revue littéraire trimestrielle) et fréquente la bohème littéraire des années cinquante et soixante à Paris. Dans ses textes de jeunesse, on retrouve l’influence de Conrad, Malraux et Camus, avant de s’imposer comme une des voix les plus singulières de l’après-guerre.

P. Matthiessen a beaucoup écrit sur les problèmes touchant les Indiens d’Amérique et leur histoire, des œuvres denses et très documentées.

En 1973, il part en expédition en Himalaya avec le zoologiste George Schaller. Il raconte cette expédition dans un livre Le Léopard des neiges

Si Schaller vit cette expédition comme une aventure scientifique, Matthiessen, lui, est plus dans une quête d’aventure spirituelle. Ce récit à l’écriture magnifique alterne entre carnet de route et réflexion mystique. Pour lui, adepte du bouddhisme zen, ce sera surtout un pèlerinage à l’ancien monastère de Shey Gompa et, enfin, un voyage hors de la  « civilisation  » du XXe siècle.

En 1979, ce livre reçut le prix National Book Award dans la catégorie « Pensée contemporaine ».

Les livres de Peter Matthiessen

Tous ses livres, de fiction ou non-fiction, ne sont pas traduits en français, mais vous trouverez facilement :

  • Le léopard des neiges (que je vous recommande !)
  • Les Indiens d’Amérique du Nord
  • Deux saisons à l’âge de pierre
  • Silences africains
  • Far Tortuga
  • Urubamba

Je vous laisse découvrir la video (5’27) et Peter Matthiessen :

2 / Quelques mots à propos de James Salter

James Salter est né le 10 juin 1925 à New York

Diplômé de West Point en 1945,  il a servi dans l’ US Air Force comme pilote de chasse ; douze ans et plus d’une centaine de missions de combat dans le Pacifique, les États-Unis, en Europe et en Corée. Il a démissionné de l’armée de l’air en 1957, pour poursuivre une carrière d’écrivain.

Son premier manuscrit ne trouve pas d’éditeur, mais le deuxième est publié. La reconnaissance critique est immédiate, James Salter suscite l’intérêt passionné d’un petit groupe d’inconditionnels qui le suivront de livre en livre.

Les livres de James Salter

Tous ses livres ne sont pas traduits en français, mais vous trouverez facilement :

  • L’Homme des hautes solitudes
  • American Express
  • Un sport et un passe-temps
  • Un bonheur parfait
  • Une vie à brûler
  • Cassada
  • Bangkok

Je vous laisse découvrir la vidéo (5’36) et James Salter :

J’espère que ces nouvelles rencontres vous ont plu.

À bientôt

2 commentaires

  1. Darré dit :

    Eh bien bravo pour cette mine de trésors et à très vite sur ces lignes aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez pour afficher un lien vers votre dernier article