Marcel Proust : une vie d’écrivain (4)

C’est un peu nostalgique que je clos cette série dédiée à Marcel Proust. Vous avez été nombreux à apprécier. Merci pour vos témoignages. J’espère vous avoir transmis un peu de ma passion pour l’auteur. Mais je parle, je parle… et vous fais attendre. Voilà donc cette 4e et dernière vidéo :

L’œuvre de Marcel Proust :

• Les Plaisirs et les Jours (1896).
• Traduction : La Bible d’Amiens de John Ruskin ((1904).
• Traduction : Sésame et les lys de John Ruskin (1906).
Du côté de chez Swann (1913).
À l’ombre des jeunes filles en fleurs (1918).
• Pastiches et Mélanges (1919).
Le Côté de Guermantes I et II (1920 -1921).
Sodome et Gomorrhe I et II (1921- 1922).
La Prisonnière [ou La Fugitive] (posthume, 1923).
Albertine disparue (posthume, 1925).
Le Temps retrouvé (posthume, 1927).
• Jean Santeuil (posthume, 1952).
• Contre Sainte-Beuve (posthume, 1954).

  (suite…)

Manies d’écrivains

Manies d’écrivains

L’un n’écrit qu’à l’encre bleue, l’autre enfile son pantalon de jogging, un troisième installe la cafetière  à proximité, un autre s’entoure de paquets de biscuits… on ne se lance pas sans appréhension dans l’écriture. C’est pourquoi les écrivains mettent en place toutes sortes de rituels et de manies censés favoriser l’inspiration et la chance.

 

 

(suite…)

La méthode infaillible pour repérer les erreurs d’écriture

La méthode infaillible pour repérer les erreurs d’écriture

Que ce soit dans les articles de blogs, les livres, les magazines ou les journaux, dès qu’il y a du texte, on peut trouver des fautes.

Les fautes sont même inévitables et aiment à se faufiler partout. Si vous prenez le temps de relire, vous en corrigerez et éviterez quelques-unes. Mais la relecture n’est pas toujours suffisante.

Si vous voulez un moyen plus efficace pour repérer les erreurs avant de valider votre texte, vous devez lire votre travail à haute voix.

(suite…)