2 livres indispensables pour mieux écrire

Voici deux livres dont je ne peux me passer quand j’écris :

1/ Trouver le mot juste – Dictionnaire des idées suggérées par les mots de Paul Rouaix

À la fois dictionnaire des synonymes, des analogies, des associations d’idées, ce dictionnaire des idées suggérées par les mots est un recueil de mots groupés autour d’une idée, classés en ordre raisonné et qui permet de trouver le terme exact à la nuance près pour préciser l’expression de sa pensée. Un grand classique très pratique pour trouver le mot qu’on a sur le bout de la langue mais qu’on peine à avoir au bout de la plume ! Excellent outil pour varier et enrichir son vocabulaire. Je vous le recommande.

2/ Gradus des procédés littéraires de Bernard Dupriez

Ce livre contient 1 200 définitions, 1 500 remarques, 3 000 citations d’auteurs, 4 000 références. C’est le plus complet des dictionnaires de poétique et de rhétorique. On y trouve les figures traditionnelles, définies sur des échantillons de textes modernes et des procédés d’écriture plus récents, surréels ou comiques.

C’est le seul ouvrage du genre à être aussi complet. Il permet de comprendre toutes les figures de style grâce à des explications et des exemples. Indispensable pour tous les amoureux de la langue française.

Dans cet article, je n’évoque pas les dictionnaires en tous genres auxquels je recours forcément. J’utilise beaucoup : http://www.lexilogos.com/

…Des références essentielles à utiliser pour mieux écrire  !

À bientôt !

Avez-vous l’esprit écrivain ?

Comment devient-on écrivain ?

On ne devient pas écrivain, on naît avec l’esprit écrivain, plus exactement avec une capacité naturelle à écrire. Pourquoi ?Je l’ignore. Une fée littéraire s’est-elle penchée sur notre berceau ? Peut-être.

Toujours est-il que chacun naît avec une disposition particulière : peindre, écrire, chanter, fabriquer, danser, sculpter. Selon les individus, cette disposition innée se manifeste dès l’enfance ou se révèle adulte, voire jamais si les conditions ne sont par réunies pour qu’elles s’expriment.

Comment savoir si l’on est né avec l’esprit écrivain ?

Normalement, vous ne devriez même pas vous poser la question. Si vous êtes né avec l’esprit écrivain, la réponse est déjà en vous. Omniprésente. Au fond de vous, vous savez que vous aimez que vos idées passent par l’écrit. Que votre amour des mots est inconditionnel. Et qu’entre eux et vous, c’est pour la vie !

L’esprit écrivain donne-t-il forcément du talent ?

Peut-être pensez-vous à cet instant « Avoir l’esprit écrivain signifie-t-il que j’ai du talent et que je vais devenir un auteur connu ? ». Non bien sûr ! Surtout si vous n’êtes pas prêt à tout sacrifier pour atteindre cet objectif, si vous n’êtes ni patient ni persévérant.

Car il ne faut pas s’attendre à connaître la gloire tout de suite. Il se peut même que vos efforts ne payent jamais. Il faut le savoir.

Alors soyez clairs avec vos aspirations. Que désirez-vous vraiment ?

  • Que l’on parle de vous partout parce que vous avez écrit un livre ?
  • Gagner une fortune avec un best-seller écrit très vite ?
  • Ou tenter de rejoindre celles et ceux pour qui écrire est une passion ?

Après ce premier article, je vous laisse réfléchir à la question et à vos aspirations.