Ouverture du 7e concours de nouvelles !

Partager :

Ça y est… après plusieurs demandes, je déclare donc ouvert le 7e concours de nouvelles du blog Aproposdecriture !

 

 

 

 

 

Règlement du concours

 

Rappel : Une nouvelle est une fiction généralement brève et intense, avec peu de personnages qui réagissent au cœur de l’événement du récit. Elle comporte un titre qui donne du sens au récit. Elle se termine par une chute originale qui respecte la cohérence du récit.

 

Article 1 : Objet

Le blog Aproposdecriture organise un concours de Nouvelles. Il sera clôturé le le 31 mars 2018, à minuit

 

Article 2 : Conditions du concours

Le concours est gratuit et ouvert à tous, écrivains de France et d’ailleurs, sans limite d’âge.

Les participants devront rédiger une nouvelle inédite, jamais publiée sous un titre, ni avoir été primée à un autre concours de nouvelles. Une seule nouvelle sera acceptée par participant.

Le genre est libre : policier, fantastique, science-fiction, histoire, romance, aventure…

La Nouvelle devra être rédigée en langue française, avec une orthographe correcte. Même si l’orthographe n’est pas pénalisée, elle permettra de différencier deux textes. Les qualités de narration et d’imagination sont des critères essentiels. Les textes jugés diffamatoires seront exclus. Chaque candidat ne peut participer qu’avec une seule nouvelle.

 

La Nouvelle devra commencer par la phrase :

Je m’appelle X, j’ai Y ans. Il y a cinq mois, le jour de mon anniversaire, j’ai appris trois nouvelles, deux bonnes et une mauvaise.

Remarques :

X peut être un homme, une femme, un adolescent…

Et pour Y, vous choisissez en fonction de votre personnage et de votre histoire.

 

Article 3 : Exigences

La nouvelle sera rédigée sous Word ou autres traitements de texte. Elle peut être adressée au format PDF.

Les premières lignes feront figurer les nom et prénom du participant, son adresse mail et sa date de naissance.

Chaque page devra être numérotée.

La nouvelle commencera par son titre. Elle ne devra pas dépasser 2500 mots (sans le titre !) et devra répondre aux normes suivantes :

– Police Arial

– Corps 12

– Interligne 1,5

– Format de la page 21 x 29,7cm (A4)

– Marge de 2,5 cm de chaque côté

La nouvelle sera envoyée par e-mail, à l’adresse suivante :

aproposdecriture59@gmail.com

Objet du mail : Concours de Nouvelles – Participation

 

Article 4 : Détermination des lauréats 

Les nouvelles seront évaluées sur leur conformité au thème imposé ainsi que sur leur qualité littéraire. Les décisions du jury sont souveraines et n’ont pas à être justifiées. Les résultats seront annoncés dans un article sur le blog Aproposdecriture quinze jours après la clôture du concours.

 

Article 5 : Résultats

Les trois meilleurs textes seront récompensés. Une petite surprise…

Remarque : le but étant le challenge plus que le gain mais quand même, une surprise fait toujours plaisir !

 

Article 6 : Engagement

La participation au concours implique pour chaque concurrent l’acceptation intégrale du présent règlement. Les trois nouvelles gagnantes seront mises en ligne sur le blog Aproposdecriture. Les auteurs restent propriétaires de leur oeuvre. Ils autorisent néanmoins le blog Aproposdecriture à publier leur texte dans en PDF en libre accès de lecture, sans pour autant se prévaloir de droits d’auteurs.

 

Article 7 : Modification du règlement :

Aproposdecriture se réserve le droit de modifier le règlement ou d’annuler le concours.

 

Voilà pour ce 7e concours de nouvelles. La phrase d’ouverture permet de nombreuses possibilités tout en imposant ses contraintes.

 

À vos claviers… je suis déjà impatiente de vous lire !

42 commentaires

  1. Estelle assako dit :

    Wow merci encore ce nouveau remu-méninge ca nous pousse a travailler. Merci de faire participer tout le monde.
    a nos clavier.
    Cordialement.

  2. Marité dit :

    Bonjour Marie Adrienne
    Qui sera le jury?

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour Marité

      Je cherche la façon de le constituer. J’avais pensé aux trois gagnants du dernier concours de nouvelles. Mais faute de temps, je n’ai pas pu les contacter. Je vais le faire
      Bonne journée

  3. Charlie dit :

    Excellente nouvelle! Merci Marie-Adrienne!

  4. Cathy dit :

    C’est génial!!! Merci Marie-Adrienne de renouveler encore le concours! Il n’y a pas meilleur entraînement… Hâte de m’y atteler!! Et bonne écriture à tous et toutes!

  5. Nadia dit :

    Bonjour Marie-Adrienne,

    C’est sympa d’organiser ce concours.
    La taille limite du texte (2500 mots), comprend-elle les signes et les espaces ? (caractères espaces compris/non compris)
    Pourriez-vous éventuellement préciser ?

    Merci

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour

      C’est 2500 MOTS.. pas 2500 caractères.
      Normalement votre traitement de texte vous indique, le nombre de mots mais aussi le nombre de caractères (espaces compris) et le nombre de caractères (espace non compris).
      Bien à vous

  6. MOUSSOUNDA dit :

    Très bien !

    Je sais que je ne m’y connais pas très bien en nouvelles.Mais s’y essayer n’est une mauvaise idée.

    Guy

  7. Joëlle dit :

    Bonjour,
    Voilà qui me tente beaucoup ! Mais pourquoi est-il nécessaire d’inscrire sa date de naissance puisque le règlement n’exige aucune condition d’âge ?
    Merci

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour

      C’est uniquement pour moi. J’ai parfois été étonnée de la qualité des textes envoyés par de très jeunes participants (la plus jeune avait 11 ans). Et s’ils n’ont pas forcément été lauréats, ils méritaient des encouragements. On entend souvent que les jeunes ne lisent pas, qu’ils n’écrivent pas. Je peux vous garantir que certains ont déjà la passion de l’écriture. Et s’ils bossent sérieusement, ils pourraient bien nous épater d’ici quelques années !
      Bien à vous

  8. Claude Milcent dit :

    L’idée est exaltante. Cependant je n’en serai pas et en voici la raison : je reprends la seule phrase de cette bonne idée, et qui cependant me gêne. Elle se trouve, cette phrase, dans le dernier post de Marie-Adrienne. La voici : «« Et s’ils n’ont pas forcément été lauréats, ils méritaient des encouragements.»»
    Je pense qu’un concours où on envisage des encouragements à priori, sur des critères aussi personnels et suggestifs que la pitié, l’héritage culturel, la jeunesse (en âge), comme l’extrême vieillesse, peut-être le niveau de vie, les origines difficiles etc, ce n’est plus un concours, c’est une œuvre de bienfaisance dans laquelle la qualité des textes des mots, la maîtrise de la langue, du style, l’art de la communication etc, n’ont plus rien à voir. Je pense qu’il ne faut pas mélanger les genres. C’est douteux pour les compétiteurs et péjoratifs pour les vainqueurs.
    Merci Marie-Adrienne, mais je ne voulais pas passer en faisant semblant de ne pas voir. Dommage.

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour
      Comme vous, je ne veux pas laisser passer sans voir.
      Quand j’encourage de très jeunes participants aux concours de nouvelles, je ne le fais aucunement par pitié. Rien que le fait de participer mérite déjà d être souligné. Et je ne vois vraiment pas en quoi ces encouragements dévalorisent les laureats ou créent le moindre doute dans la tête des compétiteurs.
      Une œuvre de bienfaisance ? Quelle drôle d’idée !
      Sachez que mon vœu le plus cher reste de motiver les auteurs à écrire et à progresser dans leur écriture. Libre à chacun de participer ou non.

    • Aimé dit :

      Il y un adage qui dit que l’on prête souvent ses propres intentions aux autres. Alors évitez de généraliser les vôtres s’il vous plaît. Je trouve votre intervention pédante, mais ce n’est qu’un avis personnel.

    • Claude MALIUS dit :

      Mon Dieu …
      Mais quelle prétention, quelle fatuité dans votre ridicule post.
      Quel esprit si mal tourné vous pousse à écrire (et même à déjà les penser) de telles incongruités ?
      Claude, laissez nous à nos sains plaisirs d’écriture, et de grâce, amenez vos aigreurs ailleurs.
      Je souhaite une nécessaire convalescence à vos ulcères …
      Respectueusement.
      Claude MALIUS

    • Damien N dit :

      Monsieur Milcent, bonjour.

      Vous supposez probablement que des encouragements à outrance ont tendance à tirer le niveau des concours vers le bas. Je peux le comprendre. Toutefois, certaines personnes (dont je fais parti) ont besoin d’être « poussé aux fesses » pour se lancer. Laissons à chacun le soin de voir et de ressentir les choses à sa manière.

      Bonne journée à vous.

    • Quentin dit :

      Étonnant votre commentaire Claude Milcent. Vous êtes complètement à côté de vos pompes. Quand Marie-Adrienne dit « Et s’ils n’ont pas forcément été lauréats, ils méritaient des encouragements. », elle n’indique en aucune manière que les lauréats sont définis sur d’autres critères que la qualité de leur texte. C’est vous qui tirez des plans sur la comète en lui faisant dire ce qu’elle n’a pas dit. Elle indique juste que tout le monde a sa chance, et que tout le monde mérite des encouragements, y-compris ceux qui sont dans un contexte moins propice à l’écriture. Mais encore une fois, Marie-Adrienne n’a semble-t-il jamais indiqué qu’elle favoriserait certains critères comme l’âge des participants pour désigner le lauréat de ce concours.
      Cordialement

    • Marc dit :

      Voilà ce que j’appelle un malentendu!

  9. Delphin Malumuene dit :

    Mme, particulièrement, je vous remercie de votre initiative. Merci en tout cas.

  10. Hélène dit :

    Bonjour,

    Super un nouveau concours ! Merci Marie-Adrienne 🙂 Je vais recommencer l’exercice en essayant, cette fois, de ne pas confondre nombre de caractères et nombre de mots comme la dernière fois :lol:. Plus qu’à trouver l’idée maintenant 🙂 A bientôt.

  11. Bonjour,

    OUI ! Je sens que la créativité commence déjà à venir.
    J’ai adoré les histoires du dernier concours, un pur bonheur à lire, j’ai hâte de découvrir vos œuvres et de vous proposer la mienne.

    Bonne création à tous 🙂
    Le dernier article de Johnathane Hoctor-Anger : L’alchimiste de Paulo CoelhoMy Profile

  12. massir amir dit :

    Un grand merci pour ce « bis repetita placent » de votre part pour nous sortir de notre torpeur intellectuelle. Je regrette sincèrement que certains parmi nous, tentent de semer la zizanie et vous faire un mauvais et inique procès pour cette très bonne et très louable initiative. Sauf, cas de force majeure, je serai parmi les compétiteurs et pour tout l’or du monde, je ne me priverai pas de ce réel plaisir.

  13. Marité dit :

    Bonjour Monsieur ou Madame Claude Milcent
    Je ne suis pas sûre de participer au concours pour la raison suivante. Lors du dernier concours, j’avais écrit une nouvelle qui s’appelle Bérangère. Je n’ai pas gagné, mais je sais que cette nouvelle a touché certains lecteurs. Parmi eux, une lectrice m’a décerné une mention spéciale. Cette mention m a fait l’effet d un coup de pied au cul. Une autre a voulu entrer en contact avec moi et maintenant, nous échangeons.J’ai repris mon roman et j’ai continué à bosser. Reste pour moi ce souci : écrire une nouvelle risque de m’éloigner de mon roman. L’écriture est une tâche bien difficile. A ce stade, je ne sais même pas si j’irai jusqu’au bout de cette aventure. Mais en tout cas, les critiques encourageantes ne peuvent que faire du bien. Et un jeune qui écrit, je ne vois pas pourquoi on ne l’encouragerait pas. Des tas d’artistes ont fait leurs premiers pas alors qu’ils étaient touts petits. Je suis toujours épatée de voir des champions, chanteurs, acteurs raconter qu’ils ont été poussés par leurs parents, leurs coachs et que sans eux, ils ne seraient jamais arrivés. Je trouve cette situation plutôt enviable. Lorsqu’on me dit que mon texte est bon, je suis contente. Mais si on me dit que mes phrases sont trop longues ou qu’il y a trop de répétitions, je suis contente aussi. Cela me permet de progresser et de rectifier les erreurs. Je souhaite bonne chance à tous les participants.

  14. PascalGosse dit :

    Bonjour Marie-Adrienne et tous bien sûr !
    J’écris depuis toujours. Et ce toujours dure depuis cinquante ans. J’ai juste décidé depuis six mois, date de ma mise en en pseudo inactivité, (pas de pitié s’il vous plait… sourire…) de mettre en forme mes gribouillages et d’être lu. Quand j’ai découvert par hasard ce blog, j’ai trouvé géniale l’initiative.
    Monsieur Milcent peut dire ce qu’il veut, Marie-Adrienne reçoit mes cent mille mercis pour ce que tu fais. Je sais le travail que représente la bonne tenue d’un blog. Et bien sûr qu’il faut encourager un petit bouchon de onze ans. J’avoue que j’hésitais pour participer au concours. Grâce à lui, je me lance.
    Qu’en sortira-t-il ? Un poème ? Une nouvelle ? Mon histoire ? Votre histoire ? On s’en fout ! On ne le sait même pas toujours. Qu’importe où l’on va ! Ce qu’il faut, c’est partir. Qu’importe ce dont il s’en échappera ! Ce qu’il faut, c’est écrire, suivre la flamme qui brûle en nous et déposer sur le cahier le reflet de nos consciences.
    A bientôt.
    Pascal

  15. Daniel A dit :

    Que les aigris restent aigris, désolé pour eux. Ceux qui aiment écrire (j’en suis) ne peuvent que se réjouir de se lancer dans une nouvelle aventure, créer un sujet, le faire se dérouler si possible en faisant palpiter ou frémir le lecteur… L’écriture est d’abord un plaisir, un travail ludique (mais oui!), une communication.
    Merci donc pour cette belle initiative.

  16. Fernande dit :

    Bonjour Marie-Adrienne.
    C’est avec plaisir que j’ai découvert hier soir qu’un nouveau concours était en ligne ! Quelle bonne nouvelle. Oh comme je l’attendais !
    C’est vraiment une excellente idée pour terminer l’hiver.
    Merci beaucoup Marie-Adrienne, pour vos initiatives, vos encouragements, vos conseils, vous me motivez. C’est formidable, car vous lire me donne vraiment envie d’écrire encore et de participer, encore et encore.
    A très bientôt.

  17. Excellent nouvelle Marie-Adrienne !

    J’ai déjà mon scénario en tête 😉

  18. Pricillia Piguel dit :

    Hum… J’hésite à participer, en lisant j’ai de suite eu l’idée, mais j’ai deux soucis… Le premier c’est que je ne sais jamais m’arrêter, quand je commence j’écris, j’écris et j’écris encore… Ce qui me pousse à ma seconde raison… Je suis en train de corriger mon second roman, qui fait 5 tomes, j’ai peur de me disperser… Surtout que j’ai des idées pour deux autres romans.
    Donc je ne sais pas si je vais participer… Je suis en plein doute.
    Courage aux participants en tout cas !

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour Pricillia

      Si vous ne savez pas vous arrêter, cet exercice d’une nouvelle courte est pour vous !
      Après, à vous de voir s’il faut ou non participer.
      Bien à vous

      • Pricillia Piguel dit :

        Bonsoir,
        Je pense essayer de m’y atteler, j’ai la fin de la nouvelle, il me manque le contexte.
        Je vais essayer de mes mettre mes idées de côtés et d’y penser. Merci du conseil =)

  19. PascalGosse dit :

    Bonjour Marie-Adrienne,

    La phrase «  »Je m’appelle X, j’ai Y ans. Il y a cinq mois, le jour de mon anniversaire, j’ai appris trois nouvelles, deux bonnes et une mauvaise. » » peut-elle être positionnée en deuxième ou troisième phrase.
    Est-il nécessaire qu’elle soit en premier , sachant qu’elle restera le thème obligatoire !
    Merci pour votre réponse.
    Pascal

  20. Lea dit :

    Bonsoir je suis très contente de pouvoir participer à ce concours. Merci beaucoup

  21. leleux delphine dit :

    super !
    je découvre seulement maintenant le concours mais ça me tente bien. Bon exercice effectivement…la nouvelle est l’un des styles les plus compliqués.
    Je vais essayer de vous envoyer quelque chose à lire. Et je motive les copains à en faire autant.
    A bientôt

  22. Didier dit :

    Merci Marie-Adrienne pour ce concours.
    Il tombe parfaitement, j’adore les surprise. Je ne me fais pas d’illusion sur mon résultat, cependant quand on participe il faut essayer de gagner. Une question : un nombre minimum de mots est-il imposé ?
    Le dernier article de Didier : Une nuit passée à la belle étoileMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez pour afficher un lien vers votre dernier article