Exprimer le temps (qui passe)

Partager :

Il y a quelques jours, Jessica m’a posé une question (désolée si je n’ai pas répondu directement mais j’y réponds dans cet article !)

 

 

 

 

Voilà sa question :

« J’utilise un peu trop souvent les termes, le lendemain, le jour suivant… pour décrire le temps qui passe. Auriez-vous une astuce pour éviter cette redondance ? »

 

En effet, le recours aux indicateurs temporels peut vite devenir redondant… alors de quelles solutions dispose-t-on ?

En fait, le français compte un grand nombre d’expressions temporelles: prépositions, adverbes, conjonctions, structures verbales (infinitives, participiales), nominales…

En somme, nous disposons d’un grand choix et d’ une grande variété.

Dans la suite de l’article, vous trouverez les expressions de temps les plus importantes et les plus fréquentes.

 

1 / Adverbes et expressions diverses



Ils sont très nombreux (ex: hier, demain, à ce moment-là, d’abord, longtemps…) et ils expriment la localisation, la durée, la répétition, la succession, l’habitude, la simultanéité.


1. 1 / Difficultés d’emploi de certaines expressions de temps [sens/valeurs différent(e)s selon l’emploi]
Expressions temporelles Sens / Emplois / Valeurs
toujours  = encore
= invariablement
tout à l’heure  = proximité dans le futur
= proximité dans le passé
tout de suite    = immédiatement
= dans quelques minutes
En ce moment  = maintenant
À ce moment-là  = à un moment donné du passé
Suffixe  – ée
an – année / soir – soirée
matin – matinée / jour – journée
 = exprime la durée

 

 1.2. La date, l’heure, la saison

 

Voici quelques-unes des expressions employées pour fournir des indications temporelles sur la date (jour, mois, année/s, période), l’heure ou la saison de l’année.

Expressions Exemples
le + jour du mois + nom du mois + année  Il est né le 5 mai 1985. / On est le 20 avril 2002.
Jour de la semaine + jour du mois  Aujourd’hui, on est vendredi 13.
en + nom du mois
au mois de + nom du mois
 Nous y sommes arrivés en septembre 2001.
Nous y sommes arrivés au mois de septembre 2001.
dans / pendant les années  Cette actrice a fait fureur dans les années 90 / 1990.
à + heure(s)  Je suis sorti à 8 heures du matin.
J’ai déjeuné à midi.
Je suis reparti à 1 heure moins le quart.
en / au + nom de la saison  Nous sommes en automne.
………………… en hiver.
………………… en été.
………………… au printemps.

 

1.3. Mesures de temps

 

1.3.1. La durée

La langue française présente un nombre considérable de termes exprimant la durée. En voici les plus courants :

 

La durée
(fréquemment omis devant un nombre/nom) pendant + nom
+ nombre
+ heures
(durée prévue) pour
(durée nécessaire) en
(durée dans le futur : le temps à partir de ce moment-là) dans
(durée dans le passé : le temps avant ce moment-là) Il y a
(le point de départ d’une action qui dure encore) depuis + nom
+ nombre
+ heures
+ adverbes de temps
(= depuis) Il y a… que
Ça fait… que
Ex : Il y a / Ça fait deux jours que je t’attends.
(durée prévue dans le futur ou limites de la durée dans le passé) de… à
depuis… jusqu’à
Ex : L’école sera fermée du 8 au 15 août, de 8 h à midi.
… depuis le 8 jusqu’au 15 juin.
(le point de départ d’une durée à venir) / A partir de À partir de  
(la fin d’une durée) Au bout de

 

1.3.2. La périodicité – L’habitude

Pour ce qui est des termes exprimant la périodicité ou l’habitude, ils sont aussi nombreux. Les plus usuels sont, néanmoins, ceux qu’on vous présente ci-dessous:

 

tous / toutes les…
chaque…
Ex : Tous les jours= chaque jour; Tous les deux jours = un jour oui, un jour non
Toutes les semaines = chaque semaine
Le matin, le soir ,
L’après-midi, la nuit…
Ex : Le matin, je me lève très tôt.
Le facteur passe par ici l’après-midi.
sur Ex : un jour sur deux = tous les deux jours
par Ex : trois fois par jour une semaine par mois

 

2 / Propositions subordonnées temporelles et autres moyens d’exprimer le temps

 

Souvent, le temps est exprimé au moyen d’une conjonction ou d’une locution conjonctive de subordination, liée à une proposition* principale:

EXEMPLE: (1) Quand je lis le journal,  (2) je m’informe sur les faits d’actualité.
(1- proposition subordonnée temporelle; 2- proposition principale)

Entre les deux propositions, il peut y avoir un rapport de simultanéité, d’antériorité, ou de postériorité :

 

a / SIMULTANÉITÉ:

Quand l’action de la subordonnée a lieu en même temps que l’action de la principale.

ATTENTION :
– Si les actions sont parallèles et de même durée (longue ou courte) : le temps des 2 verbes est le même.
– Si les actions n’ont pas la même durée, et l’une est plus courte que l’autre :

dans le présent ou le futur :

  • le temps verbal employé dans les deux propositions est le même;

dans le passé :

  • l’action exprimant la durée (action longue/répétitive) se trouve à l’imparfait de l’indicatif;
  • l’action exprimant un fait ponctuel (action rapide/momentanée) se trouve au passé composé ou au passé simple.

 b / ANTÉRIORITÉ:

Quand l’action de la principale a lieu avant celle de la subordonnée.

c / POSTÉRIORITÉ:

– Quand l’action de la principale a lieu après celle de la subordonnée.
– Le verbe de la subordonnée est fréquemment à un temps composé.

 

Cependant, on peut employer d’autres structures/moyens pour exprimer le temps :

    • des propositions infinitives (prépositions ou locutions prépositives suivies d’un verbe à l’infinitif),
    • des propositions nominales (prépositions ou locutions prépositives suivies d’un nom),
    • des propositions subordonnées participiales (des propositions où le verbe se trouve au participe passé et a son propre sujet),
    • ou des constructions (groupe constitué d’un verbe + nom / pronom) avec le participe passé, le participe présent ou le gérondif du verbe (en + participe présent).

exemple : Avant de sortir de la maison, j’ai habillé mon manteau de laine. (prop. infinitive)
exemple : Pendant le match de foot, j’ai mangé une douzaine de biscuits. (prop. nominale)
exemple : Une fois la nuit venue, les enfants rentrent à la maison. (prop. participiale)
exemple : Parvenus au centre-ville, nous avons cherché un hôtel. (groupe partic. passé + nom)
exemple : Étant enfant, je lisais avec plaisir les romans d’Alexandre Dumas. (groupe partic. présent + nom)
exemple : En lisant Harry Potter, il a pris le goût de la lecture. (groupe gérondif = gérondif + nom)

 

Voilà des tableaux avec les expressions de temps les plus fréquentes et leurs emplois
(rapports de temps, structures syntaxiques, temps/modes verbaux exigés, etc.) :

 

2.1. La simultanéité

 

Conjonctions / locutions
de subordination
Prépositions  ou locutions prépositives Autres Moyens
+ INDICATIF + NOM (+) NOM
Quand

Lorsque

Pendant que     (la durée)

Tandis que        (nuance d’opposition)

Alors que          (nuance d’opposition  )

Au moment où   (à un moment précis)

Tant que            (même durée / cause)

Aussi longtemps que  (même durée / cause)

À mesure que  (progression parallèle)*

Au fur et à mesure que  (progression parallèle)

Chaque fois que   (répétition / habitude)

Toutes les fois que    (répétition / habitude)

Une fois que         (nuance de cause)

Maintenant que    (nuance de cause)

À présent que (nuance de cause)

À

Lors de

Au cours de            (la durée)

Pendant                  (la durée)

Durant                    (la durée)

Au fur et à mesure de*

Article + nom

Nom (emploi du nom)

GÉRONDIF * *
En + participe présent (+ nom/pronom)

(Gérondif + complément)

+ NOM / INFINITIF * * PARTICIPE PRÉSENT * *
Au moment de participe présent + nom / pronom

(participe présent + complément)

+ INFINITIF * *
Le temps de
(* * L’infinitif, le gérondif et le participe présent doivent avoir le même sujet que le verbe de la proposition principale)
+ SUBJONCTIF
Le temps que         (le temps nécessaire)

 

2.2. L’antériorité

 

Conjonctions / Locutions conjonctives de subordination Prépositions / Locutions prépositives
+ SUBJONCTIF + NOM
  Avant que (ne) *

Sans attendre que *            (* sujets différents)

Sans attendre que *

Jusqu’à ce que

D’ici (à ce) que

Jusqu’à

D’ici (à)

+ INDICATIF + DE + INFINITIF / NOM
Jusqu’au moment où

En attendant le moment où

Avant

En attendant

Sans attendre

 

2.3. La postériorité

Conjonctions / locutions
de subordination
Prépositions  ou locutions prépositives Autres Moyens
+ INDICATIF + INFINITIF PASSÉ* SUBORDONNÉE PARTICIPIALE
À peine… que     (+ inversion du sujet)

Ne… même pas… que   (opposition)
Ne… pas encore… que    ( opposition   )  Depuis que               (point de départ)
Depuis le temps que   (point de départ)

Maintenant que         (idée de cause)

Après(*Même sujet)
Nom + participe passé

Aussitôt-]
Une fois-] -(+ nom) + participe passé

+ NOM
Rapports de temps obligatoires avec les expressions suivantes:

Quand
LorsqueAprès queDès que            (antériorité immédiate)

Aussitôt que      ( (antériorité immédiate)
(= Sitôt que)
Depuis
Dès
Aussitôt après

 

Téléchargez le document : Exemples

 

Voilà, j’espère avoir ouvert quelques pistes qui permettront de mieux exprimer le temps sans recourir aux mêmes formulations.

 

À vos succès d’écriture…

12 commentaires

  1. baills dit :

    Bonjour,
    Une vraie mine d’or ! Merci pour tout ce savoir librement partagé. C’est mon site préféré.
    Bravo et encore merci
    Nathalie

  2. Lucie Korti dit :

    Quel boulot ! Merci

  3. De multiples possibilités bien exposées.

    De mon côté, j’essaie de montrer le temps qui passe : les arbres verts, puis les feuilles qui tombent. La fillette devenue jeune fille, jeune femme, mère et grand-mère. Les premières rides, les cheveux blancs.
    Dans les objets : la première pierre, l’emménagement, la crémaillère, etc. Bénabar a écrit ainsi une chanson sur la maison qui évolue avec la famille.

  4. SACKO dit :

    Bonjour
    Ce brillant rappel m’a permis de réapprendre mes leçons de français. je suis content et ému car cette exposé me renvoi certaines images de ma jeunesse aussi.
    Félicitation!

  5. Françoise Biot dit :

    Merci beaucoup pour tout ce travail ! C’est une mine d’informations pour nous tous , je pense.

  6. Leroy-Felgines dit :

    Bonjour,

    Et merci infiniment pour tous vos conseils généreusement partagés, quel monumental travail ! Votre site est formidable !!!

    Un immense Merci !

    Samy

  7. salette dit :

    je découvre ce site avec plaisir.

  8. Jessica dit :

    Quelle agréable surprise de me lever hier matin et découvrir ce nouvel article.
    Merci infiniment pour votre réponse. Vous avez fait un remarquable travail qui va me permettre d’avancer dans ma réécriture!
    Encore merci!

  9. Hamid dit :

    C’est la cachette d’Ali Baba, on y trouve tout. Un vrai trésor.

  10. Hubert Mutimba dit :

    Merci beaucoup pour ce nouvel article.Nous disposons d’un blog beaucoup plus important.

  11. Cet article a du vous coûter beaucoup beaucoup d’efforts… ça se voit que vous vous êtes bien documenté sur le sujet.
    Tous mes encouragements, Marie-Adrienne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez pour afficher un lien vers votre dernier article