Comment écrire un synopsis de roman ?

Partager :

synopsisVotre manuscrit est terminé. Et en cherchant les éditeurs à qui l’envoyer, vous réalisez que la plupart d’entre eux demandent de l’accompagner d’un synopsis.

 

 

 

 

Cet article répond à une question qui m’a été posée, il y a un moment. Désolée pour le délai.

Qu’est-ce qu’un synopsis ?

 

Derrière ce nom très utilisé pour les scénarios de films se cache un résumé de votre livre.

Le synopsis doit reprendre le déroulement de votre roman, du début à la fin, de façon synthétique.

Attention, le synopsis n’est pas une quatrième de couverture qui doit accrocher le lecteur et ménager le suspense. Car il n’est pas destiné à des lecteurs qui liront par plaisir, mais porteront plus un regard mercantile cherchant à savoir si le contenu est bon pour être vendu.

 

À quoi sert un synopsis ?

 

Les éditeurs reçoivent énormément de manuscrits chaque jour. Le synopsis permet à l’éditeur de juger du fond de votre roman sans lire 300 pages. Il lui permet de repérer d’un coup les clichés, les histoires sans intérêt, le manque d’intrigue, d’évaluer le suspense et le rythme ou les fins ratées.

Si l’éditeur est consciencieux, il lira quand même les premières pages de votre livre même si le synopsis ne lui plaît pas par crainte de laisser passer une pépite qu’un autre plus curieux serait susceptible de publier.

Mais en général, le synopsis donne tout de même une sérieuse idée de ce qu’il va pouvoir faire avec votre manuscrit : le jeter, le conserver ou le faire suivre pour une lecture complète.

 

Comment rédiger un synopsis ?

 

Un synopsis s’écrit après la fin de l’écriture d’un roman.

Il doit être court. Le lecteur doit pouvoir saisir les enjeux de votre livre en quelques minutes. N’y mettez pas d’explications détaillées sur le monde et l’histoire que vous avez créés. Expliquez simplement le déroulement de l’histoire. Optez pour un style simple et ne cherchez pas à impressionner le lecteur avec votre talent d’écrivain.

Soyez concis et précis, proscrivez les dialogues. Ne tombez quand même pas dans l’excès, concision ne signifie pas imprécision. Faites des phrases bien écrites et surtout sans fautes. Ça donnera plus envie de plonger dans votre manuscrit.

Le plus simple reste sans doute de faire un résumé chapitre par chapitre. En décrivant en quelques lignes ce qu’il se passe dans chaque chapitre, vous obtiendrez un synopsis simple, clair et facilement compréhensible.

En fonction de la taille de votre roman, ou de l’imbrication des chapitres, vous pouvez vous retrouver avec un synopsis long. Je vous conseille alors plutôt d’opter pour un résumé global. Ne décrivez pas de manière chronologique sauf si c’est essentiel. Privilégiez la concision, la clarté. N’y mettez pas de suspens. Faites des coupes claires s’il le faut.

 

Quel est le format d’un synopsis ?

 

Les attentes peuvent différer d’un éditeur à l’autre. Dans ce cas mieux vaut contacter directement les maisons d’édition auxquelles vous destinez votre manuscrit pour savoir ce qu’elles recherchent vraiment.

  • Certaines voudront un résumé. Deux pages maximum, une au mieux !
  • D’autres, un découpage précis, chapitre par chapitre, où les événements sont décrits presque pas à pas, où chaque personnage est présent, même si cela doit représenter plusieurs pages. Attention ne faites quand même jamais plus d’une dizaine de pages, votre synopsis ne doit pas être une seconde version de votre roman !

Remarque :  si votre roman est le premier d’une série, rédigez un synopsis d’une à deux pages pour le livre que vous soumettez, et ensuite un synopsis d’un paragraphe pour le suivant.

 

Derniers conseils pour écrire un synopsis de roman

 

L’auteur sous-estime trop souvent le rôle du synopsis quand il soumet son roman à un éditeur.
Plus vous faites simple, plus vous allez à l’essentiel, plus vous avez de chances que l’éditeur vous comprenne et retienne votre manuscrit. Mieux il vous sera reconnaissant d’avoir été bref. Il aura de plus la sensation d’un travail bien fait, pour vous et vite fait, pour lui. Et si la qualité de votre roman suit, alors vous augmentez vos chances de le voir édité !

À vos succès d’écriture…

 

 

8 commentaires

  1. De façon plus abrupte (je n’ai jamais envoyé de synopsis à un éditeur), la vision que je m’en fais est la suivante:

    si dans votre roman il y a ce qui fait vendre, à savoir du sexe, de la violence, un côté provocant, ou tout simplement un univers bankable (en ce moment on voit de la bit-lit à toutes les sauces….), il faut absolument le dire dans le synopsis.

    Ca parait évident, mais pourtant… C’est un peu comme faire un résumé de l’histoire à vos proches. Oserez-vous leur dévoiler le contenu le plus sombre d’une histoire de vampires violents lubriques anarchistes? Ou alors direz vous plutôt « ca parle de gens qui ont des pouvoirs spéciaux et qui vivent en marge de la société. »

    Eh oui, ce n’est pas du tout la même chose, hein?
    Il faut non pas « raconter l’histoire en abrégé ». Mais je pense plutôt « dire pourquoi mon texte se démarque des autres ». Soumettre un texte à un éditeur, c’est un peu comme une négociation commerciale. On lui dit: « regardez ce que je vous propose ».

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      C’est cela… un peu une négociation commerciale !
      Le synopsis, ce n’est pas si fréquemment réclamé chez les éditeurs français. En revanche, on peut penser au synopsis dans la lettre d’accompagnement de votre manuscrit. Dans ce cas, mieux vaut peser chaque mot de ce courrier car c’est ce qui ouvre la négociation !

      Bien à vous

  2. Caroline Boisvert-Kingsley dit :

    Juste pour savoir, pour faire un manuscrit et le presenter aux editeurs, il faut que je fasse tout simplement un synopsis de mon roman, accompagner de mes coordonnes important qui est lier a moi? Je tiens fortement a me renseigner puisque je nais pas dut tout envie de faire des erreurs, et meme si votre site contient tous les reponses que je veux savoir,je veux etre vraiment sur. Depuis longtemps jai terminer mon roman en lecrivant sur brouillon et aujourdhui a mes 18 ans,je tiens officiellement a le faire publier et pour juste celas, jai besoins quont me rassurent. Mon roman contient 200 pages, alors va-t-il fallor que je lecrive a lordi avec mon synopsi, ou tout simplement je presente mon synopsis avec mes coordonees pour lenvoyer par ensuite a une maison dedition?

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Caroline

      Vous suivez les conseils comme je les donne dans l’article. Un manuscrit, un synopsis (certains éditeurs n’y tiennent pas ! Mieux vaut se renseigner avant l’envoi), une lettre d’accompagnement avec vos coordonnées bien visibles.

      En revanche, si je peux me permettre. Relisez bien votre manuscrit avant de l’envoyer et corrigez toutes les fautes. Les éditeurs les détestent.

      Bon courage

  3. Marithé dit :

    Bonsoir Marie-Adrienne,
    J’aimerai savoir si le synopsis d’un récit de vie et le même que celui d’un roman. Dois-je mettre peu d’information ou donner aussi des details? Merci

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour

      Un synopsis est un résumé du récit. Que ce soit un roman, un biographie ou autres, le synopsis résume le contenu. Les détails n’ont donc pas lieu d’être.

      Bien à vous

  4. Vanessa dit :

    Bonsoir,
    Mon roman d’aventure est à l’imparfait et au passé simple.
    Mon synopsis peut-il être au présent ?
    Merci de votre aide,
    VANESSA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez pour afficher un lien vers votre dernier article