Résultat du 5e concours de nouvelles

Partager :

Chose promise, chose due… Voilà le jour des résultats. Le moment est venu de dévoiler les gagnants du 5e concours de nouvelles organisé par Aproposdecriture.

 

 

 

 

Le 15 juin, suites à de nombreuses demandes, j’ai lancé le 5e concours de nouvelles du blog Aproposdecriture. Il s’agissait d’écrire une nouvelle de 7500 caractères (espaces compris) ayant pour thème : le temps.

Le temps perdu, retrouvé,  gagné, qui passe, de chien…tous les temps étaient permis ! 

 

Quelques mots à propos du 5e concours de nouvelles

 

1/ J’ai reçu 41 nouvelles. Cette fois encore, le thème vous a semble-t-il inspiré.

Pour ce 5e concours, je ne vous l’ai pas dit, j’ai lu vos nouvelles avec attention mais en plus, j’ai décidé de les faire lire par ma meilleure amie. Une lectrice assidue qui s’est lancée dans son rôle très sérieusement. Pour info, elle n’écrit pas elle-même (même si elle a rédigé ses souvenirs, c’est d’ailleurs ainsi qu’est née notre amitié). Merci à toi, chère Amie, pour ta participation active dans cette lecture.

Pourquoi j’ai souhaité cela ?

Pour avoir son avis de lectrice. Ainsi pendant que je lisais et relisais vos nouvelles… elle lisait de son côté. Pour information, j’ai attendu de me faire mon avis pour découvrir le sien.

 

2 / Pour ce 5e concours, j’ai posé plusieurs contraintes :

Outre le thème du temps

J’ai aussi imposé

  • Une longueur 7500 signes (espaces compris)
  • Un délai d’environ 10 semaines.

 

a / Cette fois encore, la longueur a été respectée. Personne n’a dépassé les 7500 signes. Bon nombre d’entre vous sont allés au maximum. Rare ont été les nouvelles très courtes.

b / Question délai, les nouvelles sont arrivées régulièrement avant la date de clôture. Une est arrivée quelques minutes avant !

c / Les nouvelles étaient bien présentées. Les fautes d’orthographe plutôt rares. Ouf !

 

Les résultats du concours :

 

Avant, j’adresse un grand merci à tous les participants… Ce fut un grand plaisir de vous lire. Pour certains, participer à un concours, c’est déjà une habitude. Pour d’autres, un nouveau pas sur le chemin de l’écriture.

Je dois vous avouer qu’il est de plus en plus difficile de faire un classement. Car pour le coup, j’ai lu de très belles nouvelles, bien écrites. De l’originalité, de l’émotion, des intrigues intéressantes, du suspense… de bons moments de lecture vous dis-je ! Et un joli niveau… mes conseils ont servi ! 😉

Que vous soyez gagnant ou non de ce concours, j’engage chaque participant à continuer d’écrire… Vous m’avez régalée ! Ma meilleure amie a également apprécié. Alors bien sûr, il y a des univers dans lesquels on entre moins facilement mais c’est normal. On ne peut pas plaire à tout le monde. Et heureusement.

Comme la dernière fois, il m’a été difficile d’établir un classement mais il a fallu se décider. C’est toujours un crève-cœur pour moi. 3 sur 41 nouvelles… C’est peu.

Pour établir le trio gagnant, j’ai considéré l’attrait de la lecture et la façon dont l’histoire était menée, le suspense, l’originalité, l’écriture, la chute… Après tout, c’est tout cela qu’un lecteur attend d’une lecture, non ?

Après de nombreuses hésitations, voilà les noms des gagnants :

 

1er : Damien NOWOWIEJSKI : Le temps qui m’attend

2e : Aymeric BONNAZ : L’illusion du temps

3e : Claire-Isabelle TEILLAGORRY : Dernières volontés

 

Félicitations !

 

Comme promis, je vais prendre contact avec les gagnants pour remettre leurs prix.

 

Pour celles et ceux qui n’ont pas été retenus, ne soyez pas déçus. L’important de ce concours (comme des autres) était d’abord de vous obliger à écrire. Sans cette initiative peut-être n’auriez-vous jamais eu idée d’une nouvelle qui avait pour sujet le temps.

Si vous souhaitez lire les nouvelles des gagnants, les 3 sont rassemblées dans ce documents (PDF).

Bonne lecture

 

À vos succès d’écriture…

 

36 commentaires

  1. CoraL dit :

    Félicitations aux trois vainqueurs 🙂

  2. Lina dit :

    Je suis l’amie de Marie Adrienne. J’ai lu avec beaucoup d’intérêt chacune des 41 nouvelles faisant l’objet de ce concours. J’ai trouvé de très nombreuses nouvelles très sympathiques et intéressantes. C’est bien difficile de faire un classement, mais un concours étant un concours, il a bien fallu choisir. Dans tous les cas, bravo à tous d’avoir participé et comme dirait Marie-Adrienne « A vos succès d’écriture ! »

    Lina

  3. Lucie Korti dit :

    Bravo aux trois gagnants ! Et que les perdants (comme moi) s’améliorent et persévèrent. Vivement le prochain concours 😉

  4. Aimé dit :

    Bravo aux gagnants, félicitations pour leurs textes magnifiques. Et remerciements à Marie-Adrienne pour ces concours auxquels il est toujours stimulant de participer.

  5. IsaM dit :

    Bravo aux vainqueurs !
    Et merci pour ce concours, expérience très plaisante qui m’a permis d’écrire ma première nouvelle.

  6. gilleron dit :

    J’ai lu jusqu’au bout dernières volontés, un texte tout en poésie, des mots justes pour des images fortes, une fin inattendue et c’est ce qui est plaisant. Un beau texte

  7. Didier dit :

    Félicitation aux médaillés, ce sont de jolis textes. Ma préférence va au troisième pour la sensibilité, la double lecture et la chute !

    Rendez-vous dans 6 mois maintenant ? 😉

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour Didier

      Non… pas dans 6 mois…!

      • Didier dit :

        🙂 Mais que doit-on comprendre, alors ? Joie ou méprise ? J’hésite…

        Si j’ai été imprécis, je m’auto-corrige : je parlais du rendez-vous du concours. Celui où nous sommes partie prenante de ces histoires d’écriture. Celui ou l’on met en pratique ce que l’on lit. Celui où l’on existe d’écrire. Alors, de ce rendez-vous là, y en aurait-il un plus proche ?

        Sinon, bien évidemment, il y aura les « rendez-vous » où nous vous lirons, vous, mais ceux-là n’ont pas le même goût. Nous y sommes plus passifs, spectateurs. Gourmands ? friands ? certes… Et c’est une vraie rencontre. De celles qui nous attachent à vous de ce petit lien d’affection qui en fait force et valeur… Mais « le » concours a ceci de spécial que la rencontre s’inverse.
        Des articles, nous venons toucher et nous laisser toucher par votre personnalité. Du concours, c’est nous qui tentons de vous atteindre. Et je suis certain que, vu de votre place, le flux que vous recevez doit sembler une vague déferlante !

        Mes orphelins me rappellent qu’il y a six mois, vous étiez atteinte, justement, de doutes, entre autre. Tellement atteinte que j’ai été aussi surpris que content de vous voir relancer ce concours-ci. De voir comment vous avez géré le volume de travail, assumé le podium, rebondi…

        Alors, un autre concours avant six mois ? Vraiment ?
        Je suis partant !

        • Marie-Adrienne Carrara dit :

          Oui Didier, il y aura d’autres concours. Et pas dans six mois… promis ! Commencez à chauffer les neurones.

          41 nouvelles, c’est un peu une déferlante mais en même temps, ce n’est pas déplaisant et j’ai vraiment eu plaisir à vous lire tous. En même temps, je me dis que certains ont cherché à appliquer mes conseils et je suis ravie. Non pas que je désire voir enfler mes chevilles, mais parce que mon rêve de transmettre mes acquis en écriture se concrétise peu à peu. Je me dis « moi quand je me suis lancée je n’avais pas d’aide et là au moins, j’évite des erreurs à certaines personnes, je leur montre des chemins et leur en déconseille d’autres où je me suis égarée. Au moins, ils ne perdront pas le temps que j’ai perdu.

          Alors oui c’est vrai, après le résultats du 4e concours, j’ai eu des reproches et quelques perdants ont quitté le blog. Dommage. J’étais déçue. Affectée. Mais bon je n’allais pas cesser d’aider pour quelques réactions négatives.Et puis, j’avoue que nos échanges de mail de l’époque m’ont apporté du réconfort. Rien ne méritait au fond que je m’attarde sur quelques personnes, j’avais tellement à partager avec d’autres passionnés.

          Donc soyez prêt…
          Bien à vous

          • Didier dit :

            Bises !
            Très. Grosses Bises.
            Votre réponse me réchauffe le coeur bien plus que toutes les médailles du monde.
            Ne vous surmenez pas quand même, je ne voudrais surtout pas vous voir fondre comme un fusible sous pression mais je suis énormément content et je recentre et cible le point le plus positif à mes yeux noté par d’autres : regardez le niveau !

            Je vous le re-re-dit : il y a d’autres blogs, pleins d’assurance et d’affirmations qui traitent de l’écriture, nous assurant qu’à suivre leurs conseils nous deviendrons des auteurs de génie, mais vous, votre blog, vous avez ceci de spécial que vous nous encouragez ‘juste’ à faire un pas de plus, à oser avancer vers l’écriture et ce ‘juste’ est : Juste. Dans le sens : nécessaire et suffisant.
            C’est quelque chose de très precieux, vu d’ici pour le moins et c est quelque chose que je veux avec force vous faire sentir (ça se voit au point de devenir lourd, je suppose ; -) donc je vais m arrêter là).
            Cultivez votre différence ! et encore merci de votre réponse.

          • Didier dit :

            Pfff… ce que je me trouve guimauve quand je me relis ! Il faut me pardonner et ne retenir que la passion dans tout ce flot verbeux ; -)

          • Marie-Adrienne Carrara dit :

            Non Didier, pas lourd du tout !
            Au contraire, votre commentaire est touchant. Je voulais un blog d’écriture différent des autres et votre commentaire me dit qu’il l’est. Alors, je suis ravie. Heureuse.
            Quant à ma différence… rassurez-vous, je ne compte bien la cultiver.

            A vous succès d’écriture

  8. Damien dit :

    Pu…naise, j’y crois pas!

    Merci à vous, Marie-Adrienne et Lina. Vraiment. J’en ai presque pleuré sur mon clavier dis donc!

    Pour une première expérience de concours, c’est réussi. En espérant que ce n’est pas dû qu’à la chance du débutant. 😉

    Bravo à tous les autres participants.

  9. eric magela dit :

    Salut,

    Je dis félicitation à nos gagnants. Mes encouragements à moi-même et à tous les amis qui ne sont pas comme moi parmi les gagnants. Continuons d’écrire et persévérons… la prochaine fois ce sera nous.

    Bien à vous!

  10. Eric S. dit :

    Quel plaisir de voir qu’on est de plus en plus nombreux. Puis quel niveau ! Quant à moi je me suis bien amusé en travaillant ma nouvelle, jusqu’à me surprendre avec un nouveau style, histoire d’essayer, de sortir des ornières. Je répondrais présent pour les autres concours, le classement m’importe peu. Je suis bien, je reste. Merci Marie-Adrienne. (euh… j’ai tout de même envie de vous dire que j’ai surkiffé « Dernières volontés », ‘fin j’dis ça… ^^ )

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonsoir Eric

      Oui de plus en plus nombreux. Et comme vous le notez si bien, un niveau qui monte.
      C’est vrai votre nouvelle était différente des autres présentées aux concours précédents. Un style différent. Plus d’aisance, d’assurance. Et une voie d’écrivain qui s’affirme peu à peu. J’ai noté les progrès. Continuez Eric. Vraiment je vous encourage.

      A vos succès d’écriture

  11. Julien Lietart dit :

    Bonjour,

    Merci pour cette expérience enrichissante. Un peu déçu de ne pas être dans les premiers, mais je le comprends en lisant les nouvelles. Félicitations à tous les trois, la victoire est méritée.

    En tout cas, je n’ai pas l’intention de me décourager et j’espère m’améliorer au prochain concours.

    Peut-être une question quant à l’originalité. Après vous avoir soumis ma nouvelle, je l’ai montrée à un collègue qui m’a suggéré le livre « need full things » de Stephen King. C’est donc l’un des livres que j’ai lu pendant les vacances et il est vrai que j’ai trouvé des parallèles troublant avec mon histoire.

    Auriez-vous quelques conseils pour éviter ce genre de plagiat involontaire. On ne peut pas m’accuser de plagier une œuvre que je n’ai jamais lue auparavant, cependant je reconnais que mon idée était bien moins originale après avoir lu le livre.

    Au plaisir de lire vos prochains articles,

    Julien.

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour Julien

      L’important, c’est d’écrire et le plaisir que vous prenez à le faire. Écrire encore et encore.
      Le niveau du concours était plutôt élevé. J’ai lu de très bons textes… 41 nouvelles et 3 places…

      Pour le plagiat involontaire… je vous livre une anecdote personnelle. Je l’ai déjà évoquée je crois dans ce blog. Mais je vous la refais.
      Un jour, je travaille à l’écriture d’une nouvelle. Les heures passent et je décide de la boucler pour la fin de la journée. Bref après plusieurs heures d’écriture, je finalise l’écriture de ma nouvelle dont je suis plutôt fière et satisfaite. Le soir même, pour me détendre, je choisis de me caler dans la canapé devant un téléfilm.
      Le générique défile et le téléfilm commence. Au bout d’un quart d’heure, je pâlis. Car j’étais en train de regarder la copie presque conforme de ma nouvelle. Incroyable. Certes les personnages n’avaient pas les mêmes prénoms et quelques autres détails différaient mais pour le reste… du 100 % copie. La haine ! Mon histoire n’était ni plus ni moins originale que le téléfilm. C’était juste son double… Or c’était la première fois de ma vie que je voyais ce téléfilm. Et ma nouvelle était sortie tout droit de mon imagination. Comment est-ce possible ? La colle, je suis incapable de vous répondre.

      Bien à vous

      A vos succès d’écriture

  12. Damien dit :

    C’est vrai que si les textes sont tous du même acabit que ceux que j’ai pu lire, on touche le TOP niveau.
    Le texte d’Aymeric est très touchant. Quand à celui de Claire-Isabelle, la chute est superbement amenée. J’ai adoré!!!
    Bravo!

  13. Agnes Castera dit :

    Félicitations aux heureux gagnants ! Compliments et merci à Marie-Adrienne qui ne nous prive pas de judicieux conseils. Je veux croire que c’est pour elle une récompense de noter le meilleur niveau des nouvelles; elle peut ainsi toucher du doigt l’impact de ses recommandations.

    Les textes des gagnants m’ont plu. Mon préféré : Dernières volontés de Claire Isabelle Teillagorry. Mais j’ai apprécié la qualité de l’écriture de Damien Nomowiejski dans Le temps qui m’attend et de Aymeric Bonnaz dans L’illusion du temps.

    Merci Marie-Adrienne de consacrer à vos abonnés au blog autant de temps!
    Longue vie à Aproposdecriture.com !

  14. Cécile dit :

    Un peu déçue de ne pas être dans le palmarès même si je n’en espérais pas forcément tant. Le concours aura en tous cas eu le mérite de me faire participer, et créer par la même une nouvelle inédite. Je suppose avoir été un peu hors sujet? Félicitations aux gagnants, j’ai apprécié surtout le dernier texte. Bonne continuation à tous!
    Cécile.

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour

      Non votre nouvelle n’était pas hors sujet.
      Mais 41 nouvelles… et trois places sur le podium !
      Ce sera pour une autre fois. L’important comme vous dites est d’avoir créé et écrit une nouvelle inédite.
      A vos succès d’écriture

  15. Claire-Isabelle dit :

    Bonjour,

    C’est en rentrant de quelques jours de vacances que j’apprends la bonne nouvelle de ma troisième place du concours ! Merci beaucoup Marie-Adrienne pour votre site formidable, bourré d’astuces et de conseils précieux pour ceux qui veulent se lancer dans l’écriture ! Sans vous je n’aurais jamais même pensé participer à un concours de nouvelles. Je suis très contente que « dernières volontés » ait autant plu. Le sujet m’a tout de suite inspiré et ça a été un vrai plaisir d’écrire cette histoire.
    Félicitation à tous les participants et encore merci à Aproposdecriture.com !

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour Claire Isabelle

      Oui la nouvelle a bien plu. Et le niveau était très bon. Donc je vous félicite.
      Une écriture juste, un suspense haletant et une chute inattendue, voilà les ingrédients d une très bonne nouvelle.
      A bientôt… Sur le blog et le prochain concours

  16. Duby dit :

    Félicitations aux gagnants j’ai lu vos nouvelles. Leur rythme est très entraînant et leur chute… comment dire… bravo! 41 nouvelles ! Wouah! Félicitations marie-Adrienne. Votre blog est une petite pépite

  17. Ju07 dit :

    Juste un mot pour dire mon admiration pour la 3e nouvelle. J’ai totalement mordu a l’hamecon. Le style est tellement prenant aussi! Je suis sous le choc! 🙂

  18. Nathalie V. dit :

    Je viens de découvrir ce site et son concours par la même occasion. J’ai lu avec plaisir les 3 nouvelles. Ma préférence va à la troisième pour son originalité, son suspense et sa chute inattendue.
    Sur le même sujet du temps, je vous livre ce court texte de Jean-Paul Dubois (< 7500 signes !). Il a été publié dans un recueil : "Vous aurez de mes nouvelles". Il s'intitule : "Le temps qui manque"
    "Il était assis par terre et regardait l'eau dans la cuvette des toilettes. Elle était claire et propre. Il releva la manche de sa chemise et y plongea la main. Il laissa flotter ses doigts à la surface puis les immergea au plus profond du siphon. Lorsqu'il tira la chasse, ses phalanges furent brassées par les remous. Il n'éprouva aucun dégoût à toucher l'émail blanc et froid. De sa main libre, il prit une cigarette dans sa poche et l'alluma. Il demeura ainsi, immobile au sol, un bras pendant dans la cuvette, fumant dans la pénombre de la salle de bains et songeant au temps qui passait, au temps qui toujours lui manquerait."

  19. Danièle dit :

    J’ai aimé les trois nouvelles, mais ma préférence va à la troisième. Félicitations aux gagnants!

  20. Mbayo dit :

    Félicitations!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez pour afficher un lien vers votre dernier article