Profil type de l’auteur français autoédité

Partager :

L’autoédition se développe et séduit toujours plus d’auteurs…

 

 

 

 

 

À l’occasion du Salon du livre de Paris 2015, Bookelis, plateforme d’autoédition, a publié une infographie qui dresse le profil type des auteurs autoédités en France.

Pour établir ce profil type, Bookelis a mené une enquête auprès des 840 auteurs inscrits sur la plateforme.

Voilà les résultats issus des 258 réponses :

L’autoédition séduit plutôt les hommes (60 %) entre 35 et 55 ans (41 %) et vivant en milieu urbain (62 %).

L’écriture demeure :

  • une pratique essentielle pour 62 % des sondés,
  • un moyen de s’exprimer pour 56 %,

70 % des auteurs autoédités sondés s’adonnent à l’écriture depuis plus de 5 ans.

69 % ont en général découvert l’autoédition sur le web.

78 % des auteurs autoédités considèrent leur expérience d’autoédition concluante.

93 % pensent publier un autre livre dans les mois ou années à venir. Ce qui laisse entendre qu’ils ne sont pas à leur première expérience d’autoédition.

Les raisons qui ont poussé vers l’autoédition :

  • 30 % ont été séduits par la liberté d’écriture
  • 33 % par la simplicité du système de l’autoédition

 

Découvrez tous les chiffres de cette enquête dans l’infograhie :

 

 

 

À vos succès d’écriture…

 

Un commentaire

  1. Frederic dit :

    Bonjour,

    C’est vrai que cela permet de matérialiser le fruit de nos divagations. Relier en un joli bloc de papier parfaitement massicoté sous une couverture cartonnée, avec un titre à la police choisie avec soin un récit qu’on a imaginé de bout en bout, quelle fierté !
    Et si, par bonheur, une photo permet de sublimer en un symbole simple le fond d’une histoire essentielle au cœur de son Auteur, alors là, on accède à rien moins qu’un aboutissement. La concrétisation d’un rêve qu’on pense trop souvent inaccessible.
    Entre égocentrisme et conclusion d’une première étape, il est peut-être juste attendu d’y voir une satisfaction personnelle intense. Un avant-goût, peut-être, de réussites futures.
    Au moins est-ce ce que nous nous souhaitons tous, plus ou moins franchement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez pour afficher un lien vers votre dernier article