Peut-on faire fortune grâce aux liseuses ?

Partager :

Selon l’étude « La distribution de livres face aux enjeux du numérique » menée par Xerfi, la vente de livres numériques s’élevait déjà à 190 millions d’euros en 2013. L’e-book pesait alors 4,7 % du marché français du livre. Sa progression était estimée à 20 % par an jusqu’en 2017, alors que la vente de livres imprimés perdrait 1 % chaque année…

 

 

 

En juin 2013, Amazon révélait que le cap des 5 millions de Kindle vendus avait été franchi. Xerfi dans son étude pronostiquait qu’Amazon deviendrait d’ici quelques années le premier libraire de France.

Alors, ce succès des liseuses peut-il transformer le talent d’auteur en succès financier ?

 

Aux États-Unis, de nombreux auteurs ont surfé sur cette vague du numérique.

Selon le magazine Forbes, E.L. James a pu cumuler 95 millions de dollars des ventes de son livre 50 shades of Grey, grâce aux ventes de l’édition papier, mais c’est surtout l’édition numérique qui a aidé au succès. Les lectrices lisaient discrètement ce roman érotique dans les transports en commun sans être gênées !

Mais cette réussite n’est pas unique. Amanda Hocking, David Forrest, Agnès Martin-Lugand sont les auteurs qui ont fait fortune ou se sont fait connaître via l’édition électronique.

Et demain, peut-être vous ?

 

KDP (plate-forme d’auto-édition d’Amazon) peut-elle aider à faire fortune ?

 

Oui, si l’on en croit le cas d’Agnès Martin-Lugand.

Elle a écrit un livre de 400 pages qui a été refusé par tous les éditeurs.Après quelques conseils, elle réduit le nombre de pages à 250, puis elle a mis son livre en ligne au format numérique et a vendu 8500 exemplaires en 2 mois !

 

Quelles sont les étapes pour auto-publier un livre sur KDP ?

 

Il y a 4 étapes :

1 / Se rendre sur le site KDP (https://kdp.amazon.com/). Le site est en anglais mais arrivant sur la page, en haut à gauche, vous pouvez changer la langue. Puis, créer un compte.

2 / Donner les informations de base concernant le livre : le titre, le nom de l’auteur, son genre : romance, science-fiction…

Ensuite Télécharger le fichier sous un format comme Word. Le contenu doit être soigné. Les lecteurs papier ou numérique sont très sensibles à la forme, à l’orthographe, à l’aspect visuel du texte.

3 / Choisir les pays dans lesquels on souhaite que le livre soit accessible.

4 / Choisir le prix de vente et le système de « royautés » ou de pourcentage sur les ventes.

L’auteur encaisse généralement de 70 % du prix de vente public hors taxe, mais le pourcentage peut passer à 35 %, surtout quand le prix de vente est inférieur à 2,60 euros ou supérieur à 9,70 euros.

 

Exemples d’auteurs français non-publiés par les voies classiques ayant ont connu le succès grâce à KDP ?

 

Le premier à citer est Jacques Vandroux, un pseudonyme, car derrière « Jacques Vandroux » se cachent Olivier et Simone Vandroux. Olivier écrit, Simone s’occupe de l’édition et de la gestion.

Jacques Vandroux a publié son premier roman sur Amazon en février 2012. Un an et demi plus tard, cinq titres étaient disponibles dans la boutique Kindle, plus de 15 000 livres ont été vendus, et plus de 2 500 téléchargés gratuitement.

Tous ces titres ont fait un passage dans le top 100 des meilleures ventes d’Amazon des catégories “littérature” ou “policiers”, dont un avec un record de longévité : plus de 340 jours, dont 3 mois dans le top 10.

Pour ceux que l’aventure intéresse, les Vandroux témoignent de leur expérience dans le livre :

Grimpez vers le TOP 100, pour bien débuter dans l’auto-édition numérique

 

un ouvrage qui foisonne de bons conseils sur l’auto-édition numérique

 

Voici ce que vous y trouverez :

1. Introduction
2. Le début de l’aventure
3. Nos premiers pas sur KDP

  •  DRM ? Kézako ?
  •  Le programme KDP Select
  •  La couverture
  •  Le résumé
  •  Catégories et mots clefs
  •  Le format de téléchargement
  •  La redevance
  •  Que trouve-t-on dans le top 20 ?
  •  Protéger son texte

4. Le lancement du livre

  •  Le lancement “artisanal”
  •  Le lancement KDP select
  •  Le lancement optimal
  •  Pour conclure

5. Petit guide des commentaires

  • Petit guide des commentaires à l’usage des lecteurs
  • Petit guide des commentaires à l’usage des auteurs
  • Le grand ménage des commentaires

6. Relectures et corrections
7. Se rapprocher de ses lecteurs
8. Classements et nombre de ventes
9. Quelques formalités

  •  Le numéro ITIN
  •  Le numéro ISBN
  •  Le dépôt légal

10. Publier sur iBookstore, Kobo, FNAC…

  •  Syllabaire Éditions, pour publier sur iBookstore, Kobo, FNAC…
  •  Smashwords, Lulu, Kobo writing life… pour publier sur iBookstore, Kobo, FNAC…
  •  Attention au prix !
  •  Pour conclure

11. Une version papier avec Createspace
12. La promotion de votre livre

  •  Quelques révisions
  •  Améliorer sa visibilité sans y passer beaucoup de temps…
  •  Autres idées nettement plus chronophages pour améliorer sa visibilité

13. Les démarches administratives

  •  L’AGESSA, c’est quoi ?
  •  Et pourquoi pas auto-entrepreneur ?
  •  Des angoisses ?
  •  D’autres possibilités

14. FAQ et autres petits trucs sur Amazon

  •  Comment publier un livre gratuitement ?
  •  Comment mettre à jour une version numérique ?
  •  Comment offrir son livre numérique ?
  •  Comment suivre le classement de ses livres ?
  •  Quel est le taux de remboursement habituel ?
  •  Comment agrémenter la présentation de son livre sans le republier ?
  •  Comment créer une page auteur par pseudo ?
  •  Quand le nombre de ventes est-il mis à jour ?
  •  Quand vais-je recevoir mon paiement ?
  •  Comment gagner plus avec l’option à 35 % ?

15. Avantages et inconvénients de l’auto-édition numérique

  •  Les avantages
  •  Les inconvénients

16. Bilan
 

 

Remarque : parmi les auteurs au succès numérique, on trouve aussi Chris Costantini, Laurent Bettoni, David Forrest

 

L’édition numérique reste une piste qui mérite d’être étudiée pour publier ses livres.

Serez-vous prêt à tenter l’aventure numérique ?

 

À vos succès d’écriture…

 

Si cet article vous a plu, partagez-le via Facebook, Twitter et autre. Je vous en serais reconnaissante.

 

2 commentaires

  1. A. Di Martino dit :

    Je suis justement entrain d’écrire un roman policier que j’ai provisoirement intitulé « INTERNET MEURTRIER » basé sur un des fléaux qui sévissent chaque jour et de plus en plus sur le net, qui est l’escroquerie des investisseurs en bourse sur les plateformes d’options binaires sur le net.
    J’ai été moi-même arnaqué et délesté de toutes mes économies et du produit de la vente de ma maison.
    Quand j’ai compris que je pouvais faire une croix sur mes investissements j’ai d’abord pensé au suicide mais en réfléchissant aux conséquences désastreuses que j’allais infliger à ma famille en plus de la perte financière mon esprit combatif a repris le dessus et j’ai pensé faire profiter les autres de ma mésaventure.
    J’ai donc pensé écrire mon histoire sous forme de roman policier dans lequel je me venge virtuellement de ceux qui m’ont arnaqué. Mais ce que je veux surtout c’est pouvoir mettre en garde mes prochains lecteurs en espérant qu’ils seront nombreux, et surtout leur révéler comment ces malfaiteurs réussissent à convaincre, même les plus intelligents et les plus méfiants, et les dépouiller sans aucun scrupule de leur argent
    Toutefois je ne sais pas quoi faire pour être certain que mon livre soit publié et qu’il soit utile à un maximum de gens.
    Pouvez-vous m’aider?
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez pour afficher un lien vers votre dernier article