Mieux sentir pour bien écrire – le vocabulaire de l’odorat

Partager :

Quelques informations sur l’odorat

L’odorat constitue sans doute notre sens le plus mystérieux. Ses mécanismes restent d’ailleurs pour une part encore incompris.

Le pouvoir évocateur d’une odeur est bien plus fort que celui d’une image ou d’un son. Pourquoi ? Parce que l’odeur atteint directement le cerveau et provoque immédiatement une reconnaissance, un souvenir, un signal (odeur du gaz) ou une alarme. Étroitement lié au goût, l’odorat nous sert aussi à mieux apprécier les saveurs des aliments que nous consommons.

Si notre odorat n’est pas aussi développé que celui de certains animaux, le nez d’un adulte, pourvu de cent millions de cellules olfactives, est quand même capable de distinguer entre deux mille et quatre mille odeurs. Marcel Proust l’a montré, les empreintes laissées par les odeurs dans notre mémoire sont de formidables réserves d’émotions. Ainsi chaque fois que vous le pourrez, « assaisonnez » vos textes, la mémoire olfactive de vos lecteurs appréciera.

 Apprendre à se constituer des réserves d’émotion

Mais, pour être capable de transmettre les effluves de la vie dans un texte, il faut bien sûr savoir les capter sur le terrain.

Où que vous vous trouviez, habituez-vous à percevoir les senteurs qui vous entourent et notez-les. Constituez votre réserve de sensations odorantes. Et même si vous croyez ne pas, ou ne plus, avoir beaucoup d’odorat, tentez l’expérience. Car, contrairement aux autres sens, l’odorat ne vieillit pas et ne demande qu’à être sollicité. Votre écriture s’en trouvera enrichie.

Le vocabulaire de l’odorat

Les noms : bouquet, fragrance, parfum, senteur, bouffée, (un) effluve, émanation, exhalaison, puanteur, pestilence, infection, relent, remugle, essence, fumet,   …

Les adjectifs: âcre, agréable, agressif, aigre, amer, aromatique, capiteux, chaud, délicat, délicieux, désagréable, doux, divine, écœurant, enivrant, exquise, fade, fauve, fétide, fin, fort, frais, fugace, infect, léger, méphitique, mauvais,  musqué,  nauséabond,  odoriférant, pestilentiel(le), piquant, pisseuse, poivrée, pimentée, puant, puissant, rance, repoussant, suave, subtil, sucré, suffocant, tenace,  velouté,  …

Les verbes :aspirer, dégager, embaumer, emboucaner, empester, empoissonner, empuantir, exhaler, flairer, fleurer, garder, humer,  infecter, parfumer, puer, renifler, répandre, respirer, sentir, subodorer

 Quelques expressions comportant le mot nez :

Nez aplati, aquilin, bombé, bossué, bouché, bourbonien, busqué, crochu, camus, creux, disgracieux, droit, écrasé, effilé, épaté, étroit, grec, large, pointu retroussé, rond, rouge.
Nez de gouttière.
Nez d’un avion, d’un navire.
Nez d’un pied de long.
Nez à nez.
Nez au vent.
Nez qui bourgeonne, coule, s’allonge, remue, bouge, fleurit.
Nez qui se dégage.
Faux nez.
Protège-nez, tord-nez.
Pied de nez.
Trous, crottes de nez.
Narines, base, ailes, racine, arête, largeur, hauteur, bout du nez.
Poils, soins, os, cartilages, cloison du nez.
Au nez et à la barbe de quelqu’un.
À vue de nez.
Sous le nez de quelqu’un.
Les doigts dans le nez !
La moutarde lui monte au nez.
Si on lui pressait le nez, il sortirait du lait.
Ça sent la magouille à plein nez !
Cela lui pend au nez.
Cela se voit comme le nez au milieu de la figure.
Il fait un de ces nez !
Ils sont toujours à se bouffer le nez.
Aspirer par le nez.
Avoir le nez creux.
Avoir le nez en l’air.
Avoir le nez sur son travail.
Avoir du nez.
Avoir la goutte au nez.
Avoir un verre dans le nez.
Avoir quelqu’un dans le nez.
Baisser le nez.
Claquer la porte au nez de quelqu’un.
Dégager le nez.
Être le nez en l’air.
Expirer par le nez.
Faire un drôle de nez.
Faire un pied de nez à quelqu’un.
Faire quelque chose au nez et à la barbe de quelqu’un.
Fermer la porte au nez de quelqu’un.
Fourrer son nez quelque part, partout, dans les affaires de quelqu’un.
Froncer le nez.
Inspirer par le nez.
Lever le nez.
Mener quelqu’un par le bout du nez.
Mettre le nez dehors.
Mettre son nez quelque part.
Mettre le nez à la fenêtre.
Mettre ses doigts dans le nez.
Montrer son nez.
Montrer le bout de son nez.
Moucher son nez.
Ne pas lever le nez.
Ne pas voir plus loin que le bout de son nez.
Parler du nez.
Passer sous le nez de quelqu’un.
Pendre au nez de quelqu’un.
Pincer le nez.
Piquer du nez.
Respirer par le nez.
Rire au nez de quelqu’un.
Saigner du nez.
Se bouffer le nez avec quelqu’un.
Se casser le nez.
Se casser le nez à la porte de quelqu’un.
Se faire refaire le nez.
Se frotter le nez.
Se laisser mener par le bout du nez.
Se manger le nez.
Se moucher le nez.
Sentir avec le nez.
Se pincer le nez.
Se piquer le nez.
Se retrouver nez à nez avec quelqu’un.
Se trouver nez à nez avec quelqu’un.
Souffler par le nez.
Tirer les vers du nez à quelqu’un.
Tricher sous le nez de quelqu’un.
Venir du nez (pour un son).

Cette liste n’est probablement pas complète. D’ailleurs si vous trouvez d’autres expressions, n’hésitez pas à les noter dans les commentaires.

 

6 commentaires

  1. J’ai cherché longtemps un article comme celui ci. J’avais bien du mal à mettre en mots la façon de mettre en valeur ce sens là pour mes chocolats. J’espère en faire quelques choses de bien.

    Marie

  2. Medhi dit :

    Je voudrai quelque chose qui m’aide dans l’expression écrite

    Medhi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez pour afficher un lien vers votre dernier article