Ecrire et être payé !

Partager :

Ecrire des fictions et être payé… Qui n’en a pas rêvé ? Ce sera peut-être bientôt possible grâce à Valérie et à son projet de site Rêves de lignes.

 

 

 

Qu’est-ce que Rêve de lignes ?

 

Rêve de Lignes est un projet de site Internet qui aura pour objectif de rémunérer les auteurs de fictions. Intéressant, non ?

Je laisse Valérie, auteur de ce projet, vous expliquer plus en détail :

 

 » Quand on écrit des petites histoires ou des poèmes, c’est d’abord pour soi. On les garde précieusement, secrètement, dans son jardin secret.

Puis vient l’idée ou l’envie de les faire lire, d’abord aux proches, bien choisis, en qui on a confiance et, au bout d’un moment… à un public plus large.

On se tourne alors vers Internet. On trouve des sites sur lesquels on peut publier, plus ou moins bien faits, plus ou moins fiables, plus ou moins fréquentés. On publie… et on est déçu. Les lecteurs ne sont pas aussi nombreux qu’espérés, ne commentent pas, bref, on n’a rien en échange, pas même une petite rémunération. Alors que l’on a passé du temps sur ces écrits et que l’encre et le papier que l’on a utilisés ne sont pas gratuits !

Et si, en plus d’avoir des lecteurs et leurs avis, on avait quelques euros ?

C’est l’objectif de Rêve de Lignes. Ne plus publier gratuitement !
Moi, Valérie, j’ai remarqué qu’un site en français qui permettait d’avoir le retour des lecteurs ET une rémunération, pour les fictions et les poésies, cela n’existait pas encore.

Qu’est une campagne de crowdfunding ?

 

Alors j’ai décidé de le créer. Et, pour financer le projet, j’ai lancé une campagne de crowdfunding sur kisskissbankbank.com.

Ensemble, nous avons moins de 35 jours pour collecter le montant minimum nécessaire à la création et au lancement du site (qui s’appellera revedeligne.com) !

Avec le crowdfunding, c’est tout ou rien :

  • Si le montant est atteint, je le percevrai et je pourrai lancer le site.
  • Si le montant n’est pas atteint, je ne percevrai rien, il n’y aura pas de site et, vous qui aurez aidé à financer le projet, vous serez remboursés. Vous ne courrez donc aucun risque ! Vous avez tout à gagner !

 

Donc, si vous êtes un auteur, amateur ou pas, et que vous voulez publier et arrondir vos fins de mois grâce à votre travail, ou si vous voulez simplement soutenir la langue française et l’expression écrite, s’il vous plaît, soutenez le projet Rêve de Lignes ! Et parlez-en autour de vous ! Rêve de Lignes, un site web pour rémunérer les auteurs ! Merci à vous !  »

***

Que pensez-vous de « Rêve de lignes » ?

Si vous trouvez que c’est une bonne façon de se motiver à écrire, d’avoir du retour et de rentabiliser en plus les longues heures d’écriture, alors… cliquez sur le lien ci-dessous, découvrez encore plus de détails sur le projet Rêve de Lignes et soutenez-le.

 

Aidez « Rêve de Lignes » à devenir une réalité !

 

 

À vos succès d’écriture…

 

33 commentaires

  1. Marcel dit :

    Bonjour,
    Est-ce gratuit pour les lecteurs/trices ?

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour

      Valérie prévoit une inscription (16,50€) pour accéder à tous les textes. Quelques textes seront gratuits pour que vous puissiez découvrir le site…

      Cordialement

    • Valérie dit :

      Bonjour Marcel,
      Une inscription de 16.50€ est prévue pour tout le monde, lecteurs et auteurs. Payable donc une seule fois, et ensuite, tout le site sera accessible sans aucune limitation. Les auteurs pourront proposer tous les textes qu’ils voudront, les lecteurs pourront lire tous les textes qu’ils voudront.
      Sans l’inscription, seuls quelques textes seront accessibles, probablement une dizaine. L’inscription sera obligatoire pour proposer un texte à la publication.

  2. Ecrivain77 dit :

    Bonjour,
    De suite j’ai fait un virement pour que ce merveilleux projet se réalise.
    Félicitations pour oser défendre les poèmes , et autres récits.
    Ecrivain77

  3. C’est un beau projet, j’espère qu’il verra le jour et que ça fonctionnera mais je suis légèrement sceptique quant à l’inscription.
    Il y a une grande sélection de site proposant de lire des histoires et nouvelles, parfois même des romans entiers écrit par des internautes ou des auteurs déjà publiés et cela gratuitement (scribay par exemple).

    Je pense qu’il faudrait un petit quelque chose en plus pour inciter le lecteur a s’abonner. Comme par exemple une histoire d’auteur très connu qui se trouverait exclusivement sur ce site. Ce serait un produit d’appel plutôt efficace.

    En tout cas bon courage Valérie, j’ai hâte de découvrir ce site 🙂
    Le dernier article de Johnathane Hoctor-Anger : Les Chroniques Rialdiennes – tome 1My Profile

    • Valérie dit :

      Bonjour Johnathane,

      Vous avez raison, la lecture gratuite sur le net est très facile à trouver mais ces sites rémunèrent-ils les auteurs ? Je ne crois pas… L’inscription, c’est parce qu’il faut bien faire rentrer de l’argent.Sinon, le site ne sera pas viable.
      Je note votre idée pour inciter les lecteurs à s’abonner. Il faut savoir que tous les détails du projet ne sont pas définitivement arrêtés, ils peuvent évoluer.
      En tout cas, merci pour votre commentaire !

  4. Jean - Baptiste MUNYARUGERO dit :

    J’aimerais … ô Que je voudrais bien VIVRE ainsi: écrire, En Vivre, être payé le pris juste, une JUSTE Rémunération pour mon TRAVAIL.

    Ecrire, Beschreibung: c’est ma VIE.

    Cordialement à Vous Toutes et Tous.

    MUNYARUGERO Jean Baptiste.

  5. MARSICANO dit :

    Bonjour,

    Nous aimons lire et parfois écrire, c’est pour cette raison que, avec mon épouse, nous allons soutenir le projet, au moins dans sa formule de base. Je n’ai pas encore vu comment confirmer l’inscription,mais ça sera fait dans la foulée.

    Giuseppe

  6. Amirael dit :

    super intéressant. Je contribue avec plaisir

  7. mammeri dit :

    tres bonne initiative, mais que parole soit tenue si vraiment vous voulez que le proget reussisse. je serais le premier a vous envoyer mon manuscrit. m mammeri.

  8. Sylgun DELASSEP dit :

    Bonjour.

    Projet intéressant qui me fait quand même poser trois questions : Faudra-t-il payer pour lire les autres auteurs si l’on a publié ? Pourquoi un texte fantastique ne vaut-il qu’un point alors qu’un texte de poésie en vaut quatre ? Les auteurs de fantastique sont-ils des auteurs moins méritants ?
    Cordialement.
    Sylgun.

    • Valérie dit :

      Bonjour Sylgun,
      Si vous avez publié, vous avez déjà payé l’inscription donc non, il ne faudra pas payer à nouveau pour lire les autres auteurs. Une fois l’inscription payée, tous le site sera accessible.
      Non, les auteurs de fantastique ne sont pas moins méritants que ceux de poésie, mais le genre est en pleine expansion, surtout sur Internet, et je souhaite valoriser les genres que l’on trouve moins. Ceci dit, vous êtes le deuxième à me faire cette remarque, il se peut donc que je revoie la distribution des points. Tous les détails du projet ne sont pas arrêtés définitivement, il peut encore y avoir des petites évolutions.

  9. Quelle excellente initiative ! je vais y contribuer aussi car je suis une petite auteure et j’écrivais avant sur une plate-forme d’auteur, je m’y suis fait d’excellents amis venant de tous les horizons, hélas le site a fermé aussi il faut que cette campagne voie le jour ! dommage qu’on ne puisse partager sur FB !

    • Valérie dit :

      Bonjour Christine,
      Vous pouvez partager le projet sur Facebook : rendez-vous sur la page-projet de KKBB en cliquant sur « aidez Rêve de lignes à devenir une réalité » dans l’article ci-dessus et cliquez sur « partager ».

  10. Michel dit :

    Quels sont les catégories prévues de publication?
    L’idée est séduisante, cependant, il n’y a que quelques catégories qui peuvent m’intéresser.

    • Valérie dit :

      Bonjour Michel, merci pour le compliment. Vous pourrez publier et lire dans les catégories qui vous intéresseront. Il y aura Action, Aventure, Fantastique, Fiction historique, Horreur, Humour, Paranormal, Poésie, Science-fiction, Sentimental, Thriller-Polar et Uchronie.

  11. Alexandre dit :

    Le projet est fort intéressant. Il faudra voir ce qu’il en est une fois lancé (je l’espère). Toutefois, je trouve la condition des 5000 caractère trop limité. C’est bien en deçà de la taille d’une très courte nouvelle. Ça incite à écrire que du poème, ou presque. Ce qui revient au prix d’inscription: n’est-il pas trop onéreux pour uniquement proposer des textes aussi réduits ?

    • Valérie dit :

      Bonjour Alexandre,
      Je prends note de vos réserves. Pour être précise, 5000 caractères, espaces compris, cela représente sur un traitement de texte une page et demi en écriture 12/Times New Roman et interligne simple. Il sera possible de poster des récits plus longs en les coupant. Pour une histoire de 8000 caractères par exemple, vous pourrez proposer d’abord une partie comprenant 5000 caractères puis la suite de 3000 caractères. L’inscription sera à payer une seule fois, pour soumettre votre premier texte, ensuite vous serez libre d’en proposer autant que vous le souhaiterez.

  12. Chris dit :

    Projet très intéressant, mais je suis sceptique sur deux points. La limite de 5000 caractères me parait trop basse, à moins qu’il s’agisse d’une erreur et que ce soit 5000 mots. C’est difficile de développer une histoire sur 5000 caractères.
    Deuxièmement, je trouve injuste cette différenciation entre les récits historiques et la SF/Fantasy, pour moi je mettrais le même nombre de points pour tous les genres. A la rigueur peut-être donner un bonus pour la poésie qui demande plus de travail à nombre de caractère équivalent.

  13. Leroy-Felgines Samy dit :

    Bonjour
    Je trouve ce projet fantastique, je compte le soutenir avec plaisir, dès le mois prochain, lorsque mes finances auront remonté ! En attendant, bonne chance, c’est une idée merveilleuse !

  14. Valentin dit :

    Bonjour,
    J’admets que votre initiative, qui peut sembler très bien au premier abord, me laisse un peu circonspect.

    1) Comment convaincre les potentiels lecteurs de débourser 16,50 euros pour venir lire des textes sur votre site, alors qu’une offre pléthorique et gratuite est déjà disponible sur le web ? Le fait d’avoir choisi un payement unique (plutôt qu’un abonnement) est également discutable. Un lecteur hyper-régulier de la plateforme ne paiera pas davantage qu’une personne qui ne lit qu’un seul texte : autrement dit, la fidélisation de vos clients ne vous rapportera absolument rien.

    Vous dîtes aussi vouloir vous financer à l’aide d’une boutique en ligne. Soit, mais là encore la question de la concurrence se pose. Comment convaincre un internaute de venir faire ses courses chez vous plutôt que chez un géant comme Amazon et Ebay (qui ont les moyens de pratiquer de bien meilleurs prix que vous) ?

    2) Certains en ont déjà parlé, mais je trouve votre système de points complètement non-pertinent, en plus d’être tout à fait arbitraire. La rémunération devrait être fonction du nombre de vues que génèrent les textes. Car plus un texte est populaire, plus il incite de nouvelles personnes à s’inscrire (et donc à payer 16,50 euros).

    Votre système de points a même un effet pervers. En récompensant davantage des genres peu populaires comme la poésie, vous dissuadez ceux qui écrivent des textes dans des genres populaires de proposer leurs textes. Vous vous privez donc de textes potentiellement attractifs qui pourraient inciter des lecteurs à s’inscrire.

    Vous avez écrit dans les commentaires que ce système de points n’était pas nécessairement définitif, et que des ajustements restaient possibles. Pourtant, vous avez calculé un budget à l’euro près pour votre campagne de crowdfunding, budget qui découle de votre business model, business model qui dépend notamment de la rémunération que vous versez aux auteurs (donc de votre système de points).

    3) Avec les règles de rémunération actuelles vous risquez d’avoir une afflux d’inscriptions de « vieux auteurs », qui vont poster en masse tous leurs textes déjà rédigés, et donc vous coûter beaucoup plus cher que les 16,50 euros de leur inscription, sans garantie qu’ils attirent des lecteurs pour remplir les caisses.

    4)Pourquoi une limite de 5000 caractères pour les textes de la plateforme ? C’est… très très court. Là aussi, les lectures courtes sont des lectures qui ne plaisent pas à tous le monde. Vous vous privez d’auteurs et de lecteurs.

    Merci de bien vouloir m’éclairer vis-à-vis de tout ça. J’avoue avoir un peu de mal à comprendre comment votre projet peut être viable dans ces conditions.

    Bonne continuation.

    • Valérie dit :

      Bonjour Valentin,

      Je vais essayer de vous répondre le mieux possible.

      1)De nombreux sites proposent des lectures gratuites mais pas forcément en bon français. C’est sur cela que je mise pour attirer des lecteurs.
      Comme vous le dîtes, il va falloir demander aux lecteurs de payer pour lire alors qu’il y a de nombreuses possibilités de lire gratuitement ailleurs donc je ne pense pas qu’ils accepteront de payer régulièrement. Un seul paiement puis ils pourront lire gratuitement.
      Pour ce qui est de l’e-boutique, elle rapportera avec le temps, en fonction de la fréquentation du site. Si des internautes viennent sur mon site pour lire et publier, il sera plus pratique pour eux d’acheter directement sur revedelignes plutôt que d’aller sur ces autres site qui, de toute façon, resteront des géants du e-commerce.

      2)Je trouve que la rémunération en fonction du nombre de vues est elle aussi injuste car les bons textes ne sont pas forcément très lus. Si l’auteur ne fait pas la pub de son texte, celui-ci restera peu vu et l’auteur ne touchera rien.
      Pour ce qui est de se priver de textes potentiellement attractifs, je ne suis pas d’accord ! Les poésies attirent elles aussi beaucoup de personnes.
      En effet, le système de points n’est pas définitivement arrêté et je sais que je vais devoir revoir mon business modèle. Je l’adapterai en fonction des commentaires que je reçois, de la réussite de la campagne ou de son échec et j’ajusterai le système de points.

      3)Je ferai évidemment attention à ne pas valider trop de textes qui mettraient le site en danger, financièrement parlant. Les « vieux auteurs » devront s’armer de patience !

      4)Les lectures longues ne plaisent pas à tout le monde non plus. 5000 caractères, cela ne me semble pas si court. Et cela aussi pourra changer.

      Merci Valentin pour votre retour très intéressant.

      • Valentin dit :

        Je vous remercie de votre réponse. Il y a donc bien un « filtre » (une validation) vis-à-vis des textes, même lorsqu’ils remplissent les critères que vous avez énoncé. J’avoue que ça ne m’avait pas semblé très clair lors de ma lecture. C’est une bonne chose, ça résout pas mal des problèmes que j’ai énoncé, même si ça pose du coup la question de vos critères de validation (surtout dans les cas où les textes qui vous sont soumis seraient nombreux).

        En tout cas j’ai beau ne pas être entièrement convaincu, je suivrai votre projet de très près pour voir comment ça évolue. Vous essayez de faire bouger les choses pour les auteurs et c’est très bien. Je vous souhaite bien du courage.

        • Valérie dit :

          Merci Valentin ! C’est en effet un projet qui bouscule une idée reçue. On a l’impression qu’un auteur de fictions ne peut pas/ne doit pas gagner d’argent en écrivant. Je ne suis pas d’accord! En tout cas, ce serait bien de ne plus publier gratuitement !

  15. Mitchole Bidou dit :

    Bonjour à vous !
    Le projet semble intéressant mais je partage totalement l’avis de Valentin sur pas mal de points.
    (un abonnement serait préférable, comment faire face à la concurrence, système de point subjectif, plafond de 2-3 pages trop faible pour certaines des catégories).

    Voilà les questions que je me pose :
    -Qui validera les propositions de texte ? Vous uniquement ou une « équipe » ?
    à plusieurs, vous seriez plus rapide et plus juste.

    -Hormis les critères à respecter, y a-t-il ou non une limitation fixée et connue sur le nombre de textes validés par auteurs ?
    Supposons que quelqu’un propose une dizaine de poèmes tous très bien écrits : il n’est probablement pas envisageable financièrement de valider et de rémunérer l’ensemble des propositions.

    • Valérie dit :

      Bonjour Mitchole Bidou,
      Dans un premier temps, je serai seule pour valider les textes. D’où l’existence des critères qui seront les mêmes pour tout le monde, pas d’injustice, pas de décision arbitraire de ma part.
      Je ne validerai pas d’un seul coup tous les textes proposés par le même auteur. J’essaierai plutôt de satisfaire petit à petit tous les auteurs qui auront proposé un texte. Ceux qui en proposeront 10 d’un coup devront être patients.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez pour afficher un lien vers votre dernier article