Comment créer un espace de travail propice à l’écriture ?

Partager :

Savez-vous que l’endroit où vous écrivez peut avoir un impact sur la façon dont vous écrivez et sur votre écriture ?

Imaginez un espace de travail propre, organisé et rangé. Tout a une place, tout est facile d’accès. Et tout ce qui vous entoure reflète qui vous êtes et qui vous voulez être.

Votre esprit est clair, votre énergie libre et entièrement vouée à l’écriture. Vous écrivez, inspiré par l’environnement que vous avez créé.

C’est agréable, n’est-ce pas?

Maintenant, pensez à l’espace de travail où vous écrivez. Si vous le trouvez insuffisamment inspirant, ne vous inquiétez pas! Il suffit de suivre ces douze étapes simples :

1. Désencombrez votre espace de travail

 

Ranger est probablement la chose la plus importante que vous pouvez faire pour créer un espace de travail plus inspirant et augmenter votre productivité.

Le désordre pèse sur les esprits. Il a une influence profonde sur l’émotionnel, le mental, le physique. Il prend de la place, diminue la motivation, bloque les nouvelles idées et les opportunités qui se présentent à nos vies. Cela a un impact direct sur votre productivité et donc votre stress.

Si la pensée de ranger vous semble écrasante, commencer doucement. Prenez une minuterie, réglez-la et concentrez-vous sur le rangement d’un tiroir ou d’une partie de votre bureau uniquement dix minutes chaque jour. Une fois qu’une partie est terminée, passez à la suivante.

Un bureau bien rangé, bien organisé et propre favorise l’inspiration, la concentration et la créativité. Vous aurez les idées claires, un regain d’énergie et de vitalité et vous vous sentirez plus détendu, paisible et donc moins stressé !

Débarrassez-vous de tout ce qui encombre votre bureau :

  • Ne surchargez pas les étagères ou les dessus d’armoire,
  • Ranger les armoires et les tiroirs,
  • Classer tous les courriers et documents sur le bureau,
  • Jeter tous les post-it qui embrouillent l’esprit,
  • jeter les bouteilles ou les canettes, débarrasser les tasses à café sales,
  • nettoyer les meubles et la poussière,
  • vider la poubelle tous les soirs.

2.  Réparez ou jetez

 

Les choses qui sont cassées peuvent nous frustrer, nous barrer la route et nous perturber. Si quelque chose dans votre bureau est cassé, demandez-vous si vous êtes prêt à le faire réparer cette semaine.

Si non, il n’est probablement pas très important ou utile, vous pouvez donc vous en débarrasser.

3. Changez les habitudes qui créent le désordre

Arrêtez le bazar à sa source. Quand vous apportez quelque chose dans votre espace de travail, décidez tout de suite de ce que vous allez en faire. Ne l’empilez sur votre bureau en reportant la décision à plus tard !

Au moment de décider ce qui est désordre et ce qui ne l’est pas, posez-vous trois questions:

  • Est-ce utile ?
  • Est-ce beau et/ou propice à mon inspiration?
  • Est-ce que j’en ai besoin ?

Si la réponse à ces trois questions est «non», cet élément n’a rien à faire dans votre espace de travail.

Si votre réponse à l’une de ces questions est «oui», trouvez immédiatement une place à ce nouvel élément amené dans votre bureau.

En outre, concentrez-vous sur le rangement une fois par semaine. Quand cette habitude deviendra une routine, votre tâche sera moins longue et surtout moins ardue.

4. Entourez-vous d’objets et d’images inspirantes

 

Vous vous sentirez plus motivé et aurez une attitude plus positive si votre environnement aide votre volonté d’écrire.

Créez un ordre de mission, entourez-vous d’objets, de citations et d’images qui vous rappellent pourquoi vous choisissez d’écrire. Par exemple, une photo de vos enfants, celle de votre conjoint qui soutient votre écriture. Ou une image de gens qui inspirent votre écriture.

Personnellement, j’ai la photo de mes enfants mais aussi celle de ma meilleure amie qui ne cesse de croire qu’un jour, j’écrirai un best-seller ! Ça booste ! Accroché au mur, j’ai aussi un poème de Pablo Neruda :

Il meurt lentement, un texte qui guide ma vie. Je vous laisse le découvrir.

 

5. Placez votre bureau selon les règles Feng Shui

 

L’orientation du bureau est importante. Selon l’art Feng Shui, vous devrez placer votre bureau à la place du pouvoir, c’est-à-dire loin de l’entrée et dos au mur ou en diagonale :

 

 

Conseils complémentaires :

  • Ne pas être trop près de la porte, vous seriez distrait.
  • Ne pas être dos à la porte ou à la fenêtre, car cela a pour effet d’être vulnérable et angoissé : vous devez voir qui entre et voir le danger arriver. Si vous ne pouvez pas faire autrement, ayez un siège avec un haut dossier pour vous protéger.
  • Éviter de placer votre bureau face à un mur, vous travaillerez mieux et votre attention sera plus soutenue. L’espace devant vous doit être dégagé pour favoriser les opportunités. Sinon, affichez au dessus du bureau une image d’ouverture : paysage de montagne, océan, campagne

6. Choisissez un mobilier ergonomique

 

Optez pour une chaise de bureau qui soutient votre dos et favorise une bonne posture. Vérifiez également que votre bureau et le clavier sont à des hauteurs confortables. Le confort réduira le stress physique et la contrainte de travailler de longues heures.

7. Soignez votre éclairage

 

Remplacez vos vieilles ampoules par d’autres qui imiteront le mieux la lumière naturelle et créeront une atmosphère de plus relaxante. Prenez conseil dans les magasins de bricolage.

Un bon éclairage réduit la fatigue oculaire.

8. Ouvrez les fenêtres

 

Laissez entrer le soleil et l’air frais peut remonter le moral et donner un coup de pouce à votre énergie.

Une étude réalisée par l’Agence de protection de l’environnement a conclu que la pollution dans une maison peut être de deux à cinq fois plus élevée qu’à l’extérieur, même dans les grandes villes industrialisées.

Ouvrir les fenêtres libère les vapeurs malsaines créées par l’équipement de bureau, les produits de nettoyage, le tapis, etc et laisse entrer l’air frais d’entrer.

9. Passez à des produits d’entretien naturels

 

La plupart des produits de nettoyage contiennent des produits chimiques, y compris l’ammoniac et le phénol, qui peuvent irriter votre peau et les poumons, et causer des maux de tête. Ces produits sont également l’une des principales causes de la pollution de l’air intérieur.

Donc, au lieu de nettoyer votre espace de travail, vous êtes en train de polluer l’air que vous respirez!

Pour éviter de vous exposer à ces polluants dangereux, chercher des produits non toxiques de nettoyage, respectueux de l’environnement.

10. Réduisez les distractions

 

Souvent, nos espaces de travail, en particulier si nous travaillons à la maison, ne sont pas dédiés au bureau. Beaucoup d’écrivains travaillent dans leur cuisine, salon, chambre à coucher, une pièce qui tient lieu de débarras, et ainsi de suite.

Pas étonnant d’avoir du mal à se concentrer quand nous sommes entourés par de nombreuses distractions telles que la télévision, du matériel de gymnastique, un évier plein de vaisselle sale, ou un lit vide qui nous invite à la sieste!

Si possible, créer une pièce ou une alcôve dédiée à l’écriture. Veillez à la position de votre chaise pour éviter de regarder tout ce qui pourrait détourner votre attention de votre tâche.

11. Créez une vue

 

Si vous n’avez pas une bonne vue quand vous êtes assis à votre table de travail, créez votre paysage et votre ambiance avec des plantes, des illustrations ou des photos. Sélectionnez des images paisibles ou propices à la créativité qui permettent de vous concentrer.

Utilisez votre bureau pour afficher des photos importantes pour vous.

12. Apportez la nature à l’intérieur

 

La nature nous aide à nous détendre et nous recentrer. Pensez à ajouter des plantes, des fleurs fraîches ou une fontaine pour embellir votre espace de travail.

Une fontaine a un avantage supplémentaire: le son apaisant de l’eau peut servir de bruit blanc ou à masquer des sons indésirables comme le trafic.

Vous pouvez choisir de décorer votre bureau avec des matériaux naturels tels que le chanvre, le sisal ou le bois ou utiliser les éléments naturels pour créer un environnement apaisant.

Personnellement, j’utilise souvent un diffuseur électrique d’huiles essentielles.C’est apaisant et très inspirant.

L’application de ces conseils simples vous aidera à avoir un espace de travail qui prendra en charge votre santé et votre bien-être. Votre écriture sera inspirée par l’ambiance que vous avez créée. Après tout, en tant qu’écrivain, vous passez probablement beaucoup de temps à votre bureau, alors pourquoi ne pas créer un espace où vous aimez passer du temps ?

Où écrivez-vous ? Cet espace de travail aide-t-il votre inspiration ? Laissez un commentaire.

À vos succès d’écriture…

4 commentaires

  1. LINA dit :

    merci de cette merveilleuse vidéo, entendue et lue avec beaucoup d’émotion Bien sûr les conseils sont précieux, pour ma part un magnifique découpage en papier fait par ma meilleure amie orne mon mur !
    À bientôt pour de nouveaux conseils.

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour Lina

      C’est important de s’entourer des choses qu’on aime, ça rassure.
      Quant au poème… je l’adore et ne me lasse jamais de le relire ou de l’écouter.

      À très vite

  2. Jean-Patrick dit :

    Bonsoir,
    sans entrer dans les détails, j’ai presque tout bon sauf un : vider la poubelle tous les soirs. Mais j’ai une circonstance atténuante : je suis un homme !

    Par contre, un élément supplémentaire est indispensable : le fond musical, léger, discret, à peine perceptible. Chasser le silence monacal ; en été, la fenêtre s’ouvre et là, plus besoin de ce compagnon à peine sonore, la nature s’invite.

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour Jean-Patrick

      C’est vrai, le petit fond musical, c’est pas mal.
      Vous écrivez toujours avec de la musique ? Quel genre ?

      Bien à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez pour afficher un lien vers votre dernier article