Bernard Werber comme vous ne l’avez jamais vu !

Partager :
Bernard Werber

Bernard Werber

Il y a quelques jours, Marie, une fidèle lectrice du blog, m’a envoyé un article après avoir constaté l’intérêt porté à celui de Simenon et à sa façon de créer…

 

 

 

 

 

Avant de poursuivre, je remercie Marie qui a eu l’idée de partager sa lecture avec nous.

Paru dans la rubrique « Comment font-ils ? », cet article, est issu du magazine Clés (octobre novembre 2014) évoque Bernard Werber.

J’ai déjà écrit sur l’auteur dans Aproposdecriture. Et j’ai dit aussi que je n’étais pas de ce qu’il écrit, mais il n’en reste pas moins fascinant. Avec 20 millions d’exemplaires vendus, il est l’un des auteurs français les plus lus dans le monde. Il a écrit 20 romans, traduits en 37 langues.

 

Ce que je retiens de cet article ?

Cette citation de l’auteur :

 

Ne cherchez pas à faire un bon bouquin, faites d’abord un bouquin. L’objectif est d’aller au mot fin. Just do it ! Faites-le pour le faire. Un cheval qui galope ne se demande pas s’il doit gagner : il galope parce qu’il aime ça. Votre plaisir sera votre première récompense…

Cliquez pour lire l’article (PDF)

 

 

Je profite de l’occasion pour partager avec vous une vidéo. Il s’agit de  La Parenthèse inattendue, une émission de télévision française.

Frédéric Lopez, le présentateur, invite trois personnalités qui ne se connaissent pas dans une maison de campagne, loin de la ville et des plateaux de télévision. Pendant 24 heures, les trois invités, d’horizons différents, apprennent à se connaître et évoquent leurs souvenirs et leurs parcours et ce qui les a conduits à réaliser leur rêve. L’animateur recueille leurs confidences dans une ambiance de coin du feu.

Cette émission est une vraie bulle d’oxygène. On a l’impression d’être entre amis, un soir, et d’échanger des souvenirs.

Là, vous vous demandez certainement pourquoi je vous parle de cette émission… Simplement parce que parmi les invités, il y a Bernard Werber. Vous le verrez comme vous ne l’avez certainement jamais vu. Vous l’entendrez parler de sa passion de l’écriture, de la naissance de son livre Les Fourmis… de ses 100 versions, et comment il a fini par être publié.

 

Enfin, je ne vous en dis pas plus. Calez-vous dans le fauteuil et regardez cette vidéo (durée 2:06 14)

Bon moment garanti !

 

 

 

 

Dites en commentaire ce que vous pensez de la citation de Bernard Werber :

Ne cherchez pas à faire un bon bouquin, faites d’abord un bouquin. L’objectif est d’aller au mot fin. Just do it !

 

À vos succès d’écriture…

 

6 commentaires

  1. Marie dit :

    Bonjour Marie-Adrienne ! Évidemment, cette citation résonne particulièrement pour moi alors que même si mon livre avance, j’ai le chic pour douter. Je vais l’épingler en format géant sur mon babillard 🙂

    Marie

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Marie, nous affrontons tous des périodes de doutes.
      Continue. Faire même maladroitement parfois sera toujours mieux que de ne rien faire du tout !

      Bon courage à toi

  2. Ludivine dit :

    Bonjour !

    Je suis tout à fait d’accord avec cette citation, et ma participation au NaNoWriMo cette année me l’a bien démontré.
    Moi qui n’avais encore rien écrit d’original jusque-là, j’ai bien été obligée de me mettre un coup de pied aux fesses. De ce fait, avec un calendrier tout vert (au moins 1668 mots d’écrits par jour, donc), j’en suis arrivée à une histoire de plus de 60000 mots, et elle n’est pas encore finie.

    Ce que je veux dire, c’est que je sais que mon histoire sera à retravailler, mais que je pense surtout à avancer sur ce premier jet pour le moment, et que je n’ai qu’une hâte : enfin pouvoir apposer le mot fin… Et à partir de là, seulement, revoir l’intégralité de mon roman.

    Le Nano, m’a non seulement permis de reprendre l’écriture, mais également de me réconcilier avec le plaisir de le faire régulièrement. Désormais, je suis déçue de moi si je me couche sans avoir écrit mes 1000 mots minimum quotidiens.

    Quant à la parenthèse inattendue, c’est un épisode que j’avais attentivement suivi, exprès pour Bernard Werber 😉

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour Ludivine

      Merci pour votre commentaire. Félicitations pour votre participation au NaNoWriMo !
      Bon courage pour la fin de votre travail d’écriture

  3. Rémi dit :

    Un grand merci pour ce partage, j’ai passé 2 heures à admirer 3 personnages qui au fur et à mesure de leur vie, sont devenus ce qu’ils sont aujourd’hui grâce à la force de leur conviction. C’était très intéressant de voir leurs parcours.

    Ensuite, je voudrais vous remercier personnellement pour ce que vous faites à travers votre blog, l’écriture pour moi est encore assez jeune, j’ai 20 ans, et à travers mes expériences, mes lectures (A Propos D’écriture, les romans, les articles de presse), je grandis et je vois ma personnalité évoluer, et quand je fais le feedback de ma vie, je vois les choses converger vers l’écriture, pour me dire aujourd’hui que je suis fait pour ça, c’est ce que je veux faire. C’est comme trouver ce dont je souhaite faire de ma vie, et c’est écrire.

    Encore merci pour votre blog, continuez ainsi.

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour

      Oui c’est toujours émouvant de voir que des rêves d’enfants peuvent devenir réalité même après un chemin parfois long et chaotique.

      Je suis ravie de lire qu’Aproposdecriture vous plait. Et surtout que le blog vous ouvre des chemins car c’est exactement ce que je souhaitais.
      N’hésitez pas à commenter les articles et à les partager. À poser des questions. Je peux tarder à y répondre mais je finis par le faire via un article dont tout le monde profitera. C’est aussi ce que je souhaitais.

      Et puis, revenez souvent, vous êtes le bienvenu !
      À très vite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez pour afficher un lien vers votre dernier article