Analyse d’un roman (8e épisode)

Partager :

Dans ce 8e épisode de la série « L’Alchimie du roman, Jean-Philippe Depotte nous emmène dans le monde sanglant de Dracula de Bram Stocker.

 

 

 

Dracula

 

 À propos de Bram Stocker

 

Né le 8 novembre 1847 à Dublin, Abraham Stoker (dit Bram Stoker), auteur de nombreux romans et de nouvelles, s’éteint à Londres le 20 avril 1912.

Dracula, son œuvre majeure, paraît en 1897. Stoker l’écrit en s’inspirant de l’empereur roumain du XVe siècle, Vlad Tépès, célèbre pour son extrême cruauté et dont le surnom était Drakul.

La légende veut que Stoker fut aussi membre de « La Golden Dawn », l’une des plus célèbres sociétés secrètes d’occultisme, très prisé à cette époque par de nombreuses personnalités anglaises. Commencé en 1890, c’est en mai 1897, que sortit Dracula.

Pour l’écrire, Bram Stoker, très perfectionniste et soucieux d’ authenticité, fit de nombreuses recherches à la bibliothèque du British Museum. Il visita de nombreux endroits afin de les décrire les plus fidèlement et se documenta sur les us et coutumes pratiqués dans les pays de l’Europe Centrale.

Avec Dracula, Bram Stoker suit la lignée des auteurs dits gothiques, tels que Mary Shelley et Sheridan Le Fanu.

Toutefois son œuvre s’inscrit dans un style néogothique, qui regroupe des œuvres contemporaines des siennes telles que L’Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde (1886) de Robert Louis Stevenson ou Le Portrait de Dorian Gray (1890) d’Oscar Wilde.

Dracula est cependant le seul à respecter rigoureusement les codes du genre gothique et à s’en affranchir. Bram Stoker se serait largement inspiré d’un roman de Marie Nizet, intitulé Le Capitaine Vampire, le vampire littéraire naissant au milieu du XVIIIe siècle dans une Europe ravagée par les pestes, fièvres jaunes et choléras. Mais la plume de Stoker a su en faire de Dracula, le vampire par excellence. Une légende éternelle.

Cette œuvre a connu maintes adaptations au cinéma. Dracula suscite encore de nos jours une forme de fascination.

 

Dracula, Bram Stocker

 

Jean-Philippe Depotte analyse le roman selon quatre éléments :

 

  • L’Eau, c’est le Style.

C’est la plume de l’écrivain, la poésie, la beauté du langage et le simple plaisir de lire de belles phrases.

 

  • L’Air, c’est la Fiction.

C’est l’invention, qui prend deux formes, en général : l’intrigue (l’histoire que l’on raconte) et les personnages.

 

  • La Terre, c’est le Milieu que décrit le roman.

C’est une époque ou c’est un lieu. C’est ce qu’apprend le lecteur sur la réalité que décrit le roman.

 

  • Enfin le Feu, c’est le Message.

C’est la raison pour laquelle l’auteur a écrit son roman. C’est le message qu’il a voulu transmettre à son lecteur. Une philosophie, une morale ou, simplement, un sentiment, une impression.

***

Je vous laisse découvrir la vidéo Dracula

(Alchimie d’un Roman, épisode 8 – 12’46).

 

 

 

Cet épisode vous fera peut-être découvrir le livre sous un jour nouveau. Personnellement je ne l’ai jamais lu.

Et vous ?

Je ne sais pas pour mais les explications de Jean-Philippe Depotte le rendent très tentant !

Écoutez bien la vidéo, prenez des notes.
C’est très instructif de comprendre ce qui a engendré l’Alchimie du roman !

Un grand merci à Jean-Philippe Depotte pour cette septième vidéo.

 

À vos succès d’écriture…

4 commentaires

  1. Cora dit :

    Merci pour ce lien vers la vidéo, j’ai beaucoup appris. Pour le prochain nanowrimo, je voulais justement écrire sous la forme du roman épistolaire mais je doutais un peu. C’est à réfléchir encore mais je pense que je vais rester sur mon idée.

  2. Je ne me lasse pas de ce roman – que j’ai étudié dans la langue en cours.
    J’ai adoré cette analyse.
    Merci pour le partage.

  3. El Maghfour dit :

    J’admire ce site qui rapproche les lecteurs des grandes oeuvres littéraires
    Je projette ces contenus à mes élèves .Ils commencent à avoir ce « plaisir du texte »
    Merci et félicitations !

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Merci pour vos encouragements, ça fait chaud au coeur.
      Contente de lire que vos élèves commencent à découvrir le plaisir de lire. Il y a tant à trouver dans les livres !

      Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez pour afficher un lien vers votre dernier article