A propos des concours de nouvelles (2)

Partager :

Après avoir vu ce qu’était un concours de nouvelles et les raisons d’y participer dans la première partie de l’article. Découvrez maintenant comment choisir ces concours et où les trouver…

 

 

 

 

Quels concours de nouvelles choisir ?

 

Primo, sachez que les concours littéraires ne manquent pas. Vous en trouverez dans des magazines (Télérama, le Chasseur français et d’autres) et beaucoup sur Internet. Certains gratuits, d’autres payants, la plupart étant renouvelés chaque année.

Choisissez selon vos goûts ou vos priorités. Du concours de la nouvelle érotique à celle de l’histoire courte pour enfants. Du concours du roman policier à celui de la chronique de l’album mythique de musique. Du concours de la poésie à celui de la nouvelle jeunesse… il y en a vraimen pour tous les goûts.

Certains concours n’offrent aucun prix. D’autres offrent de belles récompenses aux lauréats. Je pense notamment au Prix nouveau Talent de la Fondation Bouygues Telecom. Chaque année, l’auteur lauréat reçoit une dotation de 10 000€ de la Fondation Bouygues Telecom. Le roman lauréat est publié par les éditions JC Lattès et bénéficie d’un plan de promotion dans le journal Metronews. Car il s’agit là d’écrire un roman. Alors si le cœur vous en dit, voilà le règlement. Vous devrez déposer votre manuscrit en ligne avant le 30 septembre 2015 !

Téléchargez le règlement (PDF)
Ce concours n’est pas unique en son genre. Pour information, tous les concours littéraires sont recensés sur de nombreux sites Internet, de façon assez exhaustive.

Voilà de quoi vous entraîner :

 

http://www.bonnesnouvelles.net/lesconcoursdenouvellesbn.htm
http://www.lekti-ecriture.com/blogs/nouvelles/index.php/category/Prix-et-concours-de-nouvelles

Il y en a certainement d’autres mais ce sont les sites que je connais le mieux.
Quelques exemples des concours les plus connus (car ils existent depuis des années !)

L’encrier renversé
Concours de la nouvelle Georges Sand
Concours de nouvelle du Cnous et Crous (réservé aux étudiants)
Le prix nouveau talent de la Fondation Bouyges Télécom

Pour finir, je voudrais vous parler du site WeLoveWords qui propose également une sélection de concours. Après inscription sur ce site, vous pouvez non seulement participer aux concours mais également publier vos textes afin d’obtenir les avis des autres inscrits, tous passionnés de littérature, mais aussi de musique. Ça peut être un plus d’avoir un avis sur ses écrits, non ? Jetez un oeil si vous ne connaissez pas.

Mes recommandations à propos des concours de nouvelles

 

J’ai participé à de nombreux concours de nouvelles. J’ai opté pour ce genre pour la brièveté de création. Je pouvais ainsi multiplier les expériences et m’essayer à plusieurs concours.

Comme je l’ai dit déjà, j’ai parfois participé à deux ou trois concours par mois. J’ai énormément appris, progressé et pris confiance. J’ai écrit sur des thèmes que je n’aurais certainement jamais abordés moi-même.

Donc vous l’avez compris. Je vous encourage vivement à vous lancer dans ce genre d’expérience.
Je n’ai pas toujours été sélectionnée mais j’ai quand même raflé quelques prix et tellement gagné en écriture ! Je ne dis pas cela par vantardise mais parce que ce rythme que je me suis imposée pour travailler l’écriture, m’a énormément apporté.

Non, ce n’est pas en attendant l’inspiration que vous progresserez.

Ni même en vous contentant d’écrire de temps en temps.
En général, les concours sont gratuits donc si on vous réclame de l’argent pour participer, soyez vigilants.

Outre des prix parfois très avantageux pour les auteurs, qu’il s’agisse de sommes d’argent, il se peut que le règlement offre de publier gratuitement la nouvelle gagnante dans une revue littéraire dont certaines prestigieuses. Cela peut présenter un atout non négligeable.

Mais précisons-le, être primé (même avec le premier prix) ne vous ouvrira pas à coup sûr les portes des éditeurs. Mais ça peut être un plus d’avoir sa nouvelle publiée dans un magazine. Et puis, avoir été primé dans un concours est déjà un gage pour vous de votre talent !

Enfin, les nouvelles que vous faites parvenir dans le cadre d’un concours sont censés être détruites si elles ne sont pas lauréates. Néanmoins, il est souvent plus sage de les protéger avant tout envoi par la poste ou même par e-mail.

Le cachet de la poste faisant foi en ce qui concerne la date, vous pouvez vous envoyer à vous-même votre nouvelle et bien sûr ne pas ouvrir l’enveloppe. Ainsi, vous pourrez prouver en cas de litige, que vous aviez déjà écrit votre œuvre à la date inscrite sur le cachet de la poste.

Pour un roman, je vous conseille quand même d’être plus rigoureux en matière de protection d’œuvre. Mais je ne m’étends pas sur le sujet, il a déjà été traité dans Aproposdecriture.

Alors n’hésitez plus, et lancez-vous dans les concours !

 

À vos succès d’écriture…

 

 Avez vous déjà participé à des concours de nouvelles ? Pourquoi ?

 


La clôture du 3e CONCOURS DE NOUVELLES organisé par Aproposdecriture approche. Il reste quelques heures mais il est toujours temps de participer. Le thème de la fraternité offre de grandes possibilités.

Lisez le règlement du concours et participez !

 

Envoyez votre nouvelle à cette adresse aproposdecriture59@gmail.com
AVANT le jeudi 30 avril 2015 minuit
.
Indiquez svp : 3e Concours de nouvelles, dans l’objet de votre mail.

18 commentaires

  1. Jean-Patrick dit :

    Bonjour,
    l’avantage de Bonnes nouvelles, c’est un site bien entretenu avec des informations à jour.
    Rien de plus déplaisant que de cliquer sur des concours de 2012 ou 2013.

    Il m’arrive aussi de consulter :
    http://www.scoop.it/t/appels-a-textes-et-concours
    http://fr.imaginaire.wikia.com/wiki/Appels_%C3%A0_textes_et_concours

    Au plaisir

  2. Laetitia dit :

    Bonjour Marie-Adrienne,
    Merci pour l’article et les liens. Comme toujours très instructifs.
    Question peut-être idiote : j’ai vu que le règlement des concours comporte souvent une phrase du type : « Aucun texte du candidat ne doit avoir été édité à ce jour »
    Cela veut il dire qu’un candidat ayant précédemment gagné un concours avec publication de sa nouvelle ne peut plus participer ?
    Ou la mention se réfère-t-elle à des ouvrages individuels ?
    Bien sincèrement

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour Laetitia

      Cela signifie que si la nouvelle a déjà été éditée (dans une revue par exemple, ou un recueil de nouvelles…) l’auteur ne peut pas concourir avec cette nouvelle.
      Bien à vous

      • Laetitia dit :

        Merci
        Je vois que j’avais bien mal compris cette phrase…
        Je pensais qu’elle s’appliquait à tous les textes du candidat (ce qui, en effet, était curieux)

  3. Felicida Ségura dit :

    Bonjour, je voulais savoir s’il est possible de participer à des concours alors qu’on vit à l’étranger? Je suis française. merci

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour

      Oui, il n’y a pas de raison ! Je n’ai jamais lu d’interdiction du genre dans le règlement d’un concours.

      Bien à vous

  4. Dufosse dit :

    Bonjour ! Ma question ne concerne pas les concours…. j’ai juste écrit un petit conte pr noël et un 2e en cours. A qui m’adresser pour savoir ce que cela vaut en écriture ? Trop de sites trop d’info. ….. merci !

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour

      Faites le lire autour de vous. Si les retours sont positifs, rapprochez vous des éditeurs jeunesse.

      A vos succès d’écriture

  5. Peyron dit :

    Bonjour et merci du ton employé, encourageant, réaliste et concret.
    Ma question porte sur les droits d’auteurs souvent réduits à néant dans les règlements.

    exemple :

    Article 9 du règlement:

    « Si la nouvelle primée venait à faire l’objet d’une publication (reproduction totale ou partielle dans
    un livre, journal local, flyer, brochure du festival, site Internet …), il serait demandé au lauréat de
    transmettre au Service Culture, via internet, le fichier de son texte. Aucuns droits ne seront
    versés à l’auteur. Celui-ci conservera par ailleurs toute propriété de son œuvre et restera libre
    de l’utiliser à tout moment comme bon lui semble ».

    Qu’en pensez-vous? Je lis régulèrement ce genre d’article. Est-il raisonnable d’imaginer avoir des droits ou faut-il se « contenter » d’être lu et primé? (ce qui est évidemment considérable)

    encore merci
    Philippe

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour Philippe

      Non il faut juste se contenter d’être lu et primé !
      L’intérêt des concours, notamment de nouvelles, c’est l’entrainement qu’ils constituent.

      En revanche, il existe aussi des concours de romans. Là un contrat d’édition est à la clé et donc vous aurez des droits d’auteur à la hauteur de ceux définis dans le contrat avec l’éditeur.

      Bien à vous

  6. PETIOT dit :

    Bonjour
    j’ai eu une vie riche en rebondissements et j’ai écrit mon autobiographie. Pourrais-je participer aux concours de nouvelles ?
    merci de votre réponse

  7. Alain dit :

    Bonjour,

    Très intéressant. Pour ajouter ma petite pierre à l’édifice, sachez que l’auteur du livre « Le liseur du 6h27 » avait lui-même proposé son oeuvre -au départ, une nouvelle- à un concours organisé par la ville de Nanterre (c’est là où je l’ai lu la première fois).

    Pour compléter les liens de Jean-Patrick, il y a également un site qui a l’avantage de dire d’avance si le concours est gratuit ou payant : http://www.concoursnouvelles.com/concours-gratuits

    Alain

  8. Rochlin Michele dit :

    J’ai écrit une nouvelle qui figure dans un fascicule édité par un atelier d’écriture (totalement hors commerce.) Pensez-vous que je puisse la présenter à un concours ? Il paraît qu’elle est de qualité, et bien sûr j’ai gardé tous les droits.
    Merci !

    • Marie-Adrienne Carrara dit :

      Bonjour

      Je pense que si l’édition de cette nouvelle est si discrète, vous pouvez aisément la présenter à un concours.
      Bien à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez pour afficher un lien vers votre dernier article